Accueil du blog

Quels sont les symptômes et les traitements de l’hyperactivité vésicale ?

28/03/2016

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Quels sont les symptômes et les traitements de l’hyperactivité vésicale ?

L’hyperactivité vésicale est engendrée par un mauvais fonctionnement de la vessie. Les signes caractéristiques de ce type d’incontinence sont une impérieuse envie d’uriner de jour comme de nuit, alors que la vessie n’est pas complètement remplie. Pourtant, des traitements efficaces existent, et fondés sur l’association de médicaments et de rééducation, ils apportent des solutions et une nette amélioration des symptômes.

Qu’est-ce que l’hyperactivité vésicale ?

La vessie hyperactive est un problème médical dû à des contractions musculaires involontaires dont les signes se caractérisent par une envie soudaine d’uriner qui peut survenir à toute heure du jour ou de la nuit. L’hyperactivité vésicale n’entraine pas nécessairement d’écoulement d’urine et il existe des solutions et des traitements qui peuvent aider à en soulager les symptômes.

Quels sont les symptômes et les causes de l’hyperactivité vésicale ?

Cette forme d’incontinence est plus rare que l’incontinence à l’effort.

Environ 25 % des incontinences féminines sont liées à une vessie hyperactive, 15 % des hommes sont concernés et les enfants peuvent aussi être touchés.

Dans près d’un tiers des cas, l’incontinence d’effort et l’hyperactivité vésicale sont associées : on parle alors d’incontinence mixte.

Quatre caractéristiques principales permettent de définir l’hyperactivité vésicale :

  • Urgence mictionnelle : besoin impératif d’uriner, souvent difficile à retarder,
  • Incontinence impérieuse : urgence mictionnelle accompagnée d’un écoulement involontaire d’urine,
  • Pollakiurie : besoin d’uriner au moins 8 fois pendant la journée,
  • Nycturie : réveil au moins deux fois la nuit dans le but d’uriner.

La plupart du temps, les causes de la vessie hyperactive sont inconnues. Cependant, dans de rares cas, les symptômes peuvent être provoqués par :

  • Une infection urinaire,
  • Un calcul urinaire,
  • Une inflammation vaginale,
  • Une maladie neurologique.

Quels sont les traitements de l’hyperactivité vésicale ?

Plusieurs types de traitements peuvent contribuer à soulager les symptômes et constituent des moyens de maîtriser l’hyperactivité vésicale.

Modification des habitudes de vie :

En général, c’est la première étape du traitement de l’hyperactivité vésicale, car elle présente peu de risques d’effets indésirables. Les thérapies et les modifications comportementales constituent bien souvent un moyen efficace de soulager les symptômes de l’hyperactivité vésicale :

  • Renforcement des muscles du plancher pelvien (exercices de Kegel)
  • Rééducation de la vessie en prédéterminant les horaires des visites aux toilettes (mictions anticipées)
  • Boire de petites quantités à la fois, pour ne pas surcharger la vessie
  • Limiter les produits caféinés, l’alcool et les agrumes qui irritent la vessie et augmentent la fréquence des envies d’uriner ;
  • Réduire l’apport en liquides après 18 h (si les envies sont plus fréquentes durant la nuit)

Prise de médicaments :

Les anticholinergiques empêchent les contractions inopinées du muscle qui entoure la vessie (le détrusor)

Il existe actuellement huit médicaments différents sur le marché, et cette prise en charge donne de bons résultats (environ 60 % de réduction des épisodes d’incontinence) à condition de faire preuve d’assiduité en acceptant de suivre le traitement pendant au moins six mois.

La chirurgie est envisagée en dernier recours, lorsque toutes les autres options ont échoué et consiste à accroitre la capacité de la vessie à retenir l’urine.

  • Neuromodulation : insertion d’un dispositif électronique dans la partie inférieure de la colonne vertébrale pour normaliser le fonctionnement des nerfs vésicaux et pelviens par de faibles impulsions électriques.
  • Plafonnement de la vessie : renforcement des parois de soutien grâce à une chirurgie abdominale ou transvaginale.

Pour une solution adéquate, consultez un médecin dès les premiers signes

Ces symptômes ont un fort retentissement sur la vie quotidienne et, bien que très invalidante, l’hyperactivité vésicale est encore trop souvent l’objet de tabou.

Chaque année pourtant, des milliers de personnes souffrant de ce type d’incontinence sont traités, leur permettant ainsi de reprendre une vie normale.

Il est donc important de consulter rapidement un médecin et de réaliser un bilan urodynamique afin de connaître les causes de ce problème médical, et surtout d’établir des solutions adaptées.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.