Quel remboursement obtenir pour ses protections urinaires

L’incontinence touche près de 4 millions de personnes en France et n’est pour autant pas bien reconnue. La prise en charge est très variable en fonction des traitements et des produits. Concernant l’achat des protections urinaires, les remboursements par la CPAM sont quasiment inexistants. Vous pourrez toutefois trouver de l’aide financière auprès des Centres Communaux d’Action sociale, du Conseil Général de votre département ou de votre mutuelle.


Le coût de l’incontinence en France

Comme l’explique le Professeur Haab dans son rapport sur l’incontinence, les coûts liés à cette pathologie sont très élevés, autant pour le patient que pour la Sécurité sociale. Pour lui, un meilleur remboursement des protections permettrait de limiter les risques d’infection urinaire, de pathologies cutanées périnéales ou encore d’arrêt de travail directement lié à ce handicap et donc les dépenses de soins. Pour le patient, l’incontinence représente aussi un coût important, qui pèse sur son budget. Dans le cas d’un problème modéré à lourd, l’achat des protections constitue une dépense de 80 à 150 euros par mois qui lui incombe souvent en totalité.

 

La prise en charge des produits en cas d’incontinence

L’incontinence est si mal reconnue qu’elle ne bénéficie pas d’une prise en charge complète. Ainsi, si la rééducation périnéale ou les interventions chirurgicales sont remboursées, ce n’est pas le cas des médicaments qui ne profitent pas tous d’une couverture à 100 % par la CPAM. Quant aux protections absorbantes, elles ne sont pas du tout remboursées. Elles peuvent toutefois faire l’objet d’une aide exceptionnelle de la Sécurité sociale, mais uniquement pour les personnes âgées ou handicapées. Cependant, d’autres organismes octroient des aides substantielles pour l’achat de ces produits. Parmi eux, le Conseil Général, les Centres Communaux d’Action sociale, les Caisses de retraite ou encore les mutuelles peuvent intervenir pour rembourser ces frais.   


Les remboursements sécu en cas d’incontinence

La Sécurité sociale française ne rembourse pas les protections absorbantes, sauf en cas de dépendance ou de maladie. Ailleurs en Europe, les patients bénéficient d’une meilleure prise en charge, mais aussi d’une TVA réduite.

 

Les aides complémentaires du type APA

Il est possible d’obtenir le remboursement des protections urinaires par l’État. Il existe pour cela des aides sociales destinées aux personnes âgées en état de dépendance avérée et aux handicapés. La plus connue est l'APA qui permet, en fonction du degré de dépendance d'obtenir des aides.

 

Remboursement de l’incontinence par les mutuelles

Certaines mutuelles peuvent prendre en charge les frais liés à l’incontinence. Quand on est incontinent, il est important de choisir une complémentaire qui rembourse correctement les protections absorbantes.

 

Aller plus loin :


Noter cet article :

Note moyenne: 5/5 (1 vote)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 02/09/2015

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.