Comment distinguer l'énurésie primaire de la secondaire ?

Avant de parler du traitement de l'énurésie nocturne, il faut bien comprendre en quoi consiste cette incontinence de l'enfant dans le lit.

Tout d'abord il est essentiel de distinguer et donner la définition de l'énurésie primaire et l'énurésie secondaire. En quelques mots, l'énurésie primaire se produit lorsque l'enfant n'est pas encore propre ou du moins ne l'a pas été pendant une période significative. Quant à l'énurésie secondaire, elle apparait lorsque l'enfant propre depuis plusieurs mois, voire des années se met à nouveau à faire pipi au lit. Il s'agit d'une forme de régression qui provoque bien souvent chez les parents incompréhension et inquiétude.

L'énurésie primaire : quelles sont les causes et possibles remèdes ?

Les raisons de l'incontinence nocturne des enfant peuvent être multiples :

Dans le cas de l'énurésie primaire, contrairement à l'énurésie secondaire, il n'y a pas de raison de choc psychologique ou de malformation.

A titre de remède contre le pipi nocturne, les parents pourront se rapprocher de spécialistes et mettre en place tout d'abord une thérapie pour motiver l'enfant à devenir propre dans le lit. Un système de récompenses pour chaque fois que le lit est sec pourrait être une bonne façon pour l'enfant d'évacuer définitivement l'énurésie nocturne. Dans la grosse majorité des cas, cette thérapie pourra suffire à rendre l'enfant propre.

Autre moyen fonctionnant plutôt bien et apportant des résultats encourageants pour les parents : l'alarme anti-énurésie. Cette dernière réveil l'enfant avant que l'accident ne se produise. En l'accompagnant de la récompense en cas de réussite, l'enfant progressera rapidement pour sortir complètement de l'énurésie.

S'il existe bien entendu des médicaments, il est préférable que les parents se tournent d'abord vers l'homéopathie contre l'énurésie. L'homéopathie est une solution douce et naturelle qui n'aura pas d'impact sur la santé des enfants. Elle peut résoudre des problème liés à l'incontinence, des problèmes d'ordre gynécologique ou encore des troubles du sommeil.

retour au sommaire

Noter cet article :

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 15/04/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.