Accueil du blog

Incontinence féminine: les facteurs de risque à 2 âges clés

03/04/2017

M. Deray

485 vues

Traitements pour l'incontinence

Incontinence féminine: les facteurs de risque à 2 âges clés

Contrairement aux idées reçues, l’incontinence ne concerne pas seulement les seniors. Certains spécialistes d’ailleurs s’alarment : des femmes de plus en plus jeunes consultent pour des problèmes de fuites urinaires. Si les difficultés peuvent survenir à tous âges, certains facteurs de risque fragilisant le périnée dépendent directement des étapes clés de la vie d’une femme. 

Découvrez à quels âges cruciaux l’incontinence peut apparaître

La maternité et la ménopause, de manière certes différente, mettent le périnée à rude épreuve et constituent donc des facteurs de risque de fuites urinaires à des âges relativement précoces. Ces deux causes d’incontinence, liées aux étapes de la vie d’une femme, sont dorénavant bien prises en charge et peuvent être aisément contrecarrées. 

La maternité, un facteur de risque ? Un tabou enfin dépassé

La maternité constitue la première période à risque dans la vie d’une femme, puisqu’elle malmène doublement le périnée. 
Lors de la grossesse, tout d’abord, car le poids du bébé, notamment s’il dépasse 4 kilogrammes, distend les muscles périnéaux et les nerfs qui leur sont associés. Trop distendus, ils ne se contractent plus suffisamment rapidement : l’incontinence dite d’effort survient alors, en cas de toux, d’éternuement ou d’effort physique. 
Lors de l’accouchement, ensuite, notamment par voies naturelles, surtout s’il est difficile ou s’il s’agit d’une grossesse multiple.
Néanmoins, dans la majorité des cas, la rééducation postnatale du périnée permet de récupérer tonicité et réflexes en quelques séances.

L’incontinence à 55 ans ? Réagissez !

La ménopause constitue l’autre pic de fréquence de fuites urinaires : la diminution du taux d’œstrogènes entraîne une perte de qualité des tissus périnéaux et vaginaux. Ceux-ci se fragilisent et c’est l’ensemble des muscles intervenant dans la continence qui s’affaiblissent. S’ensuit parfois une incontinence d’effort, caractérisée par une émission d’urine involontaire lors d’un effort physique, d’une quinte de toux ou d’un éternuement. Il est possible alors d’utiliser un traitement hormonal local, sous forme d’ovules ou de crème vaginale, suivant les conseils de son médecin.
Mais les bouleversements hormonaux peuvent également favoriser une autre forme d’incontinence, l’hyperactivité vésicale, qui se caractérise par des contractions involontaires de la vessie. 
Il est donc primordial de consulter un urologue pour faire un bilan complet et déterminer avec lui le traitement le plus adapté.

Incontinence « secondaire », menez un autre combat

L’incontinence peut apparaître également précocement lorsqu’une patiente souffre de certaines maladies fragilisant le périnée ou induisant une hyperactivité vésicale. Les fuites urinaires apparaissent alors comme effets secondaires de ces maladies. C’est le cas pour les bronchites chroniques accompagnées de toux fréquentes, les calculs rénaux ou les infections urinaires récurrentes. Autre facteur de risque, les opérations chirurgicales concernant le petit bassin.

Fuites urinaires et sport intensif, le duo explosif

Certains sports pratiqués de manière intensive fragilisent le périnée, surtout s’ils exigent des sauts ou des poussées abdominales importantes. Les sportives de haut niveau peuvent donc être confrontées très jeunes à des problèmes de fuites urinaires.


Quelques mots sur l'auteur :

Pr. Haab

Cet article a été rédigé en collaboration avec le comité scientifique de Sphère Santé, composé de médecins spécialisés en urologie et en chirurgie.

Le comité scientifique de Sphère-Santé a pour rôle de définir la ligne éditoriale des rubriques L'incontinence" et Les solutions. Les autres rubriques du site sont sous la responsabilité exclusive de Sphère-Santé.


Date de publication : 03/04/2017

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue



Produits à la une

  • Absorption : 3200
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Medium
  • Tour de taille : 70 - 110 cm
En stock

18.15 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 2300
  • Quantité par paquet : 14
  • Taille : Large
  • Tour de taille : 90 - 150 cm

17.9 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 800
  • Quantité par paquet : 16
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.5 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 510
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

7.2 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 1300
  • Quantité par paquet : 30
  • Taille : 60 x 90 cm
  • Tour de taille : 60 - 90 cm
En stock

9.9 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Absorption : 900
  • Quantité par paquet : 20
  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.5 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

Articles sur le même thème

RDV chez l’urologue, comment se passe un examen ?

06/07/2016 A. Coutel 14877 vues

Que vous soyez un homme ou une femme, vous avez des difficultés génitales et ne savez pas à qui poser vos questions ? Et si vous preniez RDV chez un urologue ? Pour une consultation effectuée dans les meilleures conditions possibles, voilà tout ce que vous devez savoir.

Les exercices pour éviter l'incontinence après une prostatectomie

27/10/2014 M. Deray 6115 vues

Cinq ans après une prostatectomie, généralement effectuée pour soigner le cancer de la prostate, deux hommes sur trois (65%) sont touchés par l’incontinence. Que faire ? D’après l’US National Association For Continence, les hommes souffrant d’incontinence doivent, tout comme les femmes, faire travailler les muscles qui composent leur plancher pelvien, dans le cadre d’une rééducation. Un traitement hautement recommandé tant les répercussions physiques et émotionnelles de l’incontinence sont importantes.

Laser et radiofréquences contre les troubles intimes de la ménopause

28/11/2022 A. Coutel 1872 vues

Laser et radiofréquences ont envahi les cabinets de médecine esthétique. Ces pratiques coûteuses ont fait leurs preuves sur les visages des femmes soucieuses d’y effacer les effets de l’âge. La tendance aujourd’hui est au rajeunissement vaginal, traitement censé lutter contre les troubles intimes et urinaires de la ménopause. En quoi consiste cette intervention, est-elle réellement performante et sans risques ?

Sphère Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.