Pose d'un sphincter artificiel - (27/02/2009)

Suite à un cancer de la prostate, j'ai subi fin 2008 une prostatectomie et depuis je suis resté incontinent.

J'ai 63 ans. Fin Mars, je dois, me faire poser un sphincter artificiel. Etant très actif : vélo, ski, jardinage, taille des arbres, marche, est-ce que tout cela n'est pas incompatible avec mon état ?

Gêne dans mes mouvements, dommages au sphincter.

Je suis très anxieux à l'idée d'avoir un corps étranger.

J'aimerais savoir si cela ne détruit pas les bandes vasculo-nerveuses déjà endommagées ?

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

Le sphincter s'implante autour de l'urétre par une voie d'abord périnéal. Il ne s'agit donc pas de ré-aborder la zone où se trouvait la prostate. Seules les activités comprimant le périné sont à risque: vélo, moto, équitation. Le ski, la marche et le jardinage peuvent être pratiqués normalement

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.