Accueil du blog

Vaut il mieux accoucher par voie naturelle ou césarienne pour éviter les fuites urinaires?

02/01/2015

M. Deray

Incontinence urinaire

Vaut il mieux accoucher par voie naturelle ou césarienne pour éviter les fuites urinaires?

La grossesse et l’accouchement entraînent fréquemment des fuites urinaires, la vessie étant soumise à d’innombrables tensions durant cette période de la vie d’une femme. Les jeunes mamans s’interrogent quant au type d’accouchement qui les expose le plus aux risques d’incontinence. L’accouchement par voie naturelle et la césarienne ont fait l’objet d’une étude menée par l’Université de Göteborg, en Suède.

Les résultats de cette étude publiés dans la revue BJOG en 2013 ont permis d’établir dans quels cas, de l’accouchement par voie naturelle et de la césarienne, le risque d’incontinence – heureusement le plus souvent temporaire - est le plus élevé.

L’accouchement par voie naturelle multiplie les risques d’incontinence

Cette étude révèle que 20 ans après un accouchement par voie vaginale, les femmes ont trois fois plus de risques d’incontinence qu’en mettant au monde leur enfant par césarienne. Juste après l’accouchement, elles sont 40,3 % à constater des fuites urinaires contre 28,8 % après une césarienne, et la prévalence de l’incontinence est trois fois plus élevée après 10 ans.

Cette étude suédoise, qui portait sur 3148 mères d’un enfant unique, a également permis de déterminer les différents facteurs de risque d’incontinence chez ces femmes ayant accouché par voie naturelle : parmi eux, l’obésité, l’âge de la parturiente et les traumatismes obstétricaux.

Risques d’incontinence et césarienne

Si l’accouchement par voie génitale expose les femmes aux pertes urinaires et/ou anales, la césarienne comporte elle aussi ses propres risques d’incontinence. Les résultats de cette étude doivent permettre aux professionnels de santé et à leurs patientes de décider – lorsque la question se pose - pour quel type d’accouchement il est préférable d’opter.

Cette incontinence étant dans la plupart des cas temporaire, les jeunes mamans retrouvent – pour la majorité d’entre elles - une continence normale après quelques semaines de rééducation périnéale. En effet, lorsque les muscles du plancher pelvien sont toniques, il est plus facile d’éviter les fuites urinaires lors d’un effort comme la toux, l’éternuement, le rire.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.