Quelles solutions pour traiter une incontinence fécale survenue après une chirurgie ?

L’incontinence fécale peut être engendrée par des causes traumatiques. Elle peut être la conséquence d’une chirurgie anorectale pour des hémorroïdes, des fistules ou des fissures.

Comme pour tous les cas d’incontinence fécale , des solutions existent pour une incontinence fécale post-chirurgicale.

Les traitements conservateurs sont préconisés. La thérapie comportementale, et si possible, la rééducation périnéale par les exercices de Kegel et le biofeedback sont conseillées. S’ensuivent les médicaments antidiarrhéiques de type lopéramide pour raffermir les selles.

Si ces mesures s’avèrent inefficaces, la chirurgie peut être proposée. Outre la stimulation des nerfs sacrés,  la réparation du sphincter ou son remplacement par un sphincter artificiel sont les traitements chirurgicaux possibles. Une colostomie peut alors être envisagée. L’injection intra-anale d’agents synthétiques peut par ailleurs être proposée dans le but de tonifier le canal anal. Si tous ces traitements ne donnent pas de résultats, il reste les solutions infirmières et palliatives comme les lavements systématiques et le port de couches.

Aller plus loin :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.7/5 (3 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 29/02/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.