Fuite urinaire chez l'homme : les causes et traitements

Tout comme les femmes, les hommes peuvent souffrir de fuites urinaires passagères ou permanentes liées à plusieurs causes (hygiène de vie, prostate…). Ils sont pour autant moins touchés par cette pathologie en raison d’un système de continence passif plus développé. En effet, l’urètre est plus long chez les hommes et leur sphincter est plus puissant. Il existe donc des traitements adaptés, propres à leur morphologie (médicaments, chirurgie…).

Qu’est-ce qu’une fuite urinaire ?

L’incontinence urinaire est caractérisée par la perte d’urine aussi bien la journée que la nuit. Elle est par nature involontaire et peut être liée à certaines pathologies plus ou moins sérieuses. Toutes les fuites urinaires ne sont pas semblables, plusieurs types différents existent.

L’incontinence par regorgement

Le type de perte urinaire le plus courant chez les hommes est l’incontinence par regorgement. Ce trouble se produit lorsque le patient souffre d’une rétention d’urine chronique occasionnée par un obstacle. Cette obstruction fatigue le muscle vésical qui n’est alors plus capable de se contracter et d’éliminer l’urine, qui s’accumule dans la vessie. Cette situation conduit à un « trop-plein » qui s’échappe sous forme de petites gouttes caractéristiques d’un « surengorgement ».

L’incontinence urinaire d’urgence (mictionnelle)

L’incontinence urinaire d’urgence est aussi appelée incontinence par impériosité ou par hyperactivité vésicale. Elle se caractérise par une envie d’uriner qui survient avant ou en même temps que la fuite urinaire. Dans ce cas, la vessie se contracte plus souvent qu’à la normale et fait pression sur le sphincter urétral, ce qui provoque des fuites urinaires chez l’homme qui en souffre.

L’incontinence urinaire d’effort

L’incontinence urinaire d’effort touche un grand nombre d’hommes ayant été opérés de la prostate ou du rectum. Cet effet secondaire de l’intervention affecte certains patients plus que d’autres. Parfois passager, parfois plus persistant, il se manifeste d’autant plus en fin de journée lorsque la fatigue se fait sentir ou après un effort physique.

L’incontinence neurogène

Lorsqu’un homme est atteint de troubles neurologiques, il arrive que cela conduise à des fuites urinaires. L’incontinence est parfois un indice pour le médecin que le patient souffre d’une pathologie neurologique. Dans d’autres cas, la pathologie est déjà connue et les fuites urinaires font partie de ses effets induits à traiter.

Quelles sont les causes de la fuite urinaire chez l’homme ?

Les causes de la fuite urinaire chez l’homme varient en fonction de la forme d’incontinence dont souffre le patient. On peut cependant isoler trois types de causes.

Les causes « physiques »

Une obstruction physique chronique, à un ou plusieurs endroits, de l’urètre, du col de la vessie ou du méat urinaire conduit à des problèmes de fuites urinaires chez l’homme. Cela peut être dû à une augmentation du volume de la prostate du patient, qui fait pression sur l’urètre. Ce phénomène bénin, appelé adénome de la prostate, est lié à l’âge. Parmi les autres sources d’obstruction, on peut aussi évoquer des calculs intra-urétraux ainsi qu’une tumeur de l’urètre ou de la vessie. Plus sérieuses, ces pathologiques conduisent, elles aussi, à des fuites urinaires chez l’homme.

Le patient peut également souffrir d’un rétrécissement unique ou multiple touchant une partie ou la totalité de l’urètre. Cela est causé par des infections urinaires à répétition, un traumatisme de l’urètre mal soigné ou n’a aucune raison précise.

Schéma en coupe du bassin masculin

schéma bassin masculin

La chirurgie

Lorsqu’un patient subit une intervention chirurgicale pour traiter une hypertrophie bénigne de la prostate (adénome de la prostate), un cancer de la prostate ou du rectum, il arrive dans de très nombreux cas qu’il souffre de fuites urinaires à la suite de l’opération. L’incontinence peut se manifester que l’acte chirurgical ait été une ablation totale ou partielle de la prostate : il suffit que les tissus du sphincter aient été légèrement endommagés lors de la procédure. Ce phénomène peut être passager comme demeurer plus persistant, selon les cas.

Les pathologies

Des pathologies de plusieurs ordres peuvent être à l’origine des fuites urinaires chez l’homme. Un patient atteint d’un diabète sucré sévère peut ainsi souffrir d’incontinence. D’autres maladies sont également liées aux fuites urinaires chez l’homme. Elles peuvent être de nature urologique (cystite, irritation de la vessie liée à une tumeur...) ou de nature neurologique (sclérose en plaques, maladie de Parkinson…).

Quel est le traitement de la fuite urinaire chez l’homme ?

Pour mettre en place un traitement efficace, il faut prendre en compte le type d’incontinence dont est atteint le patient et l’intensité des fuites urinaires dont il souffre. C’est pourquoi il est capital de consulter un médecin afin d’obtenir un diagnostic clair.

Les anticholinergiques

Des antispasmodiques de la famille des anticholinergiques peuvent être prescrits au patient pour le traitement de l’incontinence par impériosité. Les molécules contenues dans ce médicament réduisent l’activité vésicale afin que l’envie d’uriner ressentie ne soit plus aussi intense pour le patient.

 

Comme tout médicament, ce traitement connaît des effets secondaires potentiels. Il est donc essentiel de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant de commencer à le prendre. C’est d’autant plus le cas si vous suivez déjà un traitement pour une autre pathologie, car il faut être certain de la compatibilité des molécules entre elles.

Les agonistes de bêta-3

Cette catégorie de médicament est composée du mirabégron. La prise de ce traitement engendre un relâchement des muscles de la vessie, ce qui supprime les fuites urinaires causées par les spasmes vésicaux.

Demandez conseil à votre médecin si vous souffrez d’autres pathologies ou d’allergies médicamenteuses. Il vous aidera à trouver une solution alternative si ce traitement est incompatible.

Les médicaments « non indiqués »

Certains médicaments utilisés dans le traitement d’autres pathologies peuvent être utilisés, car leur effet sur les fuites urinaires est démontré. Cependant, ce traitement ne peut être envisagé que dans certaines situations précises et, en aucun cas, comme une solution évidente.

Les traitements non médicamenteux

Pour soigner l’incontinence urinaire, la solution peut être de pratiquer un certain nombre d’exercices physiques recommandés dans le but de rééduquer la zone atteinte. Une solution existe en cas d’inefficacité des exercices et du traitement médicamenteux : la chirurgie. Elle cible en priorité les organes ayant un impact direct sur les fuites urinaires chez l’homme, comme :

Les actes chirurgicaux sont systématiquement adaptés à des cas précis d’incontinence urinaire en fonction du profil du patient, de ses antécédents médicaux et de la nature de la pathologie.

Chez l’homme, un appareil comparable à un stimulateur cardiaque (ou pacemaker) peut être implanté afin de diffuser des impulsions électriques. Il aide à réduire la puissance des signaux envoyés par la vessie en direction du cerveau.

Aller plus loin dans l'incontinence chez l'homme :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.2/5 (143 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 14/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.