Accueil du blog

Découvrez le rapport entre infection urinaire et incontinence

29/07/2019

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Découvrez le rapport entre infection urinaire et incontinence

L’infection urinaire, plus généralement présente chez la femme, pathologie bien souvent bénigne, peut dans certaines conditions avoir un rapport avec l’incontinence. Ses causes peuvent être nombreuses mais ses symptômes restent toutefois facilement identifiables. Nous vous expliquons comment anticiper tout risque de cystite et les différents réflexes simples à adopter jour après jour pour éviter ce type d’affection.

L’infection urinaire, une affection parmi les plus courantes

L’infection urinaire, également appelée cystite, touche le plus souvent la femme et peut dans certains cas mener à l’incontinence. Nous vous expliquons le rapport entre ces deux affections et comment écarter ce risque et l’anticiper au mieux.

Les différents facteurs de l’infection urinaire    

L’infection urinaire est une inflammation de l’appareil urinaire composé de la vessie, l’urètre et les reins. Elle peut survenir suite à plusieurs causes telles que :

  • Un manque d’hydratation
  • Le diabète
  • Une hygiène intime inappropriée
  • Une bactérie intestinale.

Certains facteurs augmentent le risque d’infection urinaire. Il s’agit par exemple :

  • D’un mauvais mouvement d’essuyage aux toilettes. Il doit toujours se faire de l’avant vers l’arrière, cela permet d’éviter la prolifération de bactéries venant de l’anus dans l’urètre.
  • Des relations sexuelles intenses et fréquentes : uriner après un rapport évite la contamination de l’urètre.

L’infection urinaire se caractérise par une envie pressante d’uriner alors que la vessie n’est pas pleine, des sensations de brûlure urinaire ou encore une forte odeur désagréable au moment d’uriner. Ce type d’affection touche plus fréquemment la femme, car son urètre est plus court que celui de l’homme, ce qui facilite l’apparition de bactéries dans la vessie. Les hommes ayant des troubles de la prostate ont quant à eux plus de risque d’avoir une infection urinaire.
L’infection urinaire est très proche de l’incontinence urinaire par impériosité et peut d’ailleurs en être une conséquence.

L’étonnant rapport avec l’incontinence

Une infection urinaire mal traitée peut donner lieu à l’incontinence, plus précisément à l’incontinence par impériosité qui se traduit par :

  • Une forte envie d’uriner
  • Des contractions anormales de la vessie
  • De possibles pertes d’urine.

L’inflammation de la vessie a un impact sur le muscle de celle-ci, qui va se contracter de façon anormale, même si la vessie n’est pas pleine, la miction n’est plus contrôlée et peut survenir de jour comme de nuit. Ces caractéristiques peuvent survenir à tout âge, que ce soit après une grossesse ou encore la ménopause. Il ne faut cependant pas la confondre avec l’incontinence par effort qui peut survenir après une quinte de toux ou certains mouvements. 

Comment anticiper le risque de cystite et la soigner

Pour limiter le risque de cystite, il existe plusieurs réflexes faciles à adopter au quotidien. Une alimentation adaptée ainsi qu’une bonne hydratation sont la base pour être en meilleure santé. Une hygiène intime adaptée est également primordiale pour limiter tout risque.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.