Accueil du blog

Gérer son incontinence anale post-partum, nos conseils

Gérer son incontinence anale post-partum, nos conseils

L’incontinence anale post-partum est une complication de la grossesse qui est rarement évoquée. Si anticiper ou parler des fuites urinaires est rentré dans les mœurs, la perte de continence des matières fécales demeure un sujet tabou. Pourtant, il existe des moyens pour la gérer efficacement. Comment aborder la prévention de ce dysfonctionnement ? Quelles méthodes existent pour y remédier ?

L’incontinence anale post-partum    

Si l’idée d’avoir des fuites urinaires après l’accouchement est rentrée dans les esprits, il en est tout autrement pour la perte de matières fécales. Pourtant, l’incontinence anale post-partum est une réalité qu’il faut apprendre à gérer lorsqu’elle survient. Comment la prendre en charge ? Existe-t-il des moyens de prévention pendant la grossesse ?

Les causes de l’incontinence anale après l’accouchement

L’incontinence anale pendant la période du post-partum n’est pas systématique, mais elle est une réalité qu’il ne faut pas occulter.
L’incontinence fécale (perte de matière uniquement) concernerait 8 à 12 % de femmes, et l’incontinence anale (impossibilité de retenir les gaz et/ou les matières) toucherait 4 % des femmes dont c’est le premier accouchement et 39 % des femmes multipares. Mais il n’est pas facile de mesurer précisément son incidence, certaines femmes n’osent pas en parler et se retrouvent seules pour gérer ce trouble.

Les causes de l’incontinence sont le poids du bébé à naître, l’âge de la future mère et le nombre de naissances qui impactent la tonicité du périnée et ses capacités à garantir une bonne continence urinaire et anale. 

L’utilisation de forceps serait également pointée du doigt.  Contrairement aux ventouses, ceux-ci favoriseraient les déchirures profondes du périnée et donc la survenue d’incontinence. 

Comment gérer son incontinence anale ?

En général, l’incontinence anale est transitoire et s’estompe au cours des mois. Mais il est important d’en parler à votre sage-femme, votre médecin traitant ou votre gynécologue afin de mettre en place les mesures nécessaires. Un suivi adapté vous évitera les risques de récidives quelques années plus tard. Car, oui, non traitée ou mal prise en charge, l’incontinence peut ressurgir à distance de l’accouchement.

L’anus est lié au périnée, la rééducation des muscles pelviens sera donc une des solutions que peut vous proposer le praticien. Le but est de tonifier plus spécifiquement la zone anale. L’avantage est que vous pourrez reproduire les exercices seule, chez vous, afin de maximiser leur efficacité.
 
Une alimentation adaptée est un coup de pouce. L’intérêt : réguler le transit, éviter les aliments qui sont susceptibles de rendre les selles molles voire liquides, et éviter les aliments qui pourraient fermenter et provoquer des gaz. Une bonne hydratation est également requise.

Si les selles demeurent liquides, parlez-en à votre médecin traitant qui vous indiquera des compléments ou des médicaments qui permettront de normaliser leur consistance.

Dans les cas les plus extrêmes, une chirurgie peut être proposée, mais elle reste exceptionnelle.

Enfin, en attendant de retrouver une continence satisfaisante, il est indiqué d’utiliser des protections adaptées. Elles vous offriront une sécurité dans votre quotidien et un maintien de l’hygiène.

La prévention dès la grossesse

L’incontinence anale ne doit pas être tabou. Si les conditions d’accouchement jouent un rôle dans la survenue de ce dysfonctionnement, il est possible, durant la grossesse, de prendre certaines mesures qui permettront de limiter son apparition.

Ainsi, veillez à avoir une alimentation équilibrée et des apports hydriques suffisants ! En plus de vous apporter les nutriments dont vous avez besoin, votre poids restera stable, le surpoids jouant sur la tonicité du périnée. De même, conservez une activité physique suffisante et adaptée ! Ne vous retenez pas pour uriner ni pour aller à la selle ; et si vous êtes constipée, il est préférable de consulter votre médecin ! L’excès de matière dans l’intestin exerce une pression sur le plancher pelvien. La bonne nouvelle : prévenir l’incontinence anale équivaut à prévenir l’incontinence urinaire !


Quelques mots sur l'auteur :

Pr. Haab

Cet article a été rédigé en collaboration avec le comité scientifique de Sphère Santé, composé de médecins spécialisés en urologie et en chirurgie.

Le comité scientifique de Sphère-Santé a pour rôle de définir la ligne éditoriale des rubriques L'incontinence" et Les solutions. Les autres rubriques du site sont sous la responsabilité exclusive de Sphère-Santé.


Date de publication : 16/03/2023

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue



Produits à la une

  • Absorption : 3200
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Medium
  • Tour de taille : 70 - 110 cm
En stock

18.15 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 2300
  • Quantité par paquet : 14
  • Taille : Large
  • Tour de taille : 90 - 150 cm
En stock

17.9 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 800
  • Quantité par paquet : 16
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.5 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 510
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

7.2 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 1300
  • Quantité par paquet : 30
  • Taille : 60 x 90 cm
  • Tour de taille : 60 - 90 cm
En stock

9.9 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 900
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.5 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

Articles sur le même thème

Incontinence urinaire : nos 10 conseils pour prévenir son apparition

02/11/2015 M. Deray 1137 vues

Comment prévenir les fuites intempestives ? Découvrez nos 10 conseils pour prévenir et limiter l’apparition des troubles de l’incontinence urinaire. Même si elle touche également les hommes, souvent âgés, cette pathologie majoritairement féminine doit amener les femmes à mettre en œuvre certaines astuces au quotidien. À la clé, une prévention et une amélioration nette des effets néfastes de cette maladie.

Le lien entre l’incontinence et la fatigue existe

17/08/2022 A. Coutel 4992 vues

« L’année dernière, ma vessie fonctionnait à peu près bien. Aujourd’hui, je souffre d’un manque de sommeil, du stress au travail, d’une anxiété permanente. Et revoilà l’incontinence, de jour comme de nuit ! » Ce témoignage d’une patiente illustre bien le lien entre l’incontinence et la fatigue. Pourtant, des solutions existent pour vous permettre de retrouver une qualité de vie. 

Soutien émotionnel et incontinence : où trouver de l’aide

27/09/2023 A. Coutel 375 vues

L’incontinence, au-delà des fuites urinaires, comporte un volet émotionnel qui ne peut être négligé. Chercher et trouver le soutien émotionnel adapté, que ce soit via des groupes de soutien, une thérapie personnalisée ou des ressources en ligne, est fondamental. Ce type d’accompagnement ciblé est essentiel pour adresser les défis émotionnels associés à votre condition et enrichit votre gestion globale.

Sphère Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.