Panorama des modes de prise en charge de l’incontinence dans le monde

Alors que près de 4 millions de Français souffrent d’incontinence, la prise en charge des protections urinaires par la CPAM est presque inexistante. Ce n’est pas le cas à l’étranger, et notamment dans le reste de l’Europe où de nombreux pays proposent un mode de remboursement total ou partiel des protections absorbantes. Ailleurs dans le Monde, et plus précisément au Canada, la situation est encore différente puisque tous les produits concernant l’incontinence sont remboursés.


Aperçu des remboursements à l’étranger

En France, les protections urinaires n’entrent pas sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables de la CPAM. Elles ne sont donc pas reconnues comme des produits pris en charge par la sécurité sociale. Ce n’est pas le cas dans les autres pays européens qui proposent des compensations pour les dépenses liées à l’incontinence, et notamment l’achat de protections.

Parmi les plus chanceux, les Anglais bénéficient d’une couverture complète de leurs dépenses et profitent même d’un système leur permettant d’obtenir leurs protections gratuitement.

En Espagne, le remboursement dépend de la situation des utilisateurs et va de 60 % pour les actifs à 100 % pour les retraités.

Mais ce ne sont pas les seuls. La Suisse, l’Italie, le Portugal, les Pays-Bas, la Suède, l’Autriche et même la Pologne proposent une prise en charge des produits palliatifs absorbants.  

 

Une situation très inégale sur le plan de la TVA

Il existe également une grande disparité dans les taux de TVA appliqués aux produits. Dans la plupart des pays, la TVA appliquée aux protections urinaires est à taux réduit. Encore une fois, la France fait figure de mauvaise élève et applique un taux réduit uniquement sur les appareillages et stomies. Pour les protections, le patient paye une TVA normale de 20 %. La taxe impacte directement le porte-monnaie de la personne incontinente qui paie plus cher ses protections que dans les autres pays européens.

Sur ce sujet aussi, l’Angleterre est précurseur puisque l’État a supprimé la TVA sur les protections urinaires depuis 2001.

Aux Pays bas, en Espagne ou en Pologne les taux varient de 6 à 7 %, ce qui reste très faible comparé à la France.  


Exemple dans le monde, le Canada, une prise en charge sous forme de crédit d’impôt

Autre exemple de remboursement total des protections au Canada. L’État octroie, sur simple déclaration, un crédit d’impôt couvrant 100 % des dépenses annuelles, pour soi, mais également pour les personnes à la charge du foyer. 

Aller plus loin :


Noter cet article :

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 31/08/2015

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.