Marcel, victime d'une incontinence par rengorgement

cas clinique incontinent

"Bonjour docteur, j'ai 70 ans et depuis 1 an j’ai des fuites toute la journée qui m’oblige à me garnir par deux protections."

 

"Avant ces épisodes de fuites comment urinez-vous ?"

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

"Ce n’était plus comme à 20 ans c’est sûr. Il fallait que je pousse pour uriner. Quand j’avais fini d’uriner j’avais toujours quelques gouttes à la fin qui mouillaient ma culotte. Le plus dur c’était les nuits ou je me réveillais 4 à 5 fois pour aller uriner. Puis progressivement j’ai eu des pertes d’urine que je ne pouvais pas contrôler."

 

"Avez-vous la sensation de bien vider votre vessie à chaque miction.?"

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

"Non docteur, 30 minutes après avoir fini d’uriner je retourne aux toilettes et je fais de nouveau un petit peu. J’ai toujours l’impression qu’il reste des urines dans ma vessie"

 

"Votre prostate est grosse et obstrue le canal urinaire ce qui explique que vous avez du mal à uriner. Le plus embétant c’est que votre vessie reste pleine en permanence et que vos fuites correspondent à un trop plein.
Dans un premier temps il va falloir drainer votre vessie par une sonde vésicale. Vous allez débuté un traitement par un alpha bloquant et on essaiera d’enlever la sonde vésicale dans 10 jours."

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

10 jours plus tard, deuxième consultation.

 
cas clinique incontinent

"Le médecin me retire la sonde. Malheureusement ma vessie ne se vide que très mal."

 

"Je suis obligé de vous reposer la sonde vésicale. De plus il va falloir que je vous opère de votre prostate. Nous allons « gratter » l’adénome par les voies naturelles. Dans notre jargon, nous parlons de résection de la prostate.
Cette intervention présente un risque important d’éjaculation rétrograde c’est à dire que vos éjaculations se feront dans la vessie et non à l’extérieur. Vous serez hospitalisé 3 jours."

cas clinique incontine
 
cas clinique incontinent

"Malgré ce risque j’opte pour l’intervention chirurgicale."

 
retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (5 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 20/02/2015

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.