Accueil du blog

Incontinence et bien-être, prenez soin de votre peau

13/08/2018

M. Deray

Incontinence urinaire

Incontinence et bien-être, prenez soin de votre peau

Les fuites urinaires ont de sérieuses conséquences sur l’état de la peau. Déséquilibrée au niveau de son pH, elle développe alors des irritations plus ou moins étendues ; elles fragilisent l’épiderme qui devient sec et douloureux. Afin de vous protéger contre les désagréments de l’incontinence, il est temps de suivre ces conseils pour prendre soin des zones sensibles. 

Comment protéger votre épiderme en cas de fuites urinaires

L’incontinence entraîne des inconvénients importants quant à la santé de la peau. Avec les fuites urinaires, les irritations et la macération qui surviennent endommagent l’épiderme, le fragilisent. Les conséquences peuvent aller jusqu’aux escarres, c’est pourquoi il est indispensable de respecter quelques conseils de soin pour protéger votre derme.         

L’épiderme, la zone du corps la plus importante à protéger 

La peau est une barrière protectrice naturelle qui lutte contre les agressions extérieures et préserve un taux d’humidité corporel nécessaire à la vie de nos cellules. 

Le film hydrolipidique couvrant la peau contient de l’eau et des graisses. Son pH se situe entre 4,5 et 5,5. Ainsi, cette acidité joue le rôle de bouclier contre des infections possibles, se développant à partir de bactéries pathogènes ou de champignons. 

Dans le cas d’incontinence, l’ammoniaque issue de la décomposition de l’urée détériore cette barrière et fragilise l’équilibre acido-basique de la peau. La macération induite par le milieu particulièrement humide peut entraîner des problèmes cutanés sévères. 

Fuites urinaires : 3 effets indésirables à surveiller  

  • La peau en vase clos dans une protection hygiénique ne peut pas correctement évacuer la transpiration. Il apparaît alors des rougeurs, voire des irritations, qui accentuent l’état de sécheresse cutanée. L’urine accumulée dans la protection fait chuter l’acidité du pH de la peau. Cette dernière n’assure plus la protection contre bactéries et germes ; vous pouvez contracter des infections uro-génitales 
  • L’utilisation de savons classiques endommage le film hydrolipidique. Trop alcalins, ils déséquilibrent le pH acide de l’épiderme. Trop détergents, la peau est encore plus sujette à des sécheresses. La récurrence des toilettes quotidiennes à chaque change est une source supplémentaire de fragilisation de la peau.     
  • La station assise ou couchée pour les personnes incontinentes vieillissantes est un accélérateur d’irritation cutanée. Les frottements abîment un peu plus la peau et des escarres peuvent alors apparaître, principalement au niveau des points d’appui.

Nos meilleurs conseils pour protéger votre épiderme 

Premièrement, vous éviterez l’eau et le savon lors du change et privilégierez des laits nettoyants sans rinçage disponibles en pharmacie. 
Lors de la douche, pensez à sécher la peau par tamponnage : si vous frottez, l’épiderme va être à vif. Insistez bien sur les zones de plis pour qu’aucune humidité ne reste. 

Dans un second temps, si des problèmes dermatologiques plus importants sont associés à l’incontinence, vous utiliserez des produits de soin spécifiques : 

  • Pour des rougeurs dues au frottement ou à la macération, la pâte à l’eau est parfaite, car elle crée un film protecteur qui isole la peau de la protection urinaire 
  • Pour une rougeur infectée, après avoir vérifié que ce n’est ni une mycose ni de l’eczéma, utilisez un produit asséchant à base de nitrate d’argent
  • Pour des plaques d’irritation plus étendues, une infection doit être suspectée. Dans ce cas, les soins seront à base d’antifongiques ou de corticoïdes en application locale 

Quoi qu’il en soit, une consultation médicale, voire dermatologique, doit être envisagée dès lors que les symptômes d’irritation sont anormaux.     

En cas d’incontinence, pensez également au soin intime

S’il est indispensable de protéger son épiderme lorsque l’on souffre de fuites urinaires, il faut aussi procéder à une toilette intime adaptée : à chaque change, une douche rapide à l’eau tiède avec un savon liquide au pH doux, spécialement dosé pour les zones intimes, est suffisante.
 
Pour les hommes comme pour les femmes, cette toilette minutieuse élimine les problèmes d’odeur liés à la macération et évite la propagation de germes responsable de maladies génitales (candidose, cystite) ; elle protège de leurs effets douloureux tels que brûlures lors des mictions ou démangeaisons internes.

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.