Les causes de l'incontinence chez la femme

Sommaire


Les causes de l'incontinence urinaire d'effort

L’incontinence urinaire d'effort est consécutive à plusieurs causes, parfois associées entre elles :

Les causes de l’incontinence urinaire par impériosité

On distinguera les causes urologiques, neurologique et idiopathique (pas de causes retrouvées).

Les causes urologiques sont :

Toute irritation de la muqueuse vésicale peut être source d’impériosités. Les causes d’irritation vésicales sont nombreuses :

  • Cystite infectieuse classiquement appelée infection urinaire basse.
  • Cystite lié à la présence d’un calcul vésical.
  • Cystite secondaire à une radiothérapie pelvienne ; on parlera alors de cystite radique
  • Cystite médicamenteuse : plusieurs médicaments ont été incriminés comme certaines chimiothérapies ou certains anti-inflammatoires non stréroidiens.
  • Cystite interstitielle : il s’agit d’une maladie complexe dont le mécanisme est mal connu et qui associe fréquemment aux impériosités une pollakiurie majeure et des douleurs pelviennes, sans causes spécifiques.
  • Irritation vésicale par une tumeur de la vessie

Toute obstruction chronique du bas appareil urinaire  par obstacle aboutit à une hyperpression dans la vessie à l’origine d’altération des fibres musculaires de la paroi vésicale et de lésions de dénervation. Il en résulte une hypersensibilté des fibres musculaires qui explique la symptomatologie d’urgences mictionnelles et de pollakiurie associée au syndrome obstructif (difficulté pour uriner avec sensation de poussées). Cette symptomatologie est plus fréquente chez l’homme. Chez la femme elle peut être secondaire à une sténose (diminution du calibre) de l’urètre ou à une compression de l’urètre par un prolapsus sévère  (descente des organes pelviens au travers de la paroi du vagin, vessie et/ou utérus et/ou rectum) ou une tumeur pelvienne.

Les causes neurologiques sont :

Toute pathologie neurologique portant atteint à la voie de contrôle neurologique de la vessie est potentiellement source d’impériosités. C’est ce que l’on retrouve chez les patients atteints de sclérose en plaque, de maladie de Parkinson … lire l'article sur les causes neuroglogiques

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (28 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 04/05/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.