Aider une personne âgée incontinente sans l’infantiliser

Vivre l’incontinence au quotidien pour une personne âgée est douloureux. Il est important de l’accompagner pour faire cette transition en douceur. Le refus de porter une couche peut être tel que certaines personnes privilégient le sondage urinaire pour contrôler leur vessie. Loin d’être la solution privilégiée par le corps médical, il induit une augmentation des risques d’infection.

Le port d’un change complet est une étape qui a un impact sur la qualité de vie, malgré son efficacité. Le fait d’avoir des difficultés à réaliser le change soi-même signifie que l’intervention de tierce personne est donc nécessaire. Cette aide peut être mal vécue par la personne âgée, notamment si c’est de la famille.

Prendre en compte la souffrance et l’intimité de la personne âgée

L’incontinence est complexe à gérer pour les proches de la personne âgée. La perte d’autonomie peut entraîner une difficulté à faire sa toilette intime et à bien placer son change complet.

Les proches ne sont pas toujours prêts à nettoyer les parties intimes de leurs parents par exemple. La personne âgée se retrouve en souffrance extrême de devoir imposer cela à ses enfants. Même si des services de soins infirmiers (SSIAD) peuvent apporter une aide concrète à domicile, les proches peuvent être mis à contribution, malgré eux.

Le change est un soin à part entière qui demande de la douceur et qui ne doit pas se faire dans la précipitation. Les proches souhaitent souvent en finir au plus vite, en proie à une sensation de dégoût. Ils ne cherchent pas à préserver l’autonomie et font tout à la place de celle-ci. Traitée comme une chose, la personne âgée peut se murer dans le silence. Même si les proches ont assuré le change et ont la sensation d’avoir accompli leur devoir, la personne âgée peut avoir vécu ce change comme une violation de son intimité.

Au cours d’un change, une personne âgée peut être accompagnée. Certaines personnes ont simplement des troubles de l’équilibre et ont besoin d’un maintien. D’autres ne parviennent pas à fixer correctement les adhésifs du change complet. Préserver l’autonomie est un moyen de prévenir la dépendance.

Consulter des médecins spécialistes pour accompagner la personne incontinente

Même si l’incontinence est une conséquence normale du vieillissement, il existe des solutions médicales pour atténuer et maîtriser le phénomène. Outre la rééducation périnéale conseillée aux jeunes seniors, la personne âgée peut se voir prescrire un traitement médicamenteux. En fonction du problème, il est possible de traiter une atrophie de l’urètre, une hypertrophie de la prostate ou encore des troubles de la contraction de la vessie.

La chirurgie est une solution pour les personnes avec une incontinence sévère. La pose de bandelettes urinaires est proposée aux femmes souffrant d’incontinence d’effort. L’intervention chirurgicale dure environ une heure. Une bandelette est placée sous l’urètre, de façon à assurer un maintien.

Les hommes peuvent subir un acte chirurgical pour l’hypertrophie de la prostate. Il existe différents types d’opérations qui peuvent aller jusqu’à l’ablation d’une partie de la glande.

Qui consulter pour l’incontinence d’une personne âgée ? En premier lieu, il est fondamental de s’adresser à son médecin traitant. Il pourra aiguiller la personne vers un médecin gériatre, s’il souhaite une prise en charge globale, en raison de divers symptômes du vieillissement. Il peut également l’orienter vers un médecin urologue, pour traiter spécifiquement l’incontinence.

Aller plus loin :


Noter cet article :

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 30/12/2014

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.