Accueil du blog

Comment réduire les fuites urinaires grâce à l’alimentation

06/03/2022

A. Coutel

1042 vues

Traitements pour l'incontinence

Comment réduire les fuites urinaires grâce à l’alimentation

Les fuites urinaires peuvent engendrer inconfort et gêne dans le quotidien. Parmi les solutions à la disposition des patients pour en réduire les symptômes, l’alimentation est un moyen efficace et simple d’accompagner un éventuel traitement. Quels sont les aliments à privilégier ou à éviter lorsqu’on souffre d’incontinence ? Suivez ces conseils pour améliorer votre santé et celle de votre vessie.

Réduction de fuites urinaires : pourquoi l’alimentation est-elle primordiale ?

L’alimentation est importante pour rester en bonne santé, et bien manger est un des moyens de mettre toutes les chances de son côté en renforçant ses défenses. Mais saviez-vous qu’il est possible, en cas d’incontinence, de réduire les fuites urinaires en privilégiant certains aliments et en en évitant d’autres ? Faisons le point sur les bons choix alimentaires à adopter.

Fuites urinaires : les habitudes alimentaires qui marchent 

Un choix alimentaire judicieux peut permettre non seulement une réduction des symptômes de l’incontinence, mais participe également à réduire les risques liés à l’aggravation de la pathologie. 

La constipation par exemple, par la pression qu’elle exerce sur les muscles du plancher pelvien peut être considérée comme un facteur aggravant de l’incontinence. La cystite ou les calculs biliaires constituent des troubles de la vessie qu’il est possible d’éviter grâce à un bon équilibre alimentaire. 

Parmi l’éventail d’aliments qui composent notre nourriture quotidienne, il est recommandé de privilégier ceux particulièrement riches en fibres. Ils ont l’avantage d’absorber beaucoup d’eau et ainsi de faciliter le transit. On retrouve parmi eux de nombreux fruits et légumes dont l’action bénéfique profite au système urinaire. 
Comptez sur ces légumes, ils sont vos alliés : le chou, la laitue, le poireau, le navet et le poivron.

Augmenter la consommation de certains fruits atténue également les symptômes. Les vitamines qu’ils contiennent contribuent à garder un pH équilibré dans votre corps, bénéfique pour la santé de votre vessie. Parmi eux, on retrouve la banane, les fruits rouges, le cranberry ou canneberge et la noix de coco.

Évitez enfin les aliments type pâtes, riz, céréales et pain transformé et préférez leur version complète.

Fuites urinaires : les boissons aussi ?

Même en cas d’incontinence, il est toujours recommandé de continuer à s’hydrater normalement. Pour changer de l’eau, misez sur les autres boissons et testez des recettes inédites ! Mixez les fruits avec du lait, végétal de préférence, le lait de vache ou de chèvre apportant une charge acide non essentielle dans l’organisme. 

Fruits et lait permettent de réaliser de délicieux smoothies. L’eau de coco change du goût neutre de l’eau et n’est que très légèrement sucrée. Les jus de fruits se mélangent volontiers dans de savoureux cocktails. Sans alcool de préférence, celui-ci étant irritant pour la vessie, au même titre que les agrumes, à éviter autant que possible. 

Côté boissons chaudes, les thés et cafés, principalement décaféinés, sont aussi adaptés à un bon régime alimentaire en cas d’incontinence. 

Quels sont les aliments à éviter en cas d’incontinence ?

Parmi les aliments à éviter, il vaut mieux ne consommer que rarement ceux qui ont une action irritante ou diurétique : les épices, le chocolat, le persil, la tomate ou encore les asperges, gorgées d’eau. 

De même, les aliments acides qui risquent d’irriter la vessie, dont les agrumes, les sodas et autres boissons artificiellement sucrées à l’aspartame, l’alcool, le café et le thé, certaines tisanes à effet diurétique. 

Évitez enfin de consommer des aliments globalement trop riches en graisse et en sucre. Ceci pourrait augmenter votre embonpoint, et donc la pression sur la vessie et le plancher pelvien.

Fuites urinaires : l’alimentation en complément des traitements adéquats 

L’alimentation seule ne suffit pas à soulager l’incontinence. Elle est cependant un allié précieux dans la lutte contre les fuites urinaires et pourra venir en complément d’un traitement éventuel. Ceux-ci diffèrent en fonction des divers types d’incontinences


Quelques mots sur l'auteur :

Pr. Haab

Cet article a été rédigé en collaboration avec le comité scientifique de Sphère Santé, composé de médecins spécialisés en urologie et en chirurgie.

Le comité scientifique de Sphère-Santé a pour rôle de définir la ligne éditoriale des rubriques L'incontinence" et Les solutions. Les autres rubriques du site sont sous la responsabilité exclusive de Sphère-Santé.


Date de publication : 06/03/2022

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue



Produits à la une

  • Absorption : 92
  • Quantité par paquet : 28
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.46 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 850
  • Quantité par paquet : 30
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

9.75 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 3500
  • Quantité par paquet : 21
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

21.2 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 1030
  • Quantité par paquet : 14
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

8.29 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

Articles sur le même thème

Incontinence : comment bien choisir votre maillot de bain?

03/03/2020 M. Deray 1034 vues

Ce n’est pas parce que vous souffrez d’incontinence que vous devez vous priver d’une séance à la piscine. D’autant qu’en cas de fuites urinaires, la natation est un sport fortement recommandé. Heureusement, de nombreuses solutions existent. Pour vous aider à mieux vous équiper, découvrez nos nombreux conseils pour bien choisir votre maillot de bain.

Les causes psychologiques de l’incontinence

16/05/2022 A. Coutel 6551 vues

Relâchement périnéal, maladies neurodégénératives, vieillesse… Les causes physiologiques de l’incontinence sont connues, mais que sait-on de l’impact des troubles psychologiques sur ce syndrome ? La continence urinaire et fécale est un état de vigilance inconscient et constant des mécanismes de rétention du corps. Lorsqu’il est perturbé par la présence de troubles anxieux, des symptômes de fuites urinaires peuvent-ils apparaître ? 

Incontinence : L’importance d’un suivi médical régulier

27/09/2023 A. Coutel 604 vues

L’incontinence et les fuites urinaires demandent une attention particulière. Un suivi médical régulier est un atout précieux pour personnaliser votre approche thérapeutique. La fréquence et le soin apporté à chaque examen jouent un rôle crucial dans la gestion efficace de cette condition. En vous engageant dans ce suivi régulier, vous ouvrez la voie à une meilleure qualité de vie chaque jour.

Sphère Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.