Opportunité pose d'un sphincter artificiel - (06/10/2010)

Bonjour,

Je suis un homme de 72 ans. Après le retrait de ma prostate, j'ai une incontinence importante depuis plus d'un an. Les séances de kiné n'ont rien apporté.

On m'a proposé la pose d'un sphincter artificiel. L'amélioration du confort serait appréciable mais j'appréhende cette opération ? Dois-je la faire ?

Etant suivi pour un cancer de la prostate j'ai peur que cette opération aggrave ma situation.

Merci d'avance pour le conseil.

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

Bonjour,
Tout d'abord le sphincter ne modifie rien le risque en terme de cancer. La seule discussion doit porter sur le degré de gêne de votre incontinence. Si l'impact sur votre qualité de vie est évident, alors l'implantation du sphincter vous permettra de retrouver une autonomie. Sachez que 80% des patients implantés n'ont plus aucune fuite.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.