Comment concilier incontinence et voyage ?

Si les vacances sont synonymes de détente et d’évasion, il est impératif de s’organiser avant le départ, pour gérer l’incontinence. Au travail, à la maison, on a souvent ses propres repères et il est donc plus simple de gérer des fuites urinaires. Le rythme de vie et les lieux changent en voyage, ce qui peut être source de stress.

Pour le trajet des vacances, quel que soit le mode de transport, il est important de bien préparer son sac, pour avoir à portée de main des changes, des produits d’hygiène corporelle et une tenue. Sur le lieu de vacances, il est impératif de faire un repérage des différentes haltes pour pouvoir se changer.

 

Avoir un bagage à main pour le trajet

 

En avion, les bagages de gros volume vont en soute. Le bagage cabine a des dimensions réglementées à 55 x 35 x 25 cm, avec un poids maximal de 12 ou 18 kg, selon la classe. Il peut s’accompagner d’un sac à main.

Bien que moins encadré, le système est quasiment identique en car, avec des bagages en soute et un bagage à main. Des couches et des lingettes peuvent être glissées, ainsi qu’une tenue de rechange.

En train, les bagages sont à portée de main. Toutefois, pour plus de discrétion et ne pas déranger les autres passagers, mieux vaut prévoir un sac dédié au rechange pour plus de sécurité.

La difficulté pour les personnes lors des trajets est le fait de devoir se changer dans des toilettes très exiguës, entravant la liberté de mouvement et dont l’hygiène est parfois rudimentaire. Des bodies avec des ouvertures à ce niveau de l’entrejambe peuvent faciliter le changement de protections. Privilégiez les sous-vêtements jetables, avec un système d’attache adhésif, que l’on peut déchirer sur le côté pour être plus rapide.

Les poubelles des transports en commun sont souvent petites et prévus uniquement pour les serviettes périodiques. Où mettre une couche souillée ? Complètement opaques, les sacs parfumés sont des sachets en plastique, dotés d’un parfum, qui permettent de masquer les mauvaises odeurs. Il est donc possible de transporter une couche dans ce type de sac. Une fois fermés hermétiquement, ils diffusent une odeur fleurie ou fruitée. Il passera donc incognito dans un sac de sport.

La voiture est bien entendu, le mode de transport qui offre le plus de liberté. Avec un rythme recommandé d’une pause toutes les 2 heures, il est possible de faire une halte sur une aire de repos, de se changer ou tout simplement de marcher.

Quel que soit le mode de transport, il est impératif de choisir une tenue confortable, avec un bas de tenue ample, afin de ne pas écraser les barrières anti-fuites.

 

Planifier les pauses sur son lieu de vacances

 

En fonction du mode d’hébergement, la gestion de l’incontinence sera différente. En camping, il n’est pas simple de gérer l’absence de toilettes à disposition permanente. À la réservation, pensez à demander un emplacement proche des sanitaires, en cas d’urgence.

À l’hôtel ou en louant un studio, un gîte ou une maison, il est facile de retrouver ses repères comme à son domicile.

Si vous participez à des excursions, demandez le programme détaillé de la journée, afin de savoir si vous aurez accès à des toilettes et si le car en est équipé.

Aller plus loin :


Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (1 vote)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 29/12/2014

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.