Accueil du blog

Comment bien réagir en cas d’« accident-pipi » à l’école

23/10/2017

M. Deray

Incontinence urinaire

Comment bien réagir en cas d’« accident-pipi » à l’école

La rentrée de votre enfant dans une nouvelle classe peut s’accompagner d’un accident-pipi lors d’une activité ou de la sieste. Ces fuites restent généralement exceptionnelles, mais, face à l’environnement spécifique que représente l’école, il importe de réagir de manière adéquate. Découvrez les meilleurs conseils pour gérer facilement ce petit souci avec votre enfant, mais aussi avec les responsables scolaires !

Accident-pipi, les meilleures astuces pour le gérer à l’école

Emploi du temps très encadré, règles strictes de la vie en collectivité ou stress constituent quelques-unes des raisons qui peuvent déclencher un « accident-pipi » de votre fils ou de votre fille lorsqu’ils se trouvent à l’école. La solution pour gérer ces fuites urinaires passe par le dialogue avec votre enfant ainsi que, dans certains cas, avec l’enseignant de la classe et sa hiérarchie. Appuyez-vous sur nos conseils experts faciles à appliquer pour être sûr de réagir et d’agir de la manière la plus adaptée !

École, les 4 règles à connaître pour réagir correctement face à un accident-pipi

Apprendre en arrivant à l’école que votre enfant a eu un accident-pipi n’est jamais très agréable. Mais vous devez rester zen pour régler avec efficacité cet épisode d’énurésie.
Inspirez-vous de ces 4 conseils-clés :
• ne vous mettez pas en colère et n’humiliez pas votre enfant, en particulier devant ses copains ou le personnel de l’établissement : ces comportements sont contre-productifs. Ils ne font que renforcer un éventuel mal-être et empêchent de nouer un échange constructif,
• essayez de comprendre les circonstances de l’« accident », en interrogeant calmement votre enfant chez vous et en dédramatisant l’épisode. Peur de demander à sortir, manque d’intimité, toilettes sales ou relations perturbées avec l’enseignant représentent les causes les plus fréquentes,
• assurez-vous aussi que les petits maîtrisent toujours les « bons réflexes » qui permettent de vider complètement la vessie. Rappelez-leur notamment de ne pas se retenir trop longtemps, de s’installer correctement et de laisser sortir l’urine jusqu’à la dernière goutte sans se presser ni pousser,
• les jours suivants, prévoyez le temps d’une dernière pause-pipi juste avant de partir à l’école.

Le dialogue avec les responsables de l’école, à ne pas oublier  !

Si l’accident reste exceptionnel en raison d’une trop forte concentration sur une tâche ou si les fuites demeurent très espacées dans le temps, il n’est pas forcément nécessaire de contacter les responsables scolaires. Par contre, si cette incontinence devient régulière, les spécialistes de l’enfance vous recommandent de ne surtout pas rester passif. Certains établissements n’hésitent pas à prononcer une exclusion temporaire lorsque la gêne provoquée par les fuites empêche l’instituteur de s’occuper correctement des autres élèves.
Par conséquent, prenez rapidement rendez-vous avec le maître ou la maîtresse pour aborder le problème et trouver ensemble des solutions pratiques. Demandez notamment à ce que votre enfant soit emmené aux toilettes lors de chaque récréation et qu’il puisse bénéficier de l’autorisation de se rendre aux WC durant la classe s’il le désire. Et en cas d’énurésie répétée durant les siestes en petite ou moyenne sections, suggérez qu’il soit exempté de cette activité.
Si les fuites vous semblent liées à des difficultés à composer avec la vie en collectivité, vous pouvez aussi rencontrer la direction de l’école pour aménager d’une manière plus souple l’emploi du temps hebdomadaire. Convenez par exemple de la présence de l’enfant seulement la demi-journée pendant une période de quelques semaines afin de faciliter son adaptation. Attention, cette solution ne sera généralement acceptée qu’en maternelle, lorsque la scolarisation reste optionnelle.

Connaissez-vous cette solution simple pour stopper les fuites en classe ?

Si vous avez la sensation que les accidents de pipi à l’école commencent à s’installer, le jeu de la gommette obtient d’excellents résultats pour enrayer le phénomène. Au terme de chaque journée sans fuites, donnez un autocollant à votre enfant. Lorsque celui aura collecté 3 à 5 gommettes, prévoyez de lui offrir un joli cadeau ou de lui faire une surprise spéciale. Lorsque le nombre d’épisodes d’énurésie commence à diminuer, augmentez le nombre de stickers nécessaires pour obtenir une récompense. Dès que votre bout de chou redevient durablement propre, expliquez-lui que vous n’avez plus assez d’autocollants pour marquer ses succès chaque jour et, progressivement, abandonnez le jeu.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.