Toxine botulique

La toxine botulique pour l'hyperactivité détrusorienne

L’injection de toxine botulique a été utilisée dans l’hyperactivité détrusorienne d’origine neurologique depuis 1999. Elle agit dans le muscle strié en bloquant la transmission dans la synapse neuromusculaire se faisant normalement par la libération d’acétylcholine. Injectée dans un muscle, elle entraîne une paralysie localisée qui disparaît progressivement. La technique consiste à injecter une dose de 100 à 300 unités d’une toxine à l’ensemble du muscle vésical, sous contrôle visuel cystoscopique et sous anesthésie locale.

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.1/5 (9 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 23/02/2015

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.