Grossesse et incontinence

L'incontinence est un symptôme très fréquent au cours de la grossesse puisqu’il concerne plus de 50% des femmes enceintes et 20% des femmes dans les suites de la grossesse.

Dans le cas de la grossesse, c’est une incontinence d’effort qui est susceptible de se développer due à plusieurs facteurs combinés.

Plusieurs études ont montré que cette incontinence apparaissait rarement en post- partum en l’absence de symptômes pré-existants pendant la grossesse. Les facteurs de risques retrouvés le plus souvent sont la multiparité et les accouchement par voie basse. Toutefois, le rôle protecteur de la césarienne est contesté puisque de nombreuses études n’objectivent pas de différence significative, en terme d’incontinence, les différences entre les accouchements par césarienne et les accouchements par voie basse.

Le premier facteur est bien évidemment lié aux modifications physiologiques dues au développement de l’utérus et à la pression qu’il exerce sur la vessie et les muscles pelviens essentiellement lors du premier accouchement et plus particulièrement lors de la phase d'expulsion. D’autres facteurs s’ajoutent et concourent plus ou moins, selon la personne, au développement de l’incontinence. Ces facteurs sont :

Tous ces facteurs combinés engendrent une inégalité des femmes dans le développement de l’incontinence durant la grossesse et post accouchement.

Les conseils

Durant la grossesse, il est fortement recommandé de suivre les conseils de la sage-femme, notamment au niveau des gestes permettant de réduire la cambrure lombaire et de soulager les pressions.
N’hésitez pas à demander conseil à votre sage-femme et de vous faire expliquer les bons gestes.

Afin de réduire les risques, il est également recommandé de ne pas porter de charges lourdes qui engendrent des pressions importantes au niveau du périnée et d’uriner souvent afin de réduire la pression de la vessie.

La rééducation périnéale, une étape à ne pas négliger

Lors des accouchements difficiles ou lorsque le bébé atteint un poids relativement important, il n’est pas rare d’avoir une période d’incontinence liée à la détérioration du périnée durant la grossesse et l’accouchement.

Il est donc important de suivre avec assiduité les séances de rééducation qui vous sont prescrites. Elles vous permettront de retrouver le tonus et la souplesse de votre périnée.

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 5/5 (1 vote)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 03/02/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.