fils résorbables après pose d'un TOT - 30/03/2010

fils résorbables après pose d'un TOT - 30/03/2010

30/03/2010 à 21:17 par nolan2009

Bonjour,

J'ai eu la pose d'un TOT le 10 mars dernier, j'ai une incision dans le vagin qui a été suturée avec du fil résorbable. cependant, j'ai voulu vérifié hier s'ils étaient tombés. Ils sont bien là et je me demande s'il ne va pas falloir les faire ôter. cela m'angoisse terriblement car j'ai peur d'avoir mal, bien évidemment, il n'est pas question d'avoir des relations sexuelles. Pouvez vous me renseigner à propos du temps que ce genre de fils met à se désagréger. Je ne revois ke chirurgien que le 23 avril. est ce lui qui devra les ôter ou mon gynecologue. J'avoue que je panique un peu.

Merci de votre réponse.

Do dembski

01/04/2010 à 02:53 par Isa

Hello,

concernant les fils résorbables... plus longtemps il reste, mieux c'est... les miens en 2001 se sont résorbés(c'était pour une rectosèle) mais en février 2010 (rectosèle, descente de vessie et de rectum, bref un prolapsus appelé communément descente d'organes), les fils dans le vagin sont tombés après deux semaines et maintenant, après 6 semaines, mon vagin n'est prêt à rien.

Le chirurgien le fera, si nécessaire. Le plus important est que vous trouviez un bon ostéopathe du bas... comme je l'appelle... à savoir une personne qui vous fasse une rééducation par manipulations et appareils, mais pas seulement avec appareils et surtout une personne à l'écoute de vos sensations et soucis en tous genre.

Articles d'information relatifs au sujet de cette discussion :

Réseaux sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.