L’incontinence et le diabète

Le diabète est une maladie médiatisée, dont on entend beaucoup parler. Une fois diagnostiquée, elle peut être traitée par la prise de médicaments, d’injections d’insuline ou via une pompe. Toutefois, il faut savoir que le diabète n’est repérable que par prise de sang. Les médecins estiment qu’entre les premiers signes de la maladie et son diagnostic, peuvent s’écouler jusqu’à 10 ans.

Le diabète a des répercussions sur l’ensemble du corps, qui peuvent mener jusqu’à la cécité ou des amputations. Il peut entraîner la perte de contrôle des nerfs de la vessie et donc une incontinence selon les cas.

Quel est le lien entre incontinence et diabète de type II ?

Le diabète est un trouble de l'assimilation et du stockage des sucres apportés par l'alimentation. La personne se retrouve en hyperglycémie, en raison d’un taux de glucose élevé dans le sang.

Pourquoi la glycémie ne revient-elle pas à son taux normal et l’organisme dysfonctionne-t-il ? Le problème vient de la sécrétion d’insuline, par les cellules du pancréas, que l’on appelle îlots de Langerhans. Lorsqu’une personne a le diabète, il y a un dysfonctionnement qui empêche au glucose de pénétrer dans les muscles et tissus, ce qui induit une stagnation dans le sang.

Il existe 2 types de diabète :

Retrouvez des explications simples et claires, grâce à une vidéo faite par l’association française du diabète :


Qu'est-ce que le diabète ? par Asso-F-des-diabetiques

Que l’on ait un diabète de type I ou de type II, la neuropathie fait partie des complications courantes. Elle touche souvent en premier lieu les pieds et a pour conséquence une perte de sensation. Les nerfs qui commandent la vessie peuvent être touchés. La personne perd l’envie d’uriner et ne sait pas si sa vessie est pleine. Elle peut donc faire de la rétention urinaire. La solution est de réaliser des auto-sondages urinaires pour vider sa vessie. La personne peut également avoir recours au port de couches adultes, en cas de fuites urinaires.

Les autres types de diabète et l’incontinence

Outre la neuropathie, l’incontinence peut être fréquente en raison d’autres facteurs. Les personnes ayant un diabète insulino-dépendant ont des symptômes qui peuvent entraîner une incontinence de trop-plein, avec une soif intense (entre 3 et 5 litres de liquide absorbé par jour) et des urines très abondantes.

Quid du diabète gestationnel ? Ce diabète ne dure que le temps de la grossesse. Il n’entraîne pas en lui-même des troubles de l’incontinence. Toutefois, il augmente les risques d’avoir un enfant macrosome (avec un poids de naissance entre 4 et 5 kg). Au cours d’une grossesse, les femmes peuvent être sujettes à l’incontinence urinaire d’effort, surtout si le bébé a un gros poids de naissance.

Aller plus loin :


Noter cet article :

Note moyenne: 5/5 (1 vote)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 29/12/2014

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.