L’incontinence en maisons de retraite

L’incontinence, synonyme de perte d’autonomie

L’incontinence joue un rôle important dans la santé physique et mentale de la personne âgée. De même que le stade de la propreté est un moment décisif dans l’évolution de l’enfant et dans la maîtrise de ses fonctions les plus intimes, l’incontinence qui survient chez la personne âgée se traduit par un cap difficile à passer : celui de la perte d’une certaine forme d’autonomie. Certes, l’incontinence peut être due à différents facteurs : maladie, déstabilisation et manque de repères, invalidité… Mais quelle qu'en soit la cause, c’est toujours un moment délicat à passer, mêlé de sentiments aigus : honte, régression, sexualité, hygiène, dépendance, inconfort…

La prise en charge de l’incontinence en maison de retraite

C’est dans ce contexte qu’un certain nombre de mesures sont prises en institutions pour prévenir et faciliter la gestion de l’incontinence :

  • Les maisons de retraite, par exemple, encouragent l’appropriation des lieux par la personne âgée, et notamment la possibilité d’installer ses propres meubles, ses effets personnels, et voire même d’amener son propre animal de compagnie, afin de limiter au maximum les sources de perturbations.
  • De nombreuses activités sociales et ludiques, tel que les ateliers de musicothérapie, réflexologie, cuisine… sont organisés afin de conserver le lien avec la personne âgée, lui permettre de garder une ouverture vers l’extérieur et maintenir son autonomie le plus longtemps.
  • La nouvelle « métho » Humanitude est également de plus en plus pratiquée pour faciliter le contact, mettre en confiance et traiter les personnes âgées avec le maximum d’humanité. Cette méthode  est basée sur un principe fondamental : le soignant doit accompagner le patient grâce à un contact humain. Le toucher, la parole, le regard, tout est pris en compte pour maintenir une communication continue avec la personne aidée.
  • Enfin, des entretiens avec un psychologue peuvent permettre également de parler du problème et de soulager les frustrations et les éventuels traumatismes liés à l’incontinence.

Toutes ces mesures ne poursuivent qu’un seul objectif : maintenir l’autonomie et la dignité de la personne âgée, et ce, le plus longtemps possible.

Source : Cap Retraite, site de conseil en maison de retraite

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.4/5 (8 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 16/04/2015

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.