Promontofixation ? - (15/03/2009)

Docteur bonsoir,

55 ans,ménopausée depuis 5ans,au physique avoisinant les 45,je n'arrête pas de psychoter sur une cystocèle et rectocèle au 1er stade,entrainant des fuites urinaires dans la pratique de certains sports.En fait,je ne supporte plus de sentir au toucher ,cette vessie qui bombe dans le vagin,ainsi que le rectum.Je refuse toute vie sexuelle,car je suis persuadée que pendant l'acte sexuel,le partenaire perçoit ces organes.
Je fais de la réeducation avec le keat,et sage femme, car j'aimerais une intervention,mais sur un périnée béton.
La promontofixation entraîne-t-elle une réduction du diamètre du vagin,et induration de ses parois?

Dans l'attente de vous lire,

Cordialement

AGATE

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

Il est très fréquent (et donc finalement) normal d'avoir une cystocèle et une rectocèle de stade 1 après la ménopause. La Promontofixation n'entraine pas de réduction du diamètre vaginal par contre le risque de fibrose autour de la plaque existe et cela peut indurer la paroi. Votre prolapsus ne peut entrainer de modification de perception chez l'homme alors que la promontofixation peut entrainer une modification. Le problème des fuites est différent et n'est pas traité par la promontofixation.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.