Quelle prise en charge par les complémentaires santé en cas de problèmes urinaires

Les frais liés à l’incontinence sont nombreux. Certains types de dépenses pourront faire l’objet d’une couverture totale ou partielle par la CPAM. Cependant, les protections urinaires n’entrent pas dans le champ des remboursements Sécurité sociale classiques. Il existe des mutuelles spéciale incontinence qui offrent une prise en charge de tout ou partie des dépenses, y compris les protections. Ces complémentaires santé s’adaptent au cas par cas en fonction de votre besoin.


Une bonne mutuelle pour éviter les frais

Lorsqu’un problème d’incontinence se déclare, vous pouvez avoir à passer de nombreux examens coûteux. Dans ce cas, votre complémentaire peut prendre en charge les éventuels dépassements d’honoraires ou l’avance de vos frais.

Par exemple, la CPAM ne rembourse que partiellement certains médicaments et il vous reste à régler la part complémentaire. Dans ce cas, la complémentaire couvre jusqu’à 100 % des dépenses. C’est également le cas pour les sondes et appareillages, dont la prise en charge Sécurité sociale dépasse rarement les 65 %. Avec une bonne complémentaire, vous serez remboursé intégralement.

Choisir une mutuelle spécifique constitue la garantie d’éviter de faire peser sur le budget quotidien le poids des dépenses liées à l’incontinence.

 

Le cas du remboursement des protections en cas d’incontinence

Les protections urinaires ne sont pas remboursées par la CPAM dans la plupart des cas. Cependant, certaines complémentaires en proposent tout de même la prise en charge.

Le budget des protections urinaires peut être conséquent. Dans le cas d’une incontinence forte, le patient utilise 3 changes complets par jour au minimum, ce qui coûte environ 80 euros par mois. C’est un coût à prendre en compte au moment de choisir votre mutuelle. Si vous êtes bien assuré, vous n’aurez qu’à fournir à votre complémentaire toutes les factures justificatives de vos achats pour en obtenir le remboursement.   


Pas besoin de complémentaire santé avec une pathologie bénéficiant de l’ALD

Si votre problème d’incontinence est directement lié à une maladie vous permettant de bénéficier de l’ALD (Allocation Longue Durée), vos dépenses seront automatiquement prises en charge par la CPAM. Dans ce cas, il est donc inutile de souscrire une mutuelle spéciale incontinence en complément. 

Aller plus loin :


Noter cet article :

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 31/08/2015

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.