Accueil du blog

Cancer de la prostate : dépistage, traitements et autres données

21/03/2016

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Cancer de la prostate : dépistage, traitements et autres données

Avec une estimation de 71 000 hommes touchés chaque année par le cancer de la prostate, celui-ci fait figure de pathologie fréquente. Néanmoins, son évolution lente offre un espoir de guérison à une large majorité des patients. Différents examens durant le suivi médical en permettent le dépistage et le diagnostic. Les traitements dépendent ensuite du stade d’évolution de la maladie.

Mieux comprendre le cancer de la prostate pour mieux le combattre

Le cancer de la prostate représente une pathologie fréquente chez l’homme, avec 71 000 nouveaux cas annuels. Pour autant, la lenteur de son évolution permet un excellent taux de rémission. Les examens de dépistage au cours du suivi médical et les différents traitements apparaissent ainsi d’autant plus importants.

Quelques chiffres sur le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le plus fréquent chez les hommes, devant le cancer du poumon et le cancer colorectal. Il touche en effet, selon les estimations, environ 71 000 hommes par an.

S’il atteint l’âge de 80 ans, un homme sur neuf en sera atteint. Concernant rarement les hommes jeunes, l’âge moyen de la détection de ce cancer est de 71 ans. Néanmoins, ce cancer est le plus souvent dormant et son évolution reste lente, avec un taux de survie de 94 % à 1 an et de 80 % à 5 ans, d’où l’importance d’un dépistage permettant de le traiter tôt.

Dépistage et diagnostic du cancer de la prostate 

Différentes méthodes permettent le dépistage du cancer de la prostate :

  • Le toucher rectal : la palpation rectale permet au médecin de détecter d’éventuelles irrégularités.
  • L’échographie transrectale : l’imagerie médicale, utilisée à des fins de diagnostic, permet d’analyser une représentation de la prostate.
  • La prise de sang : la mesure de l’antigène prostatique spécifique, le PSA, permet de détecter son augmentation, qui est l’un des symptômes du cancer dans un quart des cas, augmentation qui peut avoir aussi d’autres origines.
  • La biopsie : une aiguille permet d’effectuer une série de prélèvements dans la prostate, et ainsi de poser avec certitude le diagnostic de cancer.

D’autres tests sont en développement, tels que le PCA3 basé sur une analyse d’urine et l’EPCA-2 à partir d’une prise de sang, mais leur expérimentation est encore en cours.

Les traitements contre le cancer de la prostate 

En fonction du stade d’évolution du cancer, différents traitements curatifs sont proposés au patient.

  • La chirurgie : une ablation chirurgicale de la prostate et des tissus voisins empêche le cancer de se développer ailleurs si elle est effectuée assez tôt.
  • La cryothérapie : une sonde, introduite par l’urètre, injecte de l’azote liquide pour geler et ainsi détruire les cellules tumorales.
  • Le traitement hormonal : afin de réduire les risques de métastases, une castration chimique limite la production de testostérone, limitant ainsi la croissance des cellules prostatiques.
  • La radiothérapie : la radiothérapie externe concentre des rayonnements sur la zone des tissus cancéreux ; la radiographie interne, aussi appelée curiethérapie, consiste en l’insertion de substances radioactives à proximité de la tumeur pour détruire les cellules cancéreuses.
  • La chimiothérapie : en cas de cancer présentant des métastases et ne répondant pas au traitement hormonal, l’injection ou l’ingestion d’agents chimiques toxiques peut être envisagée.

L’incontinence, conséquence souvent temporaire de cette pathologie fréquente

L’incontinence compte parmi les séquelles fréquentes du traitement du cancer de la prostate. Pour autant, elle n’est ni une fatalité, ni nécessairement irréversible. La rééducation périnéale auprès d’un kinésithérapeute permet de remuscler la zone touchée par les traitements. Si celle-ci perdure, la pose d’une prothèse se montre efficace dans la majorité des cas.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.