Sphincter artificiel urinaire - (07/10/2010)

Bonjour,

On me propose de m'opérer pour me poser ce sphincter, mais j'hésite car je devrai quand-même continuer à m'auto-sonder (actuellement 6 fois par jour).

Je sais que le SAU est satisfaisant dans la plupart des cas mais SAU et auto-sondages font-ils "bon ménage" ? Beaucoup de satisfaits sont-ils dans ce cas ?
D'avance merci de bien vouloir me répondre.

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

Il est parfois indispensable d'associer sphincter artificiel et auto-sondage. La technique des auto-sondages doit se faire sans traumatisme pour l'urétre. Donc si vous avez déjà une longue habitude des sondages et que ceux-ci se déroulent sans problème, cela continuera après l'implantation du sphincter. Cependant il est certain qu'il y a toujours une augmentation du risque d'infection ou d'érosion de l'urétre chez quelqu'un qui s'auto-sonde par rapport à quelqu'un qui n'a pas à le faire. Mais cela fait partie du risque à évaluer comparativement à l'augmentation probablement importante de votre qualité de vie avec le sphincter.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.