Accueil du blog

Incontinence masculine, tous les chiffres à connaître !

29/08/2016

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Incontinence masculine, tous les chiffres à connaître !

Les données sur l’incontinence montrent qu’il s’agit un phénomène bien plus courant que vous ne pourriez le croire. Découvrez les chiffres de l’incontinence masculine et féminine, et leurs spécificités. Quels liens l’incontinence a-t-elle avec la prostate ? Quelles sont les maladies qui la favorisent ? Regorgement, impériosité, fuites urinaires : qui cela concerne-t-il, à quel âge, et pourquoi ? 

Fuites urinaires et problèmes de prostate, les données essentielles 

Les fuites urinaires peuvent concerner n’importe qui, à n’importe quel âge. Cependant, les données nous indiquent qu’elles ne se développent pas chez les hommes et chez les femmes pour les mêmes raisons : découvrez les chiffres clés de l’incontinence masculine, et ses liens directs avec l’hypertrophie bénigne de la prostate.

De l’enfance au troisième âge, découvrez les chiffres clés de l’incontinence 

La continence est une faculté qui s’apprend. Au naturel, le corps est fait pour se soulager dès qu’il en ressent le besoin, et il faut en général plusieurs années avant que l’enfant réussisse à la maîtriser. Ainsi, l’énurésie qui touche encore 50 % des enfants à l’âge de 4 ans ne concerne plus que 2 % des adolescents. Mais certains d’entre eux devront vivre avec cela toute leur vie, et un grand nombre d’entre nous devra réapprendre à vivre en perdant le contrôle de sa continence. 

Les données statistiques nous font savoir que les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes par l’incontinence. L’enquête SOFRES 2009 avançait le chiffre de 9 millions de femmes concernées par les fuites urinaires. Sur 100 femmes concernées par ce problème, 50 l’étaient par une incontinence urinaire d’effort, c’est à dirent lorsqu’elles riaient, toussaient, portaient une charge ou avaient des rapports sexuels.  

Bien que moins fréquente chez l’homme, l’incontinence urinaire touche quand même une proportion significative d’entre eux : de 3 à 5 % vers l’âge de 45 ans, et jusqu’à un homme sur trois de plus de 90 ans. Deux principales formes d’incontinence sont répertoriées chez l’homme : 
D’une part, l’incontinence par regorgement, correspondant à une incapacité à totalement vider la vessie, induisant une faiblesse du jet et des gouttes retardataires.
D’autre part, l’incontinence par impériosité, correspondant à des fuites urinaires ou des besoins impérieux et soudains d’aller uriner, y compris la nuit.  
Les proportions de l’énurésie augmentent drastiquement dès lors que l’on étudie une population placée en institution ou souffrant de sénilité avec déclin cognitif : le taux d’incontinence urinaire permanente peut alors atteindre les 90 % de la population. 
Parmi les maladies les plus fréquemment associées à ces troubles, citons la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux, les paraplégies et tétraplégies, ainsi que les pathologies liées au cerveau, à la moelle épinière et au système nerveux central. 

Anatomie masculine, quel organe peut atteindre jusqu’à 7 fois son volume ? 

L’incontinence masculine est intimement liée à l’hypertrophie, ou hyperplasie, bénigne de la prostate (HBP, hypertrophie de la prostate). La prostate est une glande masculine située juste sous la vessie et entourant l’urètre (le canal dans lequel passe l’urine). Cette glande de quelques centimètres grossit naturellement avec l’âge, pouvant atteindre jusqu’à 7 fois sa taille initiale, et cela peut découler sur des dysfonctionnements mécaniques de la miction. Les études estiment qu’un homme sur dix rencontrera ce problème au cours de sa vie. 
Sachez tout de même que l’HBP concerne 50 % des hommes de 50 ans, 80 % des hommes de 80 ans, et n’est pas systématiquement liée à des troubles urinaires. Il s’agit d’un phénomène bénin, traitable, et n’ayant aucun lien avec le cancer de la prostate. 

Les tristes conséquences des fuites urinaires chez les hommes

Même si les conséquences de l’hypertrophie bénigne de la prostate ne sont pas graves médicalement parlant, elles peuvent se montrer très handicapantes dans la vie quotidienne. Ainsi, selon une étude effectuée en 2010, près de 90 % des hommes souffrant de fuites urinaires subissent des conséquences sur leur confiance en eux et leur vie sexuelle, sociale et professionnelle.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.