Accueil du blog

Incontinence urinaire : comment la traiter?

25/01/2021

M. Deray

Traitements pour l'incontinence

Incontinence urinaire : comment la traiter?

Les fuites urinaires sont souvent un sujet tabou. On n’ose pas en parler, par honte. Pourtant, l’incontinence touche plus de 3 millions de personnes en France. Alors, mieux vaut apprendre à vivre avec plutôt que de s’enfermer chez soi, n’êtes-vous pas d’accord ? Nous vous détaillons les solutions pour traiter la perte urinaire et des conseils pour s’en accommoder. 

Nos conseils pour soigner vos fuites urinaires

La perte urinaire incontrôlée touche plus de 3 millions de Français. Il n’est pas toujours facile de vivre avec l’idée d’avoir des fuites de votre vessie pendant la journée... Et s’il était possible de vous soigner ? Il existe des solutions simples pour traiter l’incontinence et en réduire les effets. Découvrez nos conseils !

Contre l’incontinence, on passe d’abord par la case rééducation !

L’incontinence est, dans la majeure partie des cas, due à un trouble fonctionnel. Vos sphincters, servant à verrouiller votre vessie lorsque vous n’êtes pas aux toilettes, n’assurent plus leur fonction correctement. Vous vivez alors des épisodes d’incontinence et constatez des fuites urinaires. 

Le premier traitement de l’incontinence urinaire repose sur la rééducation périnéo-sphinctérienne. Votre médecin vous prescrira des séances de rééducation chez un kinésithérapeute spécialisé ou une sage-femme. La rééducation permet de renforcer les muscles du plancher pelvien, souvent éprouvés si vous avez connu un ou plusieurs accouchements. Rééduquer les muscles du périnée permet à la fois de contrôler vos envies et les fuites, mais aussi de se relâcher complètement pour bien vider votre vessie. 

Selon le praticien et vos préférences, la rééducation se fera à travers différentes techniques : manuelle, en électrostimulation ou en biofeedback postural. Le mieux est d’associer les trois possibilités. Au bout de dix séances, votre praticien fera un bilan afin de déterminer votre progression. Il estimera la nécessité ou non de poursuivre la rééducation.  

L’hygiène de vie joue un rôle sur l’incontinence  

Si vous connaissez un épisode d’incontinence, votre vie quotidienne devra quelque peu évoluer. Il est reconnu que le surpoids est un facteur de risque d’incontinence. Votre médecin pourra vous conseiller, afin de vous aider à perdre du poids, en adaptant votre alimentation et en vous remettant au sport. 

L’alimentation, parlons-en ! Même si vous n’avez pas besoin de perdre du poids, ce que vous mangez a une influence sur vos fuites urinaires. Évitez les aliments acides, les plats épicés et les boissons diurétiques comme le thé et le café. En revanche, ne réduisez pas la quantité d’eau consommée dans la journée : on pourrait penser qu’en buvant moins, on a moins de risques de fuites urinaires, mais si vous êtes déshydraté, vous vous exposez à des risques d’irritation et d’infections de la vessie. Buvez 1,5 l d’eau par jour en évitant simplement de boire une heure avant le coucher. 

Le sport peut être un allié ou un ennemi de l’incontinence. Certains sports avec des à-coups comme le tennis, le handball, le basket, la course à pied ou la zumba sont néfastes pour votre périnée. Au contraire, le yoga, le Pilates, la natation, le cyclisme ou l’aquabike peuvent être bénéfiques pour vos muscles du plancher pelvien. Parlez-en à votre kiné ! 

La chirurgie contre l’incontinence sévère

Si la rééducation n’a pas d’effet sur vous, il existe des solutions chirurgicales :
 

  • La pose de bandelettes sous votre urètre pour le maintenir. 
  • La pose de deux ballons péri-urétraux qui viennent remplacer la fonction du sphincter en exerçant une pression. 
  • La mise en place d’un sphincter urinaire artificiel, une opération plus lourde, si votre sphincter est trop faible. 
  • La pose d’un « pacemaker de la vessie », une neuromodulation des racines sacrées pour les personnes concernées par l’incontinence par urgenturie si le traitement médicamenteux est inefficace. 
  • L’injection de toxine botulique dans la vessie, qui n’a qu’un effet provisoire. 

N’oubliez pas vos protections contre les fuites !

Peu importe votre degré d’incontinence, une solution simple vous permet de mieux vivre avec : les protections contre les fuites. Prenez le réflexe d’avoir toujours un change sur vous pour continuer à profiter pleinement de votre vie !

Réseaux Sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

sphere-sante.com est un site marchand en ligne agréé Trusted Shops avec label de qualité et la Protection Acheteur.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.