Incontinence - Sphère-Santé

rééducation du périné chez l'homme, comment faire ?

incontinence urinaire   Mon compte   incontinent   Contact  
  Incontinence et fuites urinaires
  Questions aux médecins  
 
Lire les questions
Poser une question
 
     

  Forums  
 
Forum incontinence
Rechercher
Créer une discussion
 
     

  Informations médicales  
 
incontinence puce rouge
 
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
 
     
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
incontinence puce rouge
 
     

  Divers  
 
Sites à visiter
Le blog Sphère-Santé
   
 
     


  Requêtes fréquentes  
 
grenouillère - stop pipi -
fuite urinaire - tena slip - incontinence - tena pants -
incontinence urinaire - couche adulte - couche pour adulte - grenouillère adulte
 
     

 

 
> > Rééducation du périné chez l'homme, comment faire ?
 

rééducation du périné chez l'homme, comment faire ?

 
  Mousse
Posté le: 12/05/2010 à 09:57

bonjour, je viens de sortir de mon 2eme RV chez l'urologue, 1RV il y a 6 mois = presription de medicament pour la prostate ( j'ai 40 ans)a prendre durant 3 mois.
Or ces 2 médicaments ne m'ont rien apporté.
Alors que mes fuites urinaires continues surtout lorsque je tousse.
Le medecin m'a conseillé de "remusclé" mais sans me dire vraiment comment, une recherche sur le net m'explique mais uniquement des exercices "feminin" avec accessoire vaginaux.


Que me conseillez vous comme exercice ?
 
  D.Kohen
Posté le: 12/05/2010 à 16:07

bonjour,
Si votre urologue a diagnostique une faiblesse de votre perinée.
Je vous conseille l'exercice suivant:
de preference le matin (sauf si votre activité journaliere vous evite de porter des charges lourde), vessie vide, bien detendu.
allongé sur un lit, jambes remontées ( position gynécologique)introduire dans l'anus (pré lubrifié avec un gel a base d'eau pour eviter les allergies) une "charge" que ne ce deforme pas. le meilleur accessoire sont 1 ou 2 doigts ceci permet de sentir l'effort. je vous conseille de demander a une personne de votre entourage (compagne, femme) car il vous ai impossible de vous introdure vos doigts dans l'anus tout en etant detendu.
- contracté vos muscles du perinée sans contracter vos fessiers.
c'est relativement difficile au debut mais une fois que vous l'avait trouvé cela devient un reflexe.
contracté 5s relaché 10s faire des serie de 10 puis au bout de 10j passer à 20 contractions par séance.
espacé les seance de 2 -3 jours (3* /semaine).
durant 3 mois.

merci de me tenir au courant en cas de problème

Dr Kohen
 
  Mousse
Posté le: 13/05/2010 à 10:43

Nous avons fait notre première séance ce matin au reveil.
Resultats:
je n'ai pas réussit a tenir 5s lors de chaque contraction...
parfois j'ai écrasé le doigt de ma partenaire...

question:
peut on aussi faire les exercices le soir ?
est normale d'avoir envie d'aller a la selle après ?
est normal d'avoir une érection, ou envie d'uriner ?
a quelle profondeur faut il insérer le doigt ?
que doit resentir la partenaire au niveau du doigt ?

 
  D.Kohen
Posté le: 13/05/2010 à 11:41

en réponse à vos questions:
oui, evidement on peut faire les exercices le soir, il faut par contre que vos muscles ne soient pas fatigués apres une journée à demenager, à faire de l'halterophilie par exemple, si vous n'avez pas forcé sur vos muscles pas de soucis.
- oui, vaut mieux y aller avant pour votre confort et le confort de votre partenaire mais c'est un reflexe et c'est souvent du à l'utilisation du gel lubrifiant, changez de marque si necessaire. Rappel :il faut imperativement utiliser un lubrifiant a base d'eau, pas de lait corporel, d'huile ou de vaseline, bien enduire l'anus et les doigts, de pas hésiter a en ajouter en cours de séance.
- oui l'erection est provoqué par la proximité de la prostate, vous pouvez placer un linge sur votre bas ventre si vous etes gené. les petites pertes urinaires sont duent au relachement de votre muscle la aussi placer une szerviette eponge ou une protecion absorbante.
- le(s) doigt(s) doit etre enfoncé à mi profondeurr ou entieremnt pour bien sentir le travail du muscle perineal.
La partenaire doit ressentir une pression constante sur les doigts au niveau de l'anus et une contraction interne ( surtout sur l'avant juste sous la vessie.
Au debut c'est normale que vous n'arrivez pas a tenir les 5s faite plus de contractions et allonger les temps de repos, attendez d'etre completement detendu, ne forcez pas !!
faite 4-5 seances par semaine si necessaire.
 
  Evelyne
Posté le: 13/05/2010 à 20:19

Bonjour,
Mon ami souffre d'incontinence urinaire légère nous faisons ensemble les exercices, pour trouver les muscles du périnée masculin nous avons trouvé la solution: il s'est accroupis j'ai placé mes doigts dans le rectum et lorsqu'il tousse j'ai bien senti les différents muscles, très facile,non !

Perso je vous déconseille les sextoys surtout pas au début du traitement.
Mon ami a RV fin du mois il va demander si c'est efficace.


Mon je mets l'index et le majeur entièrement dedans pour qu'il contracte sur le début des doigts, je ne cherche pas a tâter la prostate car c'est très très sensible chez mon ami.
NB: Mon ami est moins sensible et effet indésirable du gel "lubrifist" mais c'est vrai il faut pas hésiter a en utiliser beaucoup les doigts doivent "nager" dans le rectum.
NB1: utiliser 1/2 Microlax 2h avant c'est préférable.
 
  D.Kohen
Posté le: 14/05/2010 à 21:00

personnellement je vous conseil pour trouver les muscles du périnée de pratiquer un "pipi stop" ( attention ne pas le faire avec les premières urines du matin, trop de germe).
Une fois que vous avez trouvé, lors de la miction suivante, demandez à votre partenaire de ce placer derrière vous, de préférence 1 genou à terre, de placer 1 doigt ganté préalablement lubrifié dans votre rectum, refaire un "pipi stop" et à ce moment votre partenaire sentira directement les muscles du périnée contractés.
Recommencer si nécessaire.



 
  Evelyne
Posté le: 16/05/2010 à 14:27

Bonjour Mousse,

Ou en êtes vous ?
Avez vous débuter les exercices ?, sinon quand envisager vous de commencer ?
Avec vous trouvé les muscles du périnée ? avez vous fait l'exercice du "pipi stop", je pense que la solution proposé par Kohen est pas mal, par contre arriver a viser la cuvette dois pas etre evidant ...

Tenez nous au courant.
Amicalement
Evelyne
 
  Mousse
Posté le: 19/05/2010 à 20:23

Merci de prendre de mes nouvelles.
Oui, nous avons essayé, j’ai énormément de mal a trouver mon muscle, je sers les fesses et broye le doigt de ma « partenaire ».
Ce n’ai pas évident de trouver le temps d’être au calme, de se déshabiller de s’allonger de ce mettre en position gynécologique, et ma femme se préparer, préparer mon anus et d’introduire correctement son doigt.
Elle ressent en moi 3 types de muscles :
Les fesses : muscle anal qui lui enserre fortement son index.
Le ventre : je pense que s’est un muscle abdominal
Et le périnée : très difficile a trouver, je pense que nous allons utiliser la méthode du D. Kohen , par contre j’ai fais l’essais je n’arrive pas a faire le « pipi stop » je ne sais pas si nous faisons l’essai si elle arrivera a détecter le muscle sans que je lui casse son doigt.
Nous avons fais les exercices 3 fois :
Lors des 2 derniers série je n’ai fait que 2 à 3 bonnes contractions, ma femme ressent des douleurs aux doigts, et moi je m’énerve et je ne sers plus que les fesses donc non productif…
La je suis en déplacement professionnel donc impossible d’effectuer les exercices demandés cette semaine.
Mon transit est perturbé, je suis très gêné vis-à-vis de ma femme si je ne suis totalement vide, je suppose que le lubrifiant provoque cet état de fait. Je ne sais pas trop géré ce point.
Nous avons aussi changé de type de gant car les gants en plastique par des gants en latex car les plis me faisait mal à l’anus, nous en sommes encore à 1 doigt.
 
  D.Kohen
Posté le: 21/05/2010 à 20:29

Je vous lis et j’ai plusieurs remarques :
« Pas d’exercice cette semaine » : il faut impérativement faire vos exercices régulièrement vous perdez tout le bénéfice si vous interrompez durant 1 semaine.
« je lui casse son doigt » attention, oui le sphincter anal est un muscle très puissant et qui a un lien très directe avec le périnée, 90% de la contraction du périnée et transmise au muscle anal.
Il faut contracter doucement, sans à coup, il faut « sentir » les doigts dans l’anus et l’enserrer sans le « broyer » , j’ai bien marqué les doigts, le fait d’insérer 2 doigts ceci permet de limiter la force du sphincter, d’être plus souple et permettre de mieux sentir les différents muscles.
Il est impératif de bien communiquer ensemble de décrire les contractions ressenties pour que l’homme corrige les positions.
Normalement votre médecin à du vous préconiser 20 séances, car normalement 15 séances sont le plus optimum, mais les urologues savent que les 5 premières séances sont des exercices de « découverte. »
J’insiste mais il faut être très régulier.
Vous évoquiez votre difficulté à effectuer un « pipi stop » je vous propose que durant une miction votre partenaire, en introduisant un doigt (là uniquement 1) dans le rectum, le bout du doigt doit être placé au niveau juste sous la vessie sur la prostate et avec le doigt il faut appuyer légèrement afin de stopper par compression la miction.
Objectif est de montrer à l’homme la position du muscle à « utiliser » pour stopper la miction.
La aussi il faut y aller doucement, la majorité des patients font cet exercice devant la baignoire ou devant le bac a douche ou en utilisant un étui pénien afin de ne pas être obligé de ce concentrer sur la direction du jet.
Attention la stimulation de la prostate peut entrainer une érection rendant la miction impossible, il faut être relativement rapide, je conseil d’avoir une vessie la plus pleine possible afin de faciliter de trouver les organes et d’avoir un temps de miction le plus long possible.
Une fois que vous avez trouver les muscles je conseil de faire une série de 10 contractions de 5s puis relâchement de 10 secondes ( en théorie, il vaut mieux attendre plus si nécessaire) si les 10 contractions sont parfaitement réalisées et que la partenaire a des douleurs dans ses doigts il est possible de remplacer pour les 11ème à la 20ème contraction par un sextoy de forme phallique ( pas de plug métallique ou d’un sextoy fantaisie) je conseil un objet de diamètre équivalent, je préconise que la partenaire le place dans le rectum, et le tiens pour le centrer le pénétré à la bonne profondeur, à le tenir pour éviter les expulsions. La partenaire pourra vérifier les contractions externes de l’anus.
Concernant votre gène, elle est compréhensible mais le rectum est l’endroits ou s’accumule nos « déchets » .
Je vous conseil l’utilisation de microlax , utiliser le modèle bébé moins dosé, alterné avec des suppositoires à la glycérine car microlax liquéfiiez les selles et provoque une sur production de secrétions qui elles peuvent êtres gênantes.
Vous pouvez aussi pratiquer des lavages à l’aide d’une poire et de l’eau tiède si vraiment la gêne vis-à-vis de votre partenaire devient trop perturbante.
 
  Evelyne
Posté le: 29/05/2010 à 11:01

bonjour,
C'est un bon debut, notre experience montre qu'il faut perseverer !!
Mon ami est conducteur de train, il souffre d'incontinence depuis 2 ans, il a vu 3 urologues, le premier lui a prescrit pleins de medicament: pour la prostate pour les muscles pour le sommeil contre le stress, des séance de psy, mais ca n'a servie a rien, le 2eme il n'a rien fait a par refaire les radio, les echos les IRM, ...
Maintenant depuis 3 mois il en a un nouveau, qui lui a prescrit un relaxant et les exercices, il a un rendez vous tous les mois et a chaque RV il vérifie la tonicité et apres 1 mois d'exercice nous constatons une bonne amelioration, on verra lundi ( il a un RV) je confirme il faut être très régulier dans les exercices, comme il est roulant il y des jours ou on fait pas les exercice ou des jours ou il part tot, on essaye de les faire quand meme, il ce lève 1/4h plus tôt, ce prépare pour que je n'ai qu'a appliquer mes doigts.

Voila
 
  Evelyne
Posté le: 01/06/2010 à 20:23

Bonsoir,

Voila, mon mari a été hier voir son urologue hier, les résultats sont très encourageant, il a du re-faire une mesure pour vérifier la tonicité des muscles du périnée.
La mesure du mois dernier avait montré une tonicité de 9% et là il a obtenu 27%, ce qui est très encourageant d’après le médecin par contre les % suivants seront plus difficiles à atteindre.
Tout cela a été réussit sans médicament juste avec les exercices de contraction du périnée et le pipi stop ( il n’y arrive toujours pas seul, par contre sans problème avec l’aide de mon index…).
Le traitement de ce mois sera le même : 3 exercices par semaine à raison de 20 « bonnes » contractions de 5 secondes avec un relâchement d’au moins 10s.
+ en alternance 3 pipi stop par semaine (aidé par le partenaire (1 doigt), si nécessaire).
L’uro lui a fixé comme objectif un pipi stop, non aidé, de 3 secondes durant une miction.
L’uro lui a bien expliquer qu’il faut êtres régulier, ca va pas être trop facile à cause de ses horaires, mais si il continu à se préparer avant de partir ( le microlax est plus facile à utiliser seul, on essai d’alterner avec les suppos « eductyl », microlax est aussi plus rapide, bien pratique le matin).
Une fois qu’il est près il se recouche j’ai juste à enfiler un préservatif sur mes doigts (il s’est déjà près lubrifier son anus à la vaseline), et en 10 minutes les exercices sont fait.
L’uro a constaté la présence d’hémorroïdes (petites) il a conseillé d’utiliser plus de lubrifiant afin de facilité l’introduction, de bien « tartiner » l’anus, mais inutile de remplir le rectum !
Il a conseillé une crème à appliquer la « tytanoreine ».
Pour le « sextoy » il a posé la question : Il faut utiliser un objet cylindrique, pas d’objet « fantaisie, de stimulateur de prostate, ou d’objet lourd tirant sur l’anus » par exemple, l’exercice devra avoir lieu avec le partenaire pour garantir la bonne position et le bon maintien ( pas qu’il ne sorte et qui appuis bien au même endroit).
L’uro n’avait pas l’air trop chaud pour ces objets, on va peut être essayer, j’ai pensé a un manche de brosse à cheveux, car on n’a pas ce type d’objet intime.

Voila tenez nous au courant de vos progres j'espère que vous aussi ça marche bien

Ev.
 
  Mousse
Posté le: 05/06/2010 à 09:16

bonjour Evelyne,

Nous avons quelques questions personnelles car votre cas semble similaire au notre.

Quel age à votre mari, ( est il senior) ?
quelles sont les causes de son incontinence ?
Vous parlez de 9% ceci correspond a quoi en terme de protection (ou de volume de perte) ?
idem pour 27% ?
est ce que l'incontinence a des répercussion sur votre vie familiale ?

 
  Evelyne
Posté le: 05/06/2010 à 13:54

Bonjour Mousse,

Moi j'ai 28 ans mon mari 32.
son incontinence est récente, les origines ne sont pas connues, mais on suppose que c'est du au stress,(son incontinence a commencé 8 mois après son nouveau travail) de plus on stress car on veut un bébé et on y arrive pas...
aussi du fait de son poids (il fait 110 kg), le fait qu'il a fait beaucoup de muscu avant...
Avant il portait des changes complets la nuit et des grosses protections Tena comfort plus) en journée. maintenant il porte des changes complets "jour" pour la nuit et des protections plus fines pour le jour, mais actuellement il porte tjrs quelque chose même si il arrive à se retenir et a pas la salir(mais ça le rassure aussi donc - de stress).
sur la vie familiale oui un peu comme j'ai dit plus haut on souhaite faire un bébé, mais c'est pas évident de faire l'amour en couche, de faire l'amour lorsqu'il prends des médicaments pour la prostate, j'ai eu beaucoup d'appréhension "peur qu'il fasse pipi en moi". lui aussi a pris sur lui au début il ce caché pour ne pas me montrer qui a fait pipi ou il refusé que je le touche lorsqu'il a une couche ( surtout la nuit) notre sexualité avait disparu.
Maintenant on ce caresse beaucoup, je lui demande si je peux le toucher (ouvrir sa protection) et comme ça nous essayons de faire un bébé.
Je pense que pour un couple c'est très important d'être uni, je l'aide de mieux possible, dès qu'il est près pour ces exercices je lâche tout pour les faire avec lui, je l'encourage à persévérer, même si c'est dire, je lui ne montre pas ma gène ( par exemple au début je posais un linge sur ces parties intimes pour ne pas le gêner.
j'essaye d'être la plus douce possible, la plus disponible, au début c'est moi qui lui rappelé qu'il fallait faire les exercices, maintenant qu'il a vu le gain il y pense + ( souvent on y pense ensemble).

Voilà
Ev.
Je crains plus que quelqu'un le découvre à son travail...
 
  D.Kohen
Posté le: 06/06/2010 à 11:34

Attention à la vaseline, il faut appliquer un noisette sur l’anus à l’aide d’un doigt, inutile d’enduire complètement la main, la vaseline est un excellent lubrifiant, ayant une bonne tenue dans le temps, par contre elle peut devenir irritante à la longue ( utilisation prolongée) surtout si les doses utilisées sont trop fortes, la parois rectale ( intérieur du rectum) est très fine et facilement irritable, donc attention à la dose appliquée : une noisette sur l’anus et max 2 cm à l’intérieur, le restant est suffisant pour ne pas blesser le rectum et limiter les frottements des doigts à l’intérieur.
La vaseline peut aussi avoir un effet laxatif et nécessite d’aller souvent aux toilettes, par contre chez d’autre patient c’est les lubrifiants à base d’eau qui génèrent ce phénomène, (évitez les lubrifiants contenant des colorants, des parfums « exotiques », préférez un gel ou fluide neutre ( d’ailleurs souvent moins cher).
Le mieux est de simplement utiliser un poire avec un peu d’eau tiède, l’avantage : pas d’irritation, pas de produit chimique par de sécrétion ( cas avec microlax) et l’anus est propre
Je confirme la crème citée par Evelyne pour les hémorroïdes est une excellente crème, elle existe aussi en suppositoire, attention cette crème colore les selles en blanc (mais pas d’inquiétude). Je conseille de ne pas utiliser l’embout (car difficilement dosable, et beaucoup de crème reste dans l’embout) mais d’appliquer la crème sur les hémorroïdes externes, et utiliser les suppositoires si elles se prolongent à l’intérieur. Elle a aussi un pouvoir laxatif.
Une question est ce que le médecin ou une infirmière vous a formé aux gestes, à la technique ?

Pour les sextoys ou les objets utilisés il n’y pas de limite, je déconseille vivement les objets en verre tels que col de bouteilles trop de risque de casse ou de risque de coupure interne.
Le diamètre doit être équivalent aux doigts, attention au poids pas trop lourd pour ne pas distendre l’anus, utiliser des objets « simples » la aussi souvent moins cher) ne jamais forcer pour le rentrer je conseils de masser l’anus, l’anus est un muscle, comme tous muscles il faut l’échauffer avant de le contraindre !!!) Utilisez un peu de lubrifiant et masser l’extérieur et petit à petit introduisez 1, 2 puis maximum 3 doigts ensuite l’objet.
Ne le faite pas dans le noir ou à tâtons, ne jamais brusquer, le patient doit être détendu, afin de faciliter l’introduction il est préférable de « pousser » comme pour la selle.
Il doit être place au milieu du rectum (attention à l’inclinaison naturelle) et être maintenu par la partenaire pour éviter les expulsions, en plaçant ses doigts autour de l’objet, la partenaire pourra vérifier la non-contraction des muscles de l’anus.
Comme vous le dit si bien, il faut être régulier, le faire plutôt 2 fois qu’une, refaire une séance si vous estimez que le compte n’y ai pas, ou si vous n’avez pas fait les 20 bonnes contractions, beaucoup de patients préfèrent réaliser les exercices le soir une fois couché, bien au calme, bien dé-stressé, il n’y aucune heure précise à respecter !! simplement être au calme et zen !.
Votre médecin a du vous conseiller de noter les exercices (date, nombre de contraction, nombre de pipi stop, importance des fuites, nombre de garniture utilisé le cas échéant).
Tenez nous au courant de vos progrès
 
  Mousse
Posté le: 11/06/2010 à 19:10

Bonjour,

Nous avons une question car nous faisons l'exercice du "pipi stop" comme je n'y arrive pas, ma partenaire insert un doigt dans le rectum ( vessie pleine). afin d'arreter le jet d'urine.
Or le simple fait de sentir le doigt entrer par l'anus me bloque la miction !

comment est ce possible ?

Durant l'exercice je ne peut pas uriner tant que son doigt est dans mon rectum, et une fois l'exercice terminé (5 minutes apres) j'ai envis d'aller aux toilettes et je n'ai aucun problème pour uriner.

Pouvez vous m'expliquer ?
 
  D.Kohen
Posté le: 12/06/2010 à 13:46

bonjour,

Malheureusement vous ne donnez pas assez de détail de votre exercice.
La miction peut s'interrompt dans le cas ou le fait d'introduire un doigt par votre partenaire génère une érection, fermant ainsi l'urètre.
2ème cas possible le fait d'introduire le doigt fait réagir votre cerveau et l'ensemble de vos muscles (anus, périnée, adducteur) se crispent, un peu comme si vous effectuer un freinage d'urgence avec votre voiture. C'est le signe d'absence de problème neurologique: l'information arrive au cerveau et revient aux niveau des muscles.

Ceci limite le champs d'investigation de votre urologue.

Combien utilisez vous de protection par jour ?

 
  Mousse
Posté le: 18/06/2010 à 19:59

bonjour,

Pour répondre à votre question: actuellement je ne porte pas de protection ( depuis environ 3 mois) mais depuis 3 hivers j'y suis obligé, j'en porte principalement lorsqu'il fait froid, lorsque je suis longtemps assis ( voiture par exemple) ou lorsque je me lève de la chaise ( pas le matin, car je me pince le prépuce le temps d'aller aux toilettes), lorsque je tousse ou éternue aussi mais jamais la nuit ( je n'ai pas de fuite lorsque je suis allongé). Il m'est aussi arriver d'être obligé a en porter lors de période de stress intense ( dépl. prof).
en règle générale j'utilise un change le matin au réveil, un vers 10h, 13h, 15h.
J'espère avoir répondu a votre question



a
 
  Evelyne
Posté le: 19/06/2010 à 13:01

bonjour,

Comme nous l'a proposé l'urologue nous avons testé le "sextoy" pour nos exercices, au début nous avions utilisé le manche d'une ancienne brosse à cheveux ( c'est ce que nous avions de plus ressemblant sous la main, mais bof, j'ai un peu regardé sur internet et on c'est laissé tenté par un vrai ( c'est facile à commandé, pas trop cher <15€ et livré super discret)...
On a essayé les 3 dernières fois, perso je sais pas si c'est aussi efficace qu'avec le doigt (on a fait 15 avec le doigt + 15 avec le toy), on verra à la fin du mois lors de son prochain RV.

Par contre sur les conseils de la pharmacienne ( la ou j'achète les suppositoires à la glycerine, le microlax, la et les couches) j'ai aussi acheté un poire de lavement ( car malgré le microlax ou les suppos je trouve cela cracra).
Mon homme c'est lavé juste après être allé à la selle, il a juste fais un petit rincage, c'est largement suffisant, lorsque j'ai ressortie mon doigt (j'utilise tjrs un préservatif) il était propre et pas d'odeur.
Je vous conseil vivement d'utiliser une poire !

Evelyne
 
 
Posté le: 30/06/2010 à 19:28

Bonjour,
Son traitement à légèrement évoluer car maintenant il arrive a ce retenir: l'exercice principal est maintenu ( contactions/décontraction: avec le même nombre) toujours 3 fois par semaine.
Mais un exercice par semaine doit ce faire vessie "à moitié pleine": le but est d'avoir une pression sur l'urètre et la prostate.
Je dois appuyer avec 2 doigts sur la vessie (juste au dessus le la prostate, au même endroit que pour l'exercice debout pour arrêter la miction)
Afin de faciliter l'exercice (et d'augmenter l'efficacité) il peut ce faire à 4 pattes, par contre le médecin m'a prévenu qu'il a des risque de fuite, les premières fois ( donc bien protéger le sol ou le lit),et ca n’a pas loupé durant la démonstration chez l’urologue lorsqu’il a introduit ses doigts dans le rectum dans cette position et au moment ou il a appuyé sur la vessie mon mari a laissé échapper un jet d’urine sur la table d’examen( heureusement protégé)
Cet urologue a bien confirmer le bien fait du rinçage à l'eau du rectum, donc je suis rassurée car j'avais un peu peur des conseils de la pharmacienne.
Pour l'utilisation du sextoy aussi il nous a confirmé que celui choisi convient très bien pour l'exercice, pas trop petit, pas trop lourd et il envisage d'ici 6 mois de lui le faire porter seul.

Evelyne






 
  D.Kohen
Posté le: 08/07/2010 à 15:00

D Kohen.

Bonjour Evelyne,

Si j’ai bien compris vous avez participé au RV de votre mari chez son urologue.
Les progrès enregistrés montrent que la thérapie mise en place par celui-ci est la bonne.

Les exercices supplémentaires sont pas des exercices destinés à remuscler mais à faire travailler la prostate et à la détendre, le fait d’introduire le doigt dans la position à « 4 pattes » permets de libérer les contraintes ( pas le poids de la vessie sur la prostate) comme a du vous l’indiquer le médecin il s’agit de « masser » la prostate afin de produire de la prostaglandine qui aura pour effet de déstresser la vessie c’est plus efficace (si supporté) que beaucoup de médicament.
Je conseil aux patients de masser jusqu'à l’apparition au niveau du gland d’un liquide légèrement laiteux et collant (inutile de poursuivre le massage au-delà).
Comme vous l’avez mentionné sur le forum, pour les patients souffrant d’incontinence forte, il est possible que les contractions provoquent des fuites urinaires ( c’est la cas de votre mari, ces fuites disparaitrons au fur et à mesure de la guérison) il ce peux aussi que les fuites apparaissent à la fin de l’exercice lors du retrait ceci est du au faite que la vessie est complètement détendu, ce qui veut dire que l’exercice à complètement réussit, cette fuite n’a rien a voir avec l’incontinence urinaire classique ( souvent ce n’est pas un jet d’urine mais des gouttes .

Cet exercice peut devenir douloureux si la lubrification n’est pas suffisante il faut impérativement enduire le doigt de gel lubrifiant ( éviter les lubrifiants trop liquides tel que « sensilub » car celui-ci ne reste pas) préférer un gel épais et ajouter au fur et à mesure ( 3-4 fois durant l’exercice) ou utiliser une canicule, plusieurs patients réutilise une canicule de microlax, préalablement vidé et lavé, ils la remplisse de gel et applique le lubrifiant directement sur la prostate, je conseil d’introduire la canicule dans l’anus ( préalablement massé pour l’échauffé, et surtout lubrifié) et en même temps 1 doigt afin de bien diriger le bout de la canicule ( donc le gel sur la prostate.) bien introduire la canicule dans le rectum, appliquer 1 à 3 pressions , malheureusement cette solution ne permet pas de bien doser le lubrifiant (au début il vaut mieux être plus « généreux » dans la lubrification. (de toute façon l’excédent de gel coulera dans la garniture ou la couche du patient).
Je vous conseil l’utilisation d’un gant en latex (ou préservatif) évitez les gants en PVC car ceci ne s’adapte pas au doigt, peuvent provoquer des irritations car très dur et dans ce cas il faut beaucoup de sensibilité pour masser ( et non pas écraser ou irriter la prostate), si vous n’êtes pas gêné ( ou si vous pratiquer des rinçages anaux utiliser directement le doigt, vous augmenterez la sensibilité.

Rappel : toute manipulation de la prostate provoque des érections, ces érections sont totalement normales
 
  Evelyne
Posté le: 10/07/2010 à 17:13

Bonjour,

Nous avons déjà essayé le nouvel exercice à 3 reprises, nous sommes un peu septique mais pour l’instant nous suivons à la lettre les recommandation de l’urologue.
Je confirme il faut mettre beaucoup de lubrifiant ( le médecin nous l’avais aussi dit) et je pense que je me suis mal exprimé lors de mon précédent post, oui il faut « masser » la prostate ( par de petit mouvement circulaire, normalement elle glisse sous le doigt).

Lors du premier exercice mon mari a « souffert » car la lubrification n’était pas suffisante, et il a eu des fuites durant l’exercice (idem que chez l’urologue).
La deuxième fois (après la lecture de votre post) nous avons mieux lubrifier, et peut être mieux massé, par contre la il a rapidement eu une érection et a éjaculé durant l’exercice (il a dit qu’il n’a pas réussit à ce retenir) il n’a eu des fuites que lorsqu’il s’est détendu.
On suppose qu’il c’est tellement déstressé que la fuite est apparue, heureusement qu’il n’avait que baissé sa protection et pas enlevé complètement (en prévision de la fuite précédente).


Afin de gagner en sensibilité je ne mets plus de préservatif, étant donné que les rinçages à la poires sont très efficaces, j’utilise directement mon index sans aucune protection (plus de préservatif, nous n’utilisions jamais de gant PVC), le doigt avec préservatifs sortais systématiquement propre après les exercices.

Lors du 3eme exercice, nous avons plus (+) lubrifié par contre nous avons utilisé une canicule de titanoréïne (juste l’embout noir) vissé sur le tube de vaseline, il faut appuyer pour remplir la canicule ensuite bien introduire la canicule dans le rectum, on a appuyée 3 fois , malheureusement cette solution ne permet pas de bien doser le lubrifiant (au début il vaut mieux en mettre + que - de toute façon l’excédent de gel coulera dans la couche).
Il faut arriver à bien diriger la vaseline sur la prostate la aussi c’est pas évident, on va essayer votre méthode : placer le tube dans le creux de la main, le tube le long de l’index, introduire le tout, incliner la main et le doigt pour bien diriger sur la prostate et ensuite appuyer avec l’autre main sur le tube pour faire sortir le gel, malheureusement les trous sont aussi sur le cote mais cela permet d’avoir une petite réserve de vaseline directement dans le rectum cela permet d’en ajouter facilement entre la prostate et le doigt.

La aussi il a faillit éjaculer mais je me suis retiré à temps et la : pas de pipi,

C’est vrai que cet urologue est plus compétent que les autres car maintenant j’ai l’impression que mon mari « re-vie », cette semaine il en a profité pour s’habiller léger, il était au jardin sans aucune protection et sans ce mouiller.
Il était content et fier de ne pas avoir eu de fuite et surtout il a mis un short !, nous sommes aussi aller dormir chez des amis (avant nous ne sortions plus), c’est vrai avec des protections mais nous étions confiant (en plus il utilise des protections moins absorbantes donc plus discrète sans problème).

Notre sexualité a aussi bien évolué, nous voulons un BB depuis quelques temps, mais j’ai l’impression que dans notre tête ça ne marche pas, moi j’ai tjrs peur qu’il me fasse pipi dans le vagin (ça lui est déjà arrivé, lors d’un rapport il y avait de l’urine dans le préservatif lorsqu’il c’est retiré, lorsque je l’ai vu ça ma vraiment « refroidit » depuis j’ai de l’appréhension, et je vérifie après chaque rapport « la liquidité » qui sort de mon vagin).
Lui aussi ce bloque pour éviter de faire pipi durant l’acte, et ce n’est pas très glamour de retirer la couche 3secondes avant de faire des câlins et de vite bondir dans la couche 3s après.
Maintenant vu qu’il gère mieux, que nous sommes + proche (ce n’était évidant pour un « étalon italien » de ce faire mettre des doigts dans son anus : il a mis de coté son coté « matcho viril ».
Maintenant il ce laisse faire, accepte les exercices et lors du dernier exercice ça a fini en super câlin, l’exercice l’a stimulé et son érection était au maximum : parfait du point de vue physique et du point (émotionnel) de vue plaisir commun, le tout sans fuite. On commence une nouvelle vie sexuelle



Personnellement je préfère faire cet exercice que l’exercice de contraction/décontraction, car mon doigt souffre plus et j’ai l’impression de ne servir à rien, de lui faire mal en enfonçant mes 2 doigts dans l’anus, je le critique car il contracte mal, ou pas assez fort, ou le mauvais muscle, alors que la je n’utilise qu’un doigt, c’est moi qui fait l’exercice et pour lui je pense que c’est pareil les 2 positions paraisse dégradante à première vue mais il les accepte bien maintenant.par contre on ne connait pas l’efficacité réel car comme il n’y pas décontraction on voit mal comment on remuscle, mais bon on essaye on alterne contraction/décontraction, pipi stop avec 1 doigt et massage de la prostate.

Evelyne
 
  D.Kohen
Posté le: 13/07/2010 à 06:15

bonjour Evelyve,

l'éjeculation vient du fait que vous aller trop loin dans l'exercice. Vous pouvez vous arrêter bien avant, dès l'apparission du liquide blanc. Maleureusement vu l'érection,l'inclinaison de la verge en erection et la faible quantité, je vous conseil avec l'autre main de masser vers le bas en appuyant avec le pouce sur le bas de la verge et en faisant glisser la main de bas en haut ceci fera descendre le liquide contenant la prostaglandine dès apparission vous pouvez arreter le massage de la prostate par voie anal

D.Kohen
 
  Mousse
Posté le: 23/07/2010 à 19:35

Bonjour,
Nous venons de lire vos différents post et nous venons d’essayer le second exercice, pouvez vous explique plus en détail cet exercice : durée de l’exercice, « force » à appliquer profondeur du doigt, geste à réaliser, résultat attendu, car mon érection était relativement faible (un peu plus important à la fin), les pertes aussi, pas de fuite urinaire ?
Actuellement j’ai l’impression d’avoir perdu (je n’arrive plus à faire un pipi stop concluant), car je n’arrive plus à maintenir les contractions. Ceci est vraisemblablement dû au fait que je n’ai pas fais les exercices durant 3 semaines d’affilés (dép. Prof. Et chaleur).
Existe-t-il un moyen d’effectuer les exercices seuls (à part le pipi stop) ?


Mousse
 
  D.Kohen
Posté le: 23/07/2010 à 20:59

Bonsoir,
En réponse à vos questions :
L’exercice dure environ 3 à 5 minutes, il faut « masser », c'est-à-dire passer le doigt sur la prostate afin de la stimuler, il ne faut pas appuyer fortement, le plus simple est d’alterner des mouvements circulaires (environ 10 dans un sens, 10 dans l’autre, puis quelques mouvements de va et viens) en effleurant la glande.
Rappel : le patient est mis en position « à 4 pattes », tête posée au niveau de la surface d’appuis afin de dégager, d’ouvrir l’anus, et de décontracter la vessie (pas de poids sur la prostate).
L’objectif est bien de stimuler la prostate afin de secréter le liquide, par contre la quantité est très faible il s’agit d’un liquide légèrement « collant » transparent légèrement laiteux, je conseil à la partenaire d’utiliser l’autre main et à l’aide du pouce appuyer sur la base de la verge et de descendre (tout en appuyant) sur toute la longueur afin de faire sortir jusqu’au méat (le liquide ne coule pas facilement cette manipulation permets de le faire sortir), dès que ce liquide apparait l’exercice prend fin, vous pouvez aussi continuer jusqu'à l’éjaculation mais cela n’est pas nécessaire.
Il se peut que cela provoque des érections, des éjaculations complètes, et une dilation (ouverture) de l’anus : ceci est tout à fait naturel tout rentrera dans l’ordre en peu de temps (l’anus se referme en moins de 2 minutes…)
Si au bout de 4-5 minutes le liquide n’est pas émis, la partenaire peu insérer (à condition que l’anus soit bien dilaté) un second doigt afin d’augmenter la stimulation, dans la majorité des cas le patient éjacule rapidement (il y peu (moins) de temps entre l’émission de la prostaglandine et l’éjaculation) mais ceci n’a aucune influence néfaste sur l’exercice. Je rappelle le but de cet exercice est de bien détendre la prostate et limiter la contraction prolongée qui provoque les pertes urinaires.
Comme déjà dit, il faut lubrifier abondement (les doigts, le muscle anal ( la partie la plus étroite ainsi que l’intérieur du rectum au niveau de la prostate), utiliser des gants chirurgicaux en latex « ultra fin » ( inutile de choisir des versions « stériles ») ou mieux directement sans utilisation de gant, ceci permets d’avoir un contact direct, par contre la partenaire ne doit pas être gêné ( si ceci est le cas je conseil vivement l’utilisation d’une poire de rinçage cité ici à plusieurs reprise) de plus la présence de lubrifiant sur les doigts évite que la matière se fixe sur les doigts et ainsi de les salir.
L’usage de la poire doit ce limiter à un rinçage, il ne faut pas retenir le liquide, je conseil d’utiliser de l’eau tiède (30-35°), 20 cl suffise, je conseil aux patients d’effectuer cette manipulation directement au-dessus des WC pour ne pas avoir à serrer l’anus et de laisser directement couler le liquide sans le retenir. L’eau résiduelle est absorbée par le rectum, donc pas de soucis. Pensez à lubrifier la canicule pour faciliter l’introduction. La aussi choisir une poire effilée « enema » pas de poire auriculaire ou gynécologique ( sauf certaines poire sont mixtes par le remplacement de l’embout donc utilisable par madame pour la toilette intime (rinçage après un rapport ou en fin de règle) et un embout effilé pour un usage anal. Le cout est relativement faible : < 20€

Certain médecin conseil de faire cet exercice séparément des exercices de contraction/décontraction d’au moins 2 heures.
La prostate se trouve à environ 4 à 8 cm derrière le sphincter anal, sur la partie antérieure, juste sous la vessie (grosse boule dure si la vessie est pleine), la taille est comparable à celle d’une noisette, elle est souple pour les personnes saines, normalement elle fuit sous les doigts, le fait de la stimuler la rend plus dure (juste avant l’éjaculation).
Si vous n’arrivez pas à la trouver faite l’exercice suivant :
- Le patient se place debout devant les toilettes (ou à défaut un bac à douche), vessie pleine.
- La partenaire place un doigt dans le rectum et en appuyant sous la prostate le jet d’urine doit s’interrompre.
- Dans certain cas le fait d’introduire un doigt, ou un objet provoque une contraction reflexe empêchant ainsi toute miction rendant l’exercice impossible, mais démontrant l’absence de problème neurologique grave.
- Si la partenaire n’arrive pas à trouver la prostate, le patient peut s’accroupir ceci a pour effet de pousser tous les organes vers le bas permettant ainsi à la partenaire de mieux toucher la prostate.
Dans votre cas il n’existe pas d’exercice efficace à faire seul, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire des exercices d’urodynamique à pratiquer dans des centres spécialisés ou chez certain kiné (attention peu de kiné pratique cette technique chez des hommes).
Au début, les exercices contractions/décontraction fait seul sont sans effet, car il faut impérativement que le périnée soit sous contrainte (introduction d’une masse dans l’anus afin de réduire la puissance des muscles anaux.
Dès que votre tonicité sera bon (pipi stop complet de plusieurs secondes) vous pouvez envisager d’utiliser un sextoy pour effectuer les exercices seul, pour l’utilisation d’un objet il vaut mieux que la partenaire le guide précisément et vérifie visuellement l’absence de contraction du muscle anal durant l’exercice, c’est bien plus tard que des poids à porter en intra-rectal doivent être utilisé.
Comme je l’ai déjà écris dans un précédent post, il faut être très régulier pour les exercices, si votre médecin vous a prescrit 3 séances il faut les faire, car les écarts se paie rapidement. Il vaux mieux le faire plutôt 2 fois qu’une, refaire une séance, 2 heures après si vous estimez que le compte n’y ai pas, ou si vous n’avez pas fait les 20 bonnes contractions, beaucoup de patients préfèrent réaliser les exercices le soir une fois couché, bien au calme, bien dé-stressé, d’autre le matin bien reposé, il n’y aucune heure précise à respecter !! simplement être au calme et zen !.
Votre médecin a du vous conseiller de noter les exercices (date, nombre de contraction, nombre de pipi stop, importance des fuites, nombre de garniture utilisé le cas échéant).
Nota important: Les 2 exercices ont des rôles très différents, le médecin prescrit des exercices de contraction/décontraction ceux-ci sont pour muscler le périnée, aucun lien avec la prostate, (la partenaire doit bien diriger le patient pour bien contracter ce muscle, les massages de la prostate sont fait pour la stimuler, la faire travailler, la déstresser.

J’espère avoir répondu à vos questions, j’ai un peu répété les points importants des post précédents
 
  Evelyne
Posté le: 02/08/2010 à 14:10

bonjour,
J'ai une autre question, a force de faire les exercices nécessitant l'insertion de 2 doigts dans l'anus, j'ai peur que mon mari souffrira d'incontinence fécale après, ce qui a mon avis est plus gênant ?

Evelyne

 
  D.Kohen
Posté le: 05/08/2010 à 09:10

Bonjour,
En réponse à la question d’Évelyne, oui l’incontinence fécale peut être plus handicapante, mais en respectant les règles à savoir :
- Bien lubrifier l’anus et l’entrée du rectum (n’hésitez pas à en ajouter durant les exercices)
- Bien échauffer l’anus avant la pénétration
- Ne pas forcer, quitte à recommencer plus tard
- Le patient doit être décontracté et légèrement « pousser » pour faciliter l’introduction.
Rappelez-vous vos 2 doigts ne sont pas plus gros qu’un sexe ! La sodomie qu’elle soit hétérosexuelle ou homosexuelle ne provoque pas d’incident si elle est pratiquée normalement sans extrémisme et sans brutalité.
Une étude australienne a même démontré que parmi les couples homosexuels masculins la proportion d’incontinence est 6 fois plus faible chez le partenaire passif et 4 fois plus faible chez le partenaire actif par rapport à un panel de couple hétérosexuel.
L’explication viendrait du fait de la stimulation à la fois du périnée et de la prostate lors des pénétrations anales ainsi que de la sécrétion d’hormones bénéfiques.
Cette même expérience a été continuée avec des couples hétérosexuels pratiquant la sodomie, la aussi on constate une plus faible proportion d’incontinence masculine lorsque la femme sodomise (à l’aide d’un sextoy) son partenaire à intervalle régulier, cette étude a aussi montrer la réduction du risque d’incontinence de la femme à la ménopause (contraction du périnée et des muscles vaginaux durant l’acte sexuel).
Donc pas de risques supplémentaires si vous respectez bien les règles.
 
  D.Kohen
Posté le: 21/08/2010 à 20:03

Bonjour Evelyne,

quelles sont les resultats actuels, votre mari a t il réalisé de nouveaux tests chez son urologue ?
comment ce passe vos exercices ?

Merci de nous tenir au courant

D. Kohen
 
  Evelyne
Posté le: 01/10/2010 à 07:58

Bonjour,
Oui, nous avions RV hier, il a encore progressé, nous devons tout de même continuer les exercices: de contraction/décontraction du périnée, avec utilisation possible du sextoy, l'exercice de massage de la prostate reste aussi d'actualité (massage circulaire + aller retour: le médecin m'a refait une démonstration: chez lui c'était plus efficace, il alterné plus les va et vient.
Maintenant il doit aussi porter des poids ( très léger au début) dans le rectum durant 10 minutes maximum. Il nous a conseillé de prendre des poids leger et de n'en mettre que 1 et d'ici 1 mois d'en mettre un deuxième poids, il doit le porter et marcher avec.
Le pipi stop doit être continué.
voila
Evelyne
 
  Evelyne
Posté le: 27/11/2010 à 16:49

Comme je l’ai écrit après le dernier RV, mon ami doit porter dans son rectum un poids afin de muscler le périnée, pour le début le médecin nous a proposer d’utiliser notre toy et de le laisser dépasser de l’anus.
L’objectif étant toujours de muscler le périnée, il doit arriver à le garder sans qu’il tombe durant une courte marche ou lorsqu’il s’accroupit ou qu’il tousse par exemple.

Donc après sa toilette rectale interne ( à la poire et à l’eau tiède) et la gym : contraction/décontraction je lui place le toy place dans le rectum, il se mets a 4 pattes, bien que c’est difficile pour lui de se lever sans le perdre, par contre le médecin pour faire la démonstration, la fait descendre de la table d’examen, il s’est accroupit à cote de lui ( lui bien droit, pas penché en avant) comme pour lui faire son touché rectal et lui a placé le toy de c’est manière contrairement aux rendez vous précédent ou il lui avait placé le toy lorsqu’il était allongé.
Les mesures faite par le médecin montre qu’il a un peu perdu : avec les grèves et le stress ces fuites ont un peu recommencé mais beaucoup moins qu’avant je n’ose imaginer les dégâts si son périnée n’avait pas était remusclé par la gym.

Surtout le coté des couches, belle économie (la poire et le sextoys on été remboursé en 1 semaine sans couche)
En plus la poire fait double usage (très pratique après les règle (je gagne aussi 1 journée sans protection le dernier jour, pratique aussi après les rapports on est tout de suite « fraiche » et non poisseuse ou collante et surtout l’odeur…
Pour l’instant on en ai a la deuxième séance d’exercice, on n’a pas encore bien réussit car le toy tombe souvent…
On demandera le medecin car l’exercice n’ai pas vraiment concluant, il n’arrive pas a le tenir.

Evelyne
 
  Evelyne
Posté le: 01/01/2011 à 20:44

Depuis mon dernier post nous avons eu des soucis : le toy tombe à chaque fois impossible à faire l’exercice correctement, impossible de monter un escalier ou de ce mettre accroupis le moindre mouvement expulse le toy il tombe même en marchant il a beau serrer les muscles de l’anus ça glisse.
Nous avons téléphoné au médecin pour un RV rapide il nous a dit qu’on pouvait changer de toy, car il nous avait prévenus que le toy est très lisse et très cylindrique.
On en a acheté un autre d’une forme différente et moins lisse (avec une boule sur le haut, et de forme mieux adapté au un rectum) ce qui lui permet de mieux le maintenir surtout sans le muscle anal il arrive à la maintenir plus haut.
La mise en place est plus compliqué, il faut le placer dans le bon sens, il faut bien l’incliner et le mettre en place doucement, car on ajoute peu de lubrifiant pour ne qui glisse tout seul lorsqu’il se lève le fait de faire les exercices de contraction et le massage de la prostate échauffe bien le muscle donc il est plus souple rendant ainsi la chose plus simple et moins douloureuse, surtout pas forcer, bien etre detendu, masser plus si necessaire.
Bien sur il doit marcher sans slip pour qu’il soit libre (et non le slip qui maintien le toy).
Avec ce toy il arrive à monter l’escalier (il doit pouvoir monter / descendre 20 marches) + 10 minutes «  dans la vie courante »
Ensuite je lui le retire car c’est relativement douloureux (je place une lingette autour de l’anus et je tire doucement dessus (car son anus est très crispé) afin de bien l’envelopper et pourvoir le nettoyer immédiatement.
Il faut faire relativement attention ne pas trop l’enfoncer trop profondément, la première fois je lui ai fais très mal au niveau du rectum il a eu des petits saignements, le problème ca cicatrise très mal donc 3 jours de suite il a saigné un peu, nous avons arrête les exercices durant 4 jours, maintenant ça va.
Nous avons RV pour un bilan complet fin janvier.

Evelyne
 
  fmoess
Posté le: 14/07/2011 à 20:00

Je vous répond peut être un peu tard mais je viens de lire votre message et je peux résister à l'envie de vous répondre.
Votre gymnastique pour rééduquer votre périnée me semble bien compliquée et désagréable. Je me fais suivre par une sage femme qui utilise le concept URO MG pour la rééducation périnéale chez la femme, l'homme et les enfants. Pas de truc dans l'anus ni dans le vagin. Des électrodes sur le périnée et les abdos. 5 à 10 mn par jour.le stimulateur est pris en charge à 100% par la sécu et la mutuelle. Essayez vous ne risqué rien.
 
  Mousse
Posté le: 23/07/2011 à 15:26

merci pour votre réponse, je vais voir si votre proposition est possible avec mon médecin, mais "l'electricité" me fait un peu peur.
Et la stimulation de la prostate n'est plus pour mon genante, avec un bonne hygiène il n'y a pas de problème.
Pour l'instant l'efficacité est au RV, dans je vais continuer.
Mais encore une fois merci
 
  jps77
Posté le: 21/12/2011 à 12:25

INFORMER VOUS SUR LA METHODE URO-MG
 
  réeducation pér
Posté le: 12/07/2012 à 02:28

Bonjour
Mon père âgé de 62 ans a un adénocarcinome moyennement différencie score gleason 6,comme choix de traitement je préfère une prostatectomie,je sais bien qu'il est nécessaire de faire quelque séances de rééducation périnéal avant et après l'opération,j'ai besoin de votre aide pour savoir les exercices nécessaire à faire surtout qu'on est au Maroc on avait pas de kinésithérapeutes spécialisés en périnéal.
Merci
 
  matou
Posté le: 24/08/2013 à 08:19

Bonjour,

Plus de réponses ni de posts depuis un an , je ne sais si le forum fonctionne toujours, je pose cependant ma question :
Opéré d'un adénome il y a 12 ans, celui-ci est revenu, j'ai des difficultés à retenir mon urine lors du brossage des dents ou quand je suis dans l'eau : dans la mer pas de problème, mais en piscine c'est très gênant !
Je prends de la Tamsulosine 0,4 mg (1 * jour )depuis ma première opération .
Mon adénome actuel n'est pas très gros et l'urologue qui me suit n'envisage un nouveau curage à court terme. Les autres médicaments envisageables ont des effets négatifs sur l'érection , ce que je ne veux pas : à 65 ans j'ai une vie sexuelle épanouie.
 
  matou
Posté le: 24/08/2013 à 08:28

Suite du message : trop long ? J'ai été coupé. J'ai essayé de faire les exercices avec mes doigts : impossible et ma partenaire est trop gênée pour me les pratiquer malgré l'utilisation de microlax : lié à son éducation : pas de pénétration anale pour un homme ! Et non salissure de doigts protégés d'ailleurs par un gant en latex.
Est-ce que des exercices par un kiné seraient utiles dans mon cas ? S'ils m'évitaient une nouvelle résection , ce serait formidable : moins de sensation orgasmique et éjaculation rétrograde depuis ma première opération , si la deuxième augmente ces effets , j'en serais très affecté !
 
  Mousse
Posté le: 24/08/2013 à 19:36

Bbonjour,

Je n'ai jamais trouvé un kiné pro pour effectuer les exercices, mon amie s'y est mise pourtant réticente au début, mais à force de lui prouver que ce n'est pas sale ( suppo/microlax/normacol et toilette interne) elle m'a très bien aidé. Actuellement je n'ai quasi plus de fuite sauf en cas de grosse fatigue ou de stress trçs important. Je suis remusclé, je maitrise ma vessie et j'ai retrouvé une sexualité plus que normale.

Mousse
Bonne chance a vous
 
  matou
Posté le: 25/08/2013 à 06:50

Merci Mousse,
En fait ce qui retient surtout mon amie c'est le fait de me pénétrer l'anus, caresse homosexuelle pour elle ....
Elle n'a jamais voulu lire le livre du Dr Leleu "l'homme nouveau expliqué aux femmes" qui met en avant le rôle de la prostate et la possibilité multi-orgasmique de l'homme avec des orgasmes prostatiques secs. Depuis mon premier adénome je n'ai plus pu pratiquer, mais je le regrette bien .
Merci pour votre réponse, peut-être arriverai je à la convaincre comme vous avez su le faire .....
 


Changes complets sur Sphère-Santé - Enurésie : informations - Alarmes pipi au lit pour énurésie - Prostate et fuites urinaires - Incontinence urinaire : les médicaments - Incontinence : les protections - La rééducation périnéale



Ce forum incontinence est votre espace d'échange. Il vous permet de discuter librement sur vos problèmes concernant l'incontinence adulte, l'énurésie... N'hésitez pas à ouvrir de nouvelles discussions et à apporter votre contribution aux discussions existantes. Si vous recherchez des informations sur les causes de l'incontinence et les traitements existants, vous pouvez également surfer sur nos pages d'information.
Réseaux sociaux :
 
 


pied page incontinence
Sphère-Santé © 2014 Mentions légalesLiens utiles Liens divers IncontinenceIncontinence : les solutionsIncontinence : les produitsForum incontinence
pied page incontinence