Accueil du blog

Faire face à l’isolement pendant la crise du Coronavirus

27/04/2020

M. Deray

Actualités

Faire face à l’isolement pendant la crise du Coronavirus

Afin de lutter contre la propagation du Coronavirus, les Français sont confinés à la maison. L’objectif est de limiter toutes interactions avec l’extérieur. En conséquence, de nombreuses personnes se retrouvent totalement seules. Pour faire face à l’isolement, il existe plusieurs techniques respectant les règles de distanciation sociale. Ces astuces permettent de ne pas succomber au sentiment de solitude. 

Comment lutter contre le sentiment de solitude ?

Pour lutter contre le coronavirus, le gouvernement a décidé de confiner la population française. L’objectif est de limiter la propagation de la maladie en réduisant au maximum les interactions sociales. Dans un tel contexte, découvrez comment faire face à l’isolement et au sentiment de solitude qui en découle. 

L’isolement pour tous : conséquence du Coronavirus 

Face à l’extrême rapidité à laquelle se propage le coronavirus, le gouvernement a dû prendre une mesure inédite : le confinement des Français. Tout le monde doit rester à la maison afin de limiter au maximum les interactions sociales. Il n’est désormais plus possible d’aller voir ses amis, de faire des repas de famille ou de rendre visite à ses grands-parents. 

Cette mesure radicale est nécessaire pour limiter la propagation du COVID 19. En attendant la découverte d’un vaccin ou d’un médicament efficace, la distanciation sociale est la seule solution permettant d’enrayer l’épidémie le plus rapidement possible. En nous tenant éloignés des autres, nous protégeons la santé de tous. 

Bien que nécessaire, l’isolement risque d’accroître le sentiment de solitude. Or, cela peut entraîner des conséquences psychologiques sur les individus. De nombreuses études ont démontré que la solitude accroît les humeurs dépressives, l’anxiété ou encore le repli sur soi. Pour limiter ces effets néfastes, il est important d’adopter plusieurs habitudes pour faire face à l’isolement pendant la crise du coronavirus. 

4 techniques pour faire face à l’isolement 

1) Discuter avec ses voisins

Pour ceux qui vivent en ville, il est fort probable que vous ayez des voisins et peut-être même un balcon. En temps normal, nous sommes habitués à notre routine et prêtons peu d’attention au monde qui nous entoure. La crise du Coronavirus peut représenter une opportunité pour nouer des contacts avec ceux qui vivent à côté de chez nous. Pour ne pas se sentir trop seul, il est tout à fait possible de discuter avec ses voisins à travers la fenêtre ou le balcon. 
Grâce à cette crise, des élans de solidarité font leur apparition, dont les applaudissements à la fenêtre pour rendre hommage au personnel médical. Ce moment peut être l’occasion d’entamer la discussion avec son voisinage. 

2) Rester connecté

Pour ceux qui sont à l’aise avec les nouvelles technologies, la période de confinement est le moment idéal pour rester connecté. Il existe de nombreuses applications pour continuer à voir ses amis ou sa famille en live. À défaut de pouvoir se voir en direct, il est toujours possible de discuter avec ses proches à travers un ordinateur. 

3) Téléphoner ou envoyer des lettres 

Pour ceux qui n’ont pas accès à internet, les méthodes plus traditionnelles peuvent être tout aussi efficaces pour faire face à l’isolement. Les coups de téléphone aux amis ou à la famille sont toujours agréables. De même, le confinement peut être l’occasion de renouer avec des personnes que l’on a perdues de vue. 

4) Appeler une association 

Si le sentiment de solitude est beaucoup trop fort, il existe des permanences téléphoniques permettant de maintenir du lien. De nombreuses associations ont mis en place des lignes dédiées aux personnes seules, comme SOS amitié (01 42 96 26 26) ou encore un numéro vert national(0800 130 000). Il est ainsi possible de parler de ses angoisses, ou tout simplement de ses journées. Le plus important est de ne pas succomber aux humeurs dépressives. 

Le confinement n’est pas synonyme de solitude 

Chacun réagit différemment au confinement. Il est important de rappeler qu’isolement et solitude ne sont pas synonymes. Il est tout à fait possible d’être isolé sans pour autant souffrir de solitude. À l’inverse, certaines personnes, très entourées, se sentent seules malgré tout. Pour faire face à l’isolement, il est donc primordial d’adopter le bon état d’esprit. 

Dans un tel contexte, il est important de rester optimiste et de garder à l’esprit que le confinement ne durera pas ad vitam aeternam. Pour maintenir une vision positive de la situation, il vaut peut-être mieux s’éloigner quelque temps des informations relayées à la télévision qui sont parfois très anxiogènes. 

Le sentiment de solitude peut se développer avec l’ennui. Or, du fait de l’isolement, les occupations sont fortement limitées. Il faut donc trouver des activités pour s’occuper. Le confinement est l’occasion de faire tout ce qu’on remet généralement à plus tard ; faire des exercices physiques, tester de nouvelles recettes avec des aliments bons pour la santé, se former à internet pour pouvoir discuter avec ses proches, etc. Ce peut être également une opportunité pour se lancer dans de nouveaux projets, qu’ils soient professionnels ou personnels. 

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.