Accueil du blog

Vaincre l’énurésie en découvrant ses causes physiologiques

15/08/2016

M. Deray

Enurésie

Vaincre l’énurésie en découvrant ses causes physiologiques

Si le pipi au lit concerne nombre d’enfants, il touche aussi 2 à 3 % des adolescents et adultes de plus de 15 ans. Cette énurésie nocturne compte différentes origines physiologiques. Parmi les causes avancées, l’immaturité vésicale, l’hérédité, un dérèglement hormonal ou encore un seuil d’éveil élevé ainsi que certaines maladies constituent autant d’explications organiques permettant de définir le traitement adapté.

L’énurésie peut tous nous concerner, à tout âge !

L’énurésie, ou pipi au lit, concerne aussi bien les enfants que les adultes. Ses origines peuvent être psychologiques, mais aussi physiologiques. Petit tour d’horizon de ces causes organiques possibles.

L’énurésie, des causes physiologiques et psychologiques…

L’énurésie ne se résume pas à une cause, elle est au contraire multifactorielle. Ses origines peuvent ainsi autant être psychologiques que physiologiques.

Chez l’enfant, on peut constater une difficulté à acquérir la propreté, il s’agit alors d’énurésie primaire isolée ; mais aussi une régression, y compris après une propreté nocturne pendant plus de 6 mois, on parle alors d’énurésie secondaire. Les causes psychologiques peuvent aller de la peur de grandir, d’une angoisse face à une attente trop importante des parents ou encore de la conséquence d’un traumatisme affectif tel qu’une séparation, à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ou encore la rentrée scolaire. Un stress important et les angoisses perturbant le cycle de sommeil peuvent ainsi, de la même façon, provoquer une énurésie chez l’adulte.

En parallèle, si l’énurésie nocturne n’est pas, en soi, une maladie, elle peut, dans certains cas, en être le reflet, ainsi que la conséquence de certains dysfonctionnements organiques, chez les enfants comme à l’âge adulte.

Énurésie chez l’enfant : tenez compte des immaturités physiologiques

Le pipi au lit, fréquent chez l’enfant, n’est considéré comme problématique qu’à partir de 5 ans. En deçà, le contrôle sphinctérien peut être encore insuffisant pour être propre la nuit. Au-delà, différentes explications physiologiques peuvent être avancées :

  • L’immaturité vésicale : les réflexes neuromusculaires ne sont pas encore suffisants pour permettre à l’enfant de contrôler sa vessie, qui se contracte automatiquement.
  • Le dérèglement hormonal : l’ADH, l’hormone antidiurétique, qui diminue normalement le volume d’urine produit la nuit, est insuffisamment produite.
  • Le seuil d’éveil élevé : l’enfant ne perçoit pas les signaux envoyés par la vessie, car il dort trop profondément, le sommeil paradoxal trop long l’empêche de se réveiller au cours de la nuit.
  • Une faible capacité vésicale : la vessie est trop petite pour la quantité de liquide absorbée avant le couchage.
  • Certaines maladies : une infection urinaire, la constipation, l’uropathie ou encore le diabète peuvent provoquer une énurésie nocturne.

Énurésie chez l’adulte : ne culpabilisez pas, l’hérédité en est l’une des causes majeures !

L’énurésie nocturne ne concerne pas moins de 2 à 3 % des adolescents de 12 à 15 ans et des adultes de plus de 15 ans. Trop souvent taboue, elle est ainsi plus fréquente qu’on ne pourrait le croire.

La cause physiologique principale avancée est génétique, à savoir l’hérédité. En effet, si l’un des parents était énurétique, la probabilité est de 44 % de l’être à son tour. Cette probabilité atteint les 77 % si les deux parents l’étaient.

D’autres causes physiologiques sont similaires à celles à l’origine de l’énurésie chez l’enfant, à savoir un dérèglement hormonal de la production urinaire nocturne, un seuil d’éveil élevé suite à une perturbation du cycle de sommeil, une infection urinaire, etc. Mais certaines pathologies de l’âge adulte peuvent aussi occasionner une énurésie, telles qu’une hypertrophie de la prostate, une insuffisance musculaire du sphincter ou encore des calculs urinaires.

Traitez le pipi au lit en identifiant ses origines organiques

Différents traitements sont proposés en fonction de la cause de l’énurésie. Ceux-ci sont similaires chez l’enfant et chez l’adulte, bien qu’ajustés bien entendu en fonction de l’âge. Mesures hygiéno-diététiques, thérapie comportementale avec alarme, médication, psychothérapie : autant de solutions possibles. Le médecin généraliste, le pédiatre ou encore l’urologue, selon le cas, seront à même de définir les solutions les plus adaptées à l’origine de l’énurésie.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.