Fuite urinaire après accouchement : quels sont les traitements ?

La grossesse et l’accouchement mettent le périnée des femmes à rude épreuve. Si certaines s’en sortent sans problème majeur, comme celles ayant accouché par césarienne, d’autres sont parfois touchées par des fuites urinaires après avoir accouché. Il devient alors nécessaire de consulter un professionnel de santé pour corriger ces troubles urinaires et s’épanouir pleinement dans l’aventure de la maternité. Le médecin pourra alors proposer des séances de rééducation périnéale ou des traitements alternatifs.

Les fuites urinaires après l’accouchement

Les symptômes des fuites urinaires peuvent apparaître lors du troisième trimestre de grossesse. Environ 4 femmes sur 10 sont touchées par l’incontinence urinaire quand elles sont enceintes, notamment les femmes multipares (ayant déjà eu des enfants).

Le rôle de la grossesse et de l’accouchement dans l’apparition des fuites urinaires

Les hormones de la grossesse peuvent être responsables des fuites urinaires. En effet, ces hormones ont généralement une incidence sur la tonicité des tissus musculaires et ligamenteux du plancher pelvien. Ces derniers se relâchent et ont plus de mal à supporter le poids de l’utérus. L’affaiblissement des muscles du périnée provoque alors des fuites urinaires.

L’accouchement en lui-même, notamment par voie basse, peut également avoir un rôle dans l’apparition de l’incontinence urinaire. Le poids du bébé ainsi que son périmètre crânien provoquent parfois une déchirure du périnée ou nécessitent son incision (épisiotomie), conduisant à des fuites urinaires après l’accouchement.

Les différents types d’incontinence urinaire pré-partum et post-partum

Pendant la grossesse, deux types d’incontinence peuvent apparaître chez la femme enceinte :

Les facteurs favorisant les fuites urinaires

Certains facteurs peuvent favoriser l’apparition des fuites urinaires après l’accouchement :

Faut-il consulter ?

Si le sujet des fuites urinaires après l’accouchement est tabou, il concerne tout de même plus de 30 % des femmes. Ces troubles urinaires perturbent à la fois la vie quotidienne, mais également le moral des jeunes mamans et peuvent parfois entraîner une dépression post-partum, les empêchant de vivre pleinement leur maternité.

Il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé pour traiter les fuites urinaires après l’accouchement. Il fera un bilan pour définir le type d’incontinence à traiter et connaître les habitudes de la patiente. Il effectuera également un examen vaginal pour évaluer l’état des muscles du périnée et des cicatrices dues à l’accouchement. Enfin il pratiquera un examen neurologique pour vérifier que la patiente ne souffre pas d’hypoesthésie périnéale (anesthésie des nerfs du périnée empêchant les bons réflexes du plancher pelvien).

Traiter les fuites urinaires après l’accouchement grâce à la rééducation périnéale

La rééducation du périnée est souvent préconisée pour traiter les fuites urinaires après l’accouchement. Il s’agit d’une méthode pour tonifier et renforcer les muscles du plancher pelvien, et qui aide les patientes à prendre conscience de leurs muscles périnéaux afin de corriger les troubles urinaires.

Quelles femmes sont concernées ?

Après l’accouchement, on peut distinguer 3 groupes de femmes :

La rééducation du périnée n’est pas forcément nécessaire pour le premier groupe de femmes.

Les femmes du deuxième groupe, dont le périnée n’est pas tout à fait remis, doivent effectuer 10 à 15 séances de rééducation périnéale pour corriger la distension du périnée et les potentielles fuites urinaires post-partum.

Les femmes du troisième groupe, qui présentent un périnée très endommagé, doivent effectuer des examens approfondis ainsi que 20 à 30 séances de rééducation du périnée afin de traiter les fuites urinaires après l’accouchement.

Quand et chez quel spécialiste faut-il effectuer les séances de rééducation périnéale ?

Après l’accouchement, il est nécessaire de mettre le corps au repos. Ainsi, les séances de rééducation périnéale pour le traitement des fuites urinaires après l’accouchement débutent généralement à 8 semaines post-partum chez une sage-femme ou un kinésithérapeute.

Les différentes méthodes de rééducation périnéale

Plusieurs méthodes de rééducation du périnée sont proposées aux patientes en fonction de leur situation post-partum.

La méthode manuelle

La rééducation manuelle du périnée se fait par toucher vaginal. Le professionnel évalue la tonicité des muscles du plancher pelvien de la patiente et lui fait contracter le périnée en effectuant des mouvements de pression et de résistance avec ses doigts. Cette méthode s’accompagne parfois d’exercices de visualisation mentale afin que la patiente prenne davantage conscience de son périnée et de ses mécanismes physiologiques.

L’électrostimulation

De plus en plus utilisée par les spécialistes, l’électrostimulation consiste à rééduquer le périnée en utilisant un courant électrique de faible intensité à l’aide d’une sonde vaginale. Ce courant vient provoquer la contraction mécanique des muscles du plancher pelvien. Pour rendre la technique plus efficace, la patiente peut accompagner les contractions mécaniques de contractions volontaires. Très peu répandue en France, la stimulation magnétique extracorporelle est une méthode de rééducation périnéale non invasive. La patiente s’assoit sur un fauteuil dont le champ magnétique varie afin de faire travailler en profondeur ses muscles périnéaux.

Il est possible d’utiliser l’électrostimulation en complément de la méthode manuelle.

Le biofeedback

Également appelé rétrocontrôle, le biofeedback est une méthode de rééducation consistant à visualiser les contractions du périnée. La patiente effectue des contractions volontaires autour d’une sonde vaginale et observe leur intensité sur un écran. Cette méthode permet aux patientes de prendre conscience de leur périnée et de mieux contrôler leurs muscles.

La rééducation du périnée à domicile

La rééducation périnéale à domicile dans le traitement des fuites urinaires après l’accouchement est possible si les patientes souhaitent la poursuivre au terme de leurs séances. Le médecin pourra prescrire des appareils d’électrostimulation ou de biofeedback, mais également des exercices de gymnastique périnéale, et notamment :

Traitements alternatifs en cas d’échec de la rééducation périnéale

Lorsque la rééducation périnéale n’a pas d’effet dans le traitement des fuites urinaires après l’accouchement, il existe d’autres solutions.

Les traitements médicamenteux

En cas d’incontinence urinaire d’urgence mictionnelle, le professionnel de santé pourra prescrire un traitement anticholinergique. Ces médicaments permettent de bloquer les récepteurs de la vessie ainsi que ses contractions. Ce traitement est très efficace, mais peut s’accompagner de nombreux effets secondaires (sécheresse buccale, constipation, etc.), qui poussent certaines patientes à l’arrêter. Il n’existe pas de traitement médicamenteux ni de complément alimentaire pour traiter l’incontinence urinaire d’effort après un accouchement. Seul un traitement hormonal pour les femmes ménopausées existe à ce jour.

Les solutions chirurgicales

L’opération chirurgicale pour traiter les fuites urinaires après l’accouchement doit être envisagée en dernier recours.

La solution la plus efficace est la pose d’une bandelette synthétique, placée sous l’urètre afin de pallier son dysfonctionnement. Dans 80 % des cas, cette opération corrige complètement l’incontinence urinaire.

Il est également possible d’avoir recours aux injections périurétrales. Un produit à base d’acide hyaluronique est injecté autour de l’urètre afin de resserrer le canal urétral et de réduire l’évacuation d’urine. Cependant, ces injections ne sont pas permanentes et leurs effets s’estompent avec le temps.

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.2/5 (50 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 22/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.