Enurésie et décallage horaire. - (17/11/2009)

Bonjour;
Je suis agé de 50 ans, j'ai souffert d'énurésie jusque 14-15 ans puis plus rien.
De part mes nouvelles activité professionnelles je suis amené à me rendre en Extrême Orient 6 à 7 fois par an pour des séjours d'une durée d'environ 3 semaines.
Que ce soit dans le sens Ouest-Est ou Est-Ouest ( et cela est systématique) une fois arrivé je souffre à nouveau d'énurésie durant environ une semaine, plus tout redevient "normal", jusqu'au prochain déplacement.
Mon médecin ne comprends pas et j'en suis revenu à devoir porter à nouveau des protections dans la période qui suit mon arrivée en Asie ou mon retour en France.
Comment peut on expliquer cette situation et surtout comment y remédier ?
Merci de vos précieux conseils.

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

Bonjour,
un peu de physiologie d'abord: les reins sécrétent peu d'urine la nuit grâce à l'hormone ADH qui joue le rôle de signal stop. Lors de décalages horaires importants, ce systéme se trouve perturbé comme les autres systémes le temps que l'organisme se synchronise. En clair vous dormez quand vos reins se croient en pleine journée et donc votre vessie se remplit rapidement. Ce phénoméne est classique et se traite en s'imposant le rythme local aussi vite que possible. Aucune autre solution ne doit être envisagée.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.