Accueil du blog

Mobilité réduite et incontinence, la prévention des escarres

19/01/2023

A. Coutel

1605 vues

Traitements pour l'incontinence, Hygiène et soin

Mobilité réduite et incontinence, la prévention des escarres

En fauteuil roulant ou alité, sur une durée plus ou moins longue, le risque d’apparition d’escarres est un phénomène connu. La prévention de ces lésions est centrale, et les personnes à mobilité réduite font l’objet d’une attention particulière. Comment éviter les macérations quand apparaissent une incontinence et des fuites urinaires ? Quels moyens de protection de la peau utiliser ?

Les escarres chez la personne incontinente à mobilité réduite

La prévention des escarres chez les personnes à mobilité réduite est un véritable enjeu. L’apparition de ces plaies profondes nécessite un soin accru et il est indispensable de faire en sorte de les éviter autant que possible. Que faire quand une incontinence s’ajoute ? Comment gérer les fuites ? Quel type de protection utiliser pour prendre soin de la peau ?

Mobilité réduite et escarres 

Les escarres sont des plaies plus ou moins profondes de la peau. Elles apparaissent quand les tissus restent comprimés entre deux surfaces : entre les os et un matelas par exemple. On les observe en conséquence d’une hospitalisation obligeant un alitement prolongé ou chez les personnes à mobilité réduite qui se déplacent en fauteuil. Ces positions favorisent les pressions sur certaines zones du corps (sacrum, talons) et compriment les vaisseaux sanguins. A terme, les tissus nécrosent et une lésion apparaît.  
 
La prévention des escarres est un enjeu majeur. Souvent douloureuses, leur cicatrisation est longue (3 à 5 mois en moyenne), difficile et certaines lésions deviennent chroniques, obligeant des soins quotidiens. Outre la pression, la macération, fréquente en cas d’incontinence, en est un facteur aggravant. Il convient donc de prendre en compte les fuites urinaires dès leur apparition et de les traiter afin de minimiser les risques de complication.

La prévention des escarres pour limiter les risques de complication

Il est plus simple de prévenir que de guérir les escarres. 
 
La première des choses à faire est de bouger autant que possible. Changer de position permet de soulager les points d’appui et de décomprimer les vaisseaux sanguins. Il faut également veiller à ce que la position, en particulier pour les personnes semi-allongées, ne provoque pas de glissement : le cisaillement pouvant être une cause favorable à l’apparition des escarres. Les massages des zones compressées seront un atout pour permettre à la circulation sanguine de reprendre.  
 
L’utilisation de matériel adapté est également un des moyens efficaces d’action préventive. Il existe aujourd’hui toute une gamme spécialement conçue pour prévenir ce type de lésion cutanée. Ainsi, des matelas anti-escarres sont disponibles. Ils sont intéressants, car ils permettent une meilleure répartition des points de pression. Il existe aussi, dans cette optique des coussins pour fauteuils, etc. 
 
L’hygiène de vie doit également être adaptée. Une alimentation saine et équilibrée, une hydratation suffisante permettront d’éviter d’autres complications. 

En plus des moyens génériques, certaines mesures de prévention sont à mettre en place en cas d’incontinence.  

En cas de fuites, une surveillance accrue de la peau

Lorsque la mobilité est réduite et en cas d’incontinence, il est primordial d’apporter à la peau un soin accru. En cas d’incontinence, il faut veiller à remplacer les changes le plus souvent possible. Pour les hommes, le port de protections adaptées, comme l’étui pénien vous évitera la macération. Il permettra ainsi de réduire le risque d’apparition d’escarres. La peau doit rester propre et sèche autant que possible. 

Une escarre peut se former rapidement, il est donc recommandé de surveiller très régulièrement votre peau. Ainsi, une rougeur qui ne blanchit pas à la pression et des douleurs peuvent être le signe qu’une escarre se développe.


Quelques mots sur l'auteur :

Pr. Haab

Cet article a été rédigé en collaboration avec le comité scientifique de Sphère Santé, composé de médecins spécialisés en urologie et en chirurgie.

Le comité scientifique de Sphère-Santé a pour rôle de définir la ligne éditoriale des rubriques L'incontinence" et Les solutions. Les autres rubriques du site sont sous la responsabilité exclusive de Sphère-Santé.


Date de publication : 19/01/2023

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue



Produits à la une

  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

5.3 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

6.6 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

8.95 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

7.79 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

  • Taille : Taille unique
  • Tour de taille : 0 - 0 cm
En stock

65.9 € TTC

Prix par paquet

AJOUTER AU PANIER

Articles sur le même thème

L’incontinence urinaire peut cacher des maladies chroniques

13/08/2019 M. Deray 855 vues

Une étude menée sur un échantillon de 3800 femmes souffrant d’incontinence urinaire fait la corrélation entre ce trouble et certaines maladies chroniques. Hypertension, hypercholestérolémie ou troubles pulmonaires sont les principales pathologies que les chercheurs ont pu détecter. Les fuites urinaires peuvent cacher d’autres troubles. Il est essentiel d’établir un diagnostic et de surveiller le bon fonctionnement de votre organisme. 

Diabète et conséquences sur l’incontinence urinaire

08/10/2018 M. Deray 1309 vues

Le diabètese caractérise par un taux de glucose trop élevé dans le sang. Cettemaladie évolue insidieusement et peut engendrer diverses complications. Dans le cadre de la journée mondiale du diabète, nous en allons découvrir lesconséquences sur l’incontinence urinaire. Mais souvent les individus n’osent pas en parler et ne font pas le lien desfuites avec le diabète.

Comprendre sa vessie pour bien en prendre soin chaque jour

12/11/2021 A. Coutel 11703 vues

Avez-vous pensé à prendre soin de votre vessie ? Cet organe de l’appareil urinaire, sollicité de nombreuses fois par jour, accomplit une mission hautement importante pour notre organisme : accueillir l’urine et l’évacuer. Il faut comprendre son fonctionnement et suivre quelques astuces pour réduire les risques de développer des troubles ultérieurs comme l’incontinence, les fuites ou le cancer de la vessie.

Sphère Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.