Monique, victime de fuite à l'effort

cas clinique incontine

"Bonjour docteur, je suis une femme de 52 ans  très active et depuis 1 an « c’est l’enfer », je n’ai plus de vie, dès que je tousse ou que je marche vite, j’urine dans ma culotte. Je suis obligée de porter  au moins deux protections par jour. Je me suis renseignée sur internet et il semblerait que ces fuites soient liées à mes trois accouchements par voie basse. Il paraît que l’on peut en guérir facilement avec une petite bandelette, j’ai vu ça lors d'une émission de télévision. J’aimerais que vous me posiez cette bandelette, qu’en pensez vous docteur ? "

 

"En effet vous souffrez à priori d’une incontinence urinaire qui survient à l’effort typique et en effet ce type de traitement peut vous être proposer. Mais dans un premier temps, ce type d’incontinence se traite par 20 séances de rééducations du périnée. Si au décours de cette rééducation les fuites ne cèdent pas, nous aurons alors recours au traitement dont vous me parlé et qui consistera à disposer sous l’urètre une bandelette en tissus. Nous nous reverrons au décours de cette rééducation"

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

2 mois plus tard, deuxième consultation.

 
cas clinique incontine

"Cher docteur, j’ai fait la rééducation, mais ça n’a rien changé. "

 

"Comme nous en avions déjà discuté à la consultation précédente, je peux vous proposer de vous poser la bandelette de tissus sous l’urètre, mais avant toute chose il faut s’assurer que votre vessie fonctionne normalement, et ce  par un examen urodynamique.
Nous nous reverrons au décours de cet examen. "

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

2 mois plus tard, troisième consultation.

 
cas clinique incontine

" Bonjour docteur, l’examen que vous m’avez prescrit est normal. Qu’en puis je me faire opérer ? dois-je faire d’autres choses avant ? combien de temps vais-je être hospitaliser ? "

 

"Avant l’intervention il faut que vous voyez l’anesthésiste afin de choisir avec lui si l’intervention aura lieu sous anesthésie générale ou anesthésie péridurale. Ensuite il vous faudra réaliser dans un laboratoire en ville un examen bactériologique des urines 10 jours avant l’intervention, et si celui-ci objective une infection des urines, il sera nécessaire de la traitée avant l’intervention.
Vous serez hospitalisée la veille de l’intervention et vous quitterez l’hôpital au bout de 24 ou 48 heures."

cas clinique incontine
 
cas clinique incontine

"Je me présente comme prévue. L’infirmière vérifie que mon examen des urines est normal.

Je vois de nouveau mon chirurgien qui me rassure car je commence un peu à stresser."

 
cas clinique incontinent

La veille de l'intervention.

 
cas clinique incontine

Je me présente comme prévue. L’infirmière vérifie que mon examen des urines est normal.
Je vois de nouveau mon chirurgien qui me rassure car je commence un peu à stresser.

 
cas clinique incontinent

Le jour de l'intervention.

 
cas clinique incontine

" J’ai opté pour une anesthésie péridurale. L’intervention dure 25 minutes, je n’ai rien senti.
3 heures après l’intervention, je remonte dans ma chambre.
Mon chirurgien m’a posé une sonde dans la vessie pour une nuit."

 
cas clinique incontinent

Le lendemain de l'intervention.

 
cas clinique incontine

" Je vais toujours bien, l’infirmière me retire la sonde vésicale et me demande de l’appeler immédiatement après chaque miction pour, me dit-elle, vérifier à l’aide d’une échographie  que ma vessie se vide bien.
Fort heureusement, ma vessie se vide bien.
Je revois mon chirurgien qui me rassure de nouveau, me précise quelques règles de sécurité c’est à dire de ne pas porter de charges lourdes ou faire de l’exercice physique intense pendant 1 mois, pas de rapports sexuels pendant 1 mois. Pas de bains pendant 3 semaines. Je le verrai de nouveau en consultation dans 1 mois pour juger de l’efficacité du traitement."

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.3/5 (11 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 20/02/2015

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.