Appareil urinaire : quel est son fonctionnement ?

L'appareil urinaire

Bien comprendre le fonctionnement de l’appareil urinaire, c’est comprendre l’origine de certains troubles urinaires, dont l’incontinence. En effet, c’est l’appareil urinaire qui produit l’urine, la stocke et l’élimine avec les toxines et les déchets. Il aide à maintenir l’équilibre de notre anatomie (aussi appelé homéostasie).

appareil urinaire
 

Quels sont les organes de l’appareil urinaire ?

L’appareil urinaire se compose de différents organes, conduits et orifices :

Le système urinaire possède également de nombreux vaisseaux sanguins qui aident à éliminer les déchets azotés générés par le métabolisme cellulaire. Il n’existe quasiment aucune différence entre l’appareil urinaire de l’homme et celui de la femme, outre le fait que, chez l’homme, l’urètre se prolonge dans le pénis, tandis qu’il se termine dans la vulve chez la femme.

Comment fonctionne l’appareil urinaire ?

D’une manière générale, l’appareil urinaire sert à la sécrétion et à l’excrétion des urines. Chaque élément constituant l’appareil urinaire joue un rôle précis dans son fonctionnement.

Les reins

Ce sont eux qui filtrent le sang et sécrètent l’urine. Si le corps en possède deux, un seul rein suffit pour réaliser ces fonctions de filtration et d’épuration. L’anatomie humaine place les reins sous les côtes, de part et d’autre de la colonne vertébrale. Ils ont une forme distinctive de haricot et pèsent environ 150 grammes. Les reins sont liés à l’artère rénale, par laquelle arrive le sang qui doit ensuite être filtré. Les glandes surrénales, qui se trouvent sur chaque rein, sécrètent des hormones. Ce sont ces hormones qui modifient la quantité d’urine que nous produisons.

Une fois le sang épuré, les éléments utiles tels que les ions, les minéraux ou le glucose sont réabsorbés et retournent dans la circulation sanguine en passant par la veine rénale. En revanche, les déchets sont déversés dans le bassinet, puis dans l’uretère et forment ainsi l’urine.

Les uretères

Les uretères sont des tubes qui prolongent les reins. Ils permettent de conduire l’urine des reins à la vessie. Les uretères mesurent environ 20 à 30 centimètres. Une valve anti-reflux sert à empêcher l’urine de retourner dans les reins. On peut distinguer quatre parties dans les uretères :

La vessie

La vessie est le réservoir de l’appareil urinaire. Elle sert à stocker l’urine qui lui parvient par les uretères entre deux mictions (l’action d’uriner, également appelée phase de vidange). On appelle « phase de remplissage » cette période de stockage entre les mictions. La vessie peut contenir entre 250 et 500 ml de liquide chez l’adulte pendant la phase de remplissage de l’appareil urinaire. Plus la vessie est remplie, puis le besoin d’uriner se fait ressentir.

remplissage vessie
 

vessie

vidange vessie

Lors de la miction, un muscle puissant, le détrusor, se contracte et joue le rôle d’une chasse d’eau pour évacuer l’urine vers l’urètre. En dehors de la miction, l’urine est maintenue dans la vessie grâce au sphincter urétral, qui agit comme un clapet à l’entrée de l’urètre. C’est donc lui qui assure la continence de l’appareil urinaire.

 

L’urètre

L’urètre est un tube qui conduit l’urine de la vessie jusqu’à l’orifice urinaire (ou méat urétral). Au sein de l’appareil urinaire de la femme, l’urètre mesure seulement 3 cm. Il traverse le périnée et débouche au niveau de la vulve, qui se trouve entre le vagin et le clitoris. Chez l’homme, il mesure environ 15 cm et traverse la prostate pour aller jusqu’au méat urétral situé à l’extrémité de la verge.

L’orifice urinaire ou méat urétral

Le méat urétral est l’orifice externe de l’urètre. Son rôle au sein de l’appareil urinaire est d’évacuer l’urine au moment de la miction. Chez l’homme, c’est également par cet orifice que le sperme est émis lors de l’éjaculation.

Comment fonctionne le sphincter ?

Le sphincter urétral agit de la même façon qu’un robinet au sein de l’appareil urinaire. Il s’ouvre lors de la miction et reste fermé pendant la phase de remplissage. Le sphincter est constitué de deux parties principales :

  • Le sphincter interne, que nous contractons inconsciemment en permanence. Il se relâche uniquement lors de la miction et est peu développé chez les femmes
  • Le sphincter externe, que nous pouvons contracter volontairement pour empêcher les fuites d’urine lorsque la vessie est pleine
sphincter
 

Comment se forme l’urine ?

Au sein de l’appareil urinaire, ce sont les reins qui, en filtrant le sang, sécrètent l’urine. En effet, chaque rein contient plus d’un million de néphrons, les unités fonctionnelles qui permettent la filtration du sang, et donc la formation d’urine.

La première « urine » produite à l’issue de la filtration est appelée urine primitive. Cette urine primitive est ensuite enrichie de certaines substances et débarrassée d’autres qui sont récupérées par l’organisme (l’eau, le glucose ou les sels minéraux entre autres). Cette seconde urine est appelée urine définitive et c’est elle qui est évacuée par le reste de l’appareil urinaire.

La production d’urine est proportionnelle à la quantité de liquide que nous absorbons. Elle peut également dépendre des conditions climatiques, de l’activité physique ou encore être influencée par différents traitements médicamenteux.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est la plupart du temps passagère et se manifeste par de légers troubles du système urinaire. Pour limiter les problèmes liés à l’incontinence au quotidien, il est important de conserver une bonne hygiène de vie et de ménager son appareil urinaire. Il ne faut en aucun cas s’arrêter de boire de l’eau en cas de fuites urinaires, mais plutôt espacer sa consommation d’eau dans la journée et éviter de beaucoup boire le soir.

En revanche, certains aliments irritants pour la vessie sont à bannir si vous souffrez de problèmes d’incontinence, comme les plats épicés ou l’alcool, qui ne feront qu’exacerber les troubles déjà présents.

Enfin, puisque le poids exerce une pression sur la vessie, le surpoids peut lui aussi être une cause de troubles au niveau de l’appareil urinaire.

L’incontinence peut également avoir des causes variées en fonction du sexe de la personne qui en souffre. Chez les femmes, elle peut survenir suite à une grossesse ou à un accouchement, par exemple. Chez les hommes, elle peut être causée par une intervention chirurgicale, notamment en cas de traitement du cancer de la prostate.

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.3/5 (545 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 17/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.