Je suis entrain de valider un module sur l'incontinence urinaire et j'aurais bes - (25/03/2013)

1. Il est exact de dire que :
a. une sonde urinaire ne fait pas courir de
risque infectieux au patient.
b. le vieillissement physiologique est
directement responsable de l’incontinence
urinaire.
c. le soignant doit se laver souvent et
correctement les mains.
d. chez un patient sondé, il faut surveiller la
couleur des urines.
2. Devant l’apparition d’une incontinence
urinaire chez la personne âgée, il faut :
a. rechercher une cause déclenchante.
b. se contenter d’un traitement palliatif par
matériel absorbant.
c. demander la mise en place d’une sonde à
demeure vésicale.
d. rechercher un obstacle sur le haut appareil
urinaire.
3. La pollakiurie correspond à :
a. une fuite urinaire à l’effort.
b. des sensations de brûlure au cours de la
miction.
c. un besoin impérieux d’uriner.
d. une envie anormalement fréquente d’uriner.
4. L’incontinence urinaire par insuffisance
sphinctérienne :
a. se manifeste par une fuite urinaire à l’effort.
b. peut dater de la période des accouchements.
c. peut bénéficier dans certains cas d’une
rééducation.
d. peut être due à un prolapsus.
5. Chez la personne âgée, l’incontinence
urinaire :
a. est heureusement sans conséquence
psychologique.
b. peut poser des problèmes matériels et
financiers.
c. peut comporter un risque de chute.
d. a un retentissement sur les habitudes de vie.
6. Pensez-vous que l’on puisse affirmer que :
a. la rétention urinaire chronique peut être due
à un rétrécissement de l’urètre ?
b. un fécalome n’est jamais douloureux ?
c. la pose d’une sonde urinaire est une
prescription médicale ?
d. un urinal peut être laissé en permanence
chez l’incontinent ?
7. Maintenir la continence d’un homme alité
quelques jours c’est :
a. veiller à prévenir la constipation.
b. veiller à ce qu’il puisse facilement disposer
de l’urinal.
c. placer l’urinal du côté paralysé chez
l’hémiplégique.
d. ne plus proposer de boisson après
18 heures.
8. L’hygiène de l’aidant au domicile du patient
nécessite :
a. d’avoir les ongles courts, propres et non
vernis.
b. de se laver les mains seulement en partant.
c. de porter un masque.
d. toujours un lavage antiseptique des mains.
9. Recommandations à faire au patient à
mobilité réduite et besoins impérieux :
a. porter un vêtement facile à enlever.
b. n’aller qu’une seule fois aux toilettes par jour.
c. prévoir une chaise percée à proximité.
d. répartir les boissons dans la journée.
10. L’incontinence urinaire :
a. est plus fréquente en institution qu’à
domicile.
b. est souvent niée par la personne âgée.
c. a les mêmes causes chez l’homme et chez
la femme.
d. est toujours due à une vessie qui se
contracte trop

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.