Accueil du blog

6 questions à vous poser si vous urinez souvent

25/09/2017

M. Deray

Incontinence urinaire

6 questions à vous poser si vous urinez souvent

Depuis quelque temps, vous avez noté que vous urinez plus souvent que d’ordinaire, bien au-delà de 6 fois par jour, et plusieurs fois par nuit ? Sans s’alarmer, il faut cependant s’interroger sur ce qui explique ces mictions plus fréquentes. Des causes les plus bénignes aux pathologies sous-jacentes, voici 6 questions à passer en revue avant de consulter son médecin.

Découvrez à quel moment ces questions deviennent incontournables

Un adulte élimine de 700 millilitres à 3 litres d’urine par jour, au cours de 4 à 6 mictions diurnes. Si la norme tolère des variations selon le profil des personnes, certaines situations doivent vous alerter, notamment si vous urinez nettement plus souvent qu’habituellement. Pour en cerner les causes les plus fréquentes, quelques questions simples vous permettront d’y voir un peu plus clair pour écarter toute inquiétude ou consulter un médecin le cas échéant.

Voici comment caractériser les troubles ressentis lorsque vous urinez fréquemment 

Lorsque la fréquence des envies devient problématique, plus de 6 fois par jour et au moins 2 fois la nuit, on parle de pollakiurie. Les mictions peuvent être fréquentes, mais le volume global d’urine rester normal. Le volume d’urine peut aussi être accru, ce que l’on appelle la polyurie. On peut également se trouver dans une situation qui associe les deux cas de figure. Enfin, on parle de nycturie si vous vous levez plusieurs fois la nuit pour aller aux toilettes.

Question n° 1 : Et côté boissons ? quelles sont vos habitudes de consommation ?

Une consommation accrue de boissons, en journée, et surtout avant le coucher, peut expliquer une gêne occasionnelle. Pensez également à la nature de vos boissons : surconsommer caféine et alcool peut induire ce genre de désagréments, puisqu’ils sont des diurétiques « naturels », comme certains aliments d’ailleurs. Il vous suffit alors de modifier vos habitudes et de vérifier si tout rentre dans l’ordre.

Question n° 2 : On vous a prescrit de nouveaux médicaments. Sont-ils diurétiques ?

Certains médicaments utilisés pour corriger troubles cardiaques, hypertension artérielle, problèmes de foie ou même glaucome sont des diurétiques. Ils permettent d’éliminer le surplus d’eau dans le sang, et font davantage uriner. Ils sont donc susceptibles de provoquer une pollakiurie ou d’aggraver des problèmes d’incontinence. Parlez-en à votre médecin.

Question n° 3 : Vous éprouvez des sensations douloureuses lorsque vous urinez ?

Si le besoin d’uriner se fait pressant, même pour quelques gouttes, s’accompagne de douleurs dans le bas-ventre et de sensations de brûlure lors de la miction, vous souffrez probablement d’une infection urinaire appelée cystite si vous êtes une femme, ou d’une prostatite si vous êtes un homme. Une antibiothérapie s’impose rapidement dans les deux cas.

Question n° 4 : Vous ressentez souvent un besoin urgent d’uriner ?

Vos envies d’uriner sont impérieuses et difficilement contrôlables, au point de souffrir de fuites involontaires ? Vous devez vous rendre souvent aux toilettes, y compris la nuit ? Il s’agit probablement des symptômes d’une hyperactivité vésicale avec incontinence par urgenturie. Ce trouble de la fonction vésicale se caractérise par des contractions anarchiques du muscle principal de la vessie appelé détrusor. Un bilan complet doit alors être dressé par votre médecin urologue.

Question 5 : Vous vous réveillez souvent la nuit parce que vous avez intensément soif ?

Et comme vous buvez davantage, parfois plusieurs litres par jour, vous urinez plus souvent. Si cet épisode reste limité dans le temps, il vous suffit de changer vos habitudes notamment alimentaires, mais cela peut également être une des premières manifestations d’un diabète non décelé. Si d’autres troubles apparaissent, comme une fatigue intense, un amaigrissement, des maux de ventre et des vomissements, ou encore des douleurs dans les jambes ou une baisse de l’acuité visuelle, consultez rapidement un médecin.

Question 6 : Vous avez du mal à vider votre vessie lorsque vous urinez ?

Si vous notez une difficulté à vider complètement votre vessie, que le jet perd de sa puissance et qu’il vous faut plus de temps pour débuter la miction, on parle de dysurie. Plusieurs causes peuvent l’expliquer, du rétrécissement du col de la vessie au prolapsus génital, des maladies neurologiques aux troubles de la prostate. Dans tous les cas, il est impératif d’en parler à son médecin pour éviter des complications.

Quels symptômes associés aux mictions fréquentes doivent impérativement vous alerter ?

Si, en plus de la pollakiurie, vous constatez ces quelques symptômes, une consultation dans la journée s’impose :

  • des troubles psychiatriques, 
  • une faiblesse des jambes. Elle peut traduire une lésion de la moelle épinière, 
  • de la fièvre et des douleurs dorsales, signes d’infections rénales. 

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.