Accueil du blog

Fuites urinaires : quel sport choisir pour ménager son périnée ?

12/12/2016

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Fuites urinaires : quel sport choisir pour ménager son périnée ?

La politique de santé actuelle incite à pratiquer un sport régulièrement. Un quart des Françaises de plus de 25 ans déclarent d’ailleurs en avoir besoin. Et pourtant, mal choisie ou mal pratiquée, l’activité physique peut devenir le meilleur ennemi du périnée, et constitue un des facteurs déterminants de l’incontinence urinaire d’effort. Comment bien choisir son sport pour ménager son plancher pelvien et éviter les fuites urinaires ? Mise au point.

Un sport qui n’affaiblit pas le périnée

L’incontinence urinaire à l’effort est très courante chez les jeunes femmes sportives. Les fuites urinaires surviennent lorsque l’activité physique exerce une pression trop forte sur la vessie, qui dépasse les capacités des sphincters. Si le sport ajoute une pression verticale de pesanteur, comme lors de sauts, le périnée souffre, et tous les muscles du plancher pelvien finissent par se fragiliser. Passez en revue les sports les plus couramment pratiqués au regard de votre périnée.

Le golf, reconnu sans risque pour le périnée

C’est le sport qui statistiquement présente le moins de risque de créer des problèmes de fuites urinaires, même en pratique professionnelle. Une étude sur la prévalence des fuites urinaires chez les sportives le classe même à 0 % de risque. Oxygénation, concentration, tension réduite répartie sur l’ensemble des muscles du corps en font le sport meilleur ami du périnée.

La natation, un sport doux pour le corps

Sport complet par excellence, la natation jouit d’un double atout pour le périnée. Elle ne cible pas uniquement le muscle abdominal, puisqu’elle sollicite l’ensemble des muscles du corps. Et elle profite de la portance de l’eau, ce qui réduit l’impact de poussée verticale sur les muscles pelviens.

Le yoga, une posture périnée gagnante

Activité à la fois sportive et spirituelle, le yoga s’inscrit parfaitement dans la ligne rééducative du périnée. Cette pratique vise autant le renforcement des muscles pelviens que la maîtrise du stress à l’origine de certains troubles urinaires.

La course à pied : attention, sport à éviter

Bénéfique pour renforcer notamment le cœur, la course à pied est devenue le sport santé des dernières décennies. Malheureusement, courir sur le bitume traumatise articulations, dos, et surtout périnée. Lors de chaque foulée, les muscles pelviens doivent soutenir le poids démultiplié exercé par les organes, ce qui finit par les distendre et provoquer des fuites urinaires.

Step, fitness et autres sports « abdos-fessiers »

Ces disciplines sont particulièrement prisées par les femmes désireuses de garder une silhouette svelte. Mais ces pratiques présentent deux inconvénients majeurs. Le premier travers consiste à muscler la ceinture abdominale au détriment des muscles du plancher pelvien. Or des abdos développés exercent une pression accrue sur le périnée, qui s’en trouve affaibli. Second travers : les exercices de sauts répétés accroissent l’impact de la pesanteur sur les muscles du plancher pelvien.

Incontinence : l’activité physique alliée du plancher pelvien 

Surtout, ne bannissez pas le sport de votre vie. Toutes les études montrent que pratiquer une activité physique modérée est associé à une réduction des fuites urinaires chez les femmes mûres et âgées. La clé reste simple : muscler préventivement son périnée.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.