Quand faut-il consulter un psychologue ou un psychiatre ?

Soyez attentifs aux signaux qui doivent vous alarmer : baisse du rendement scolaire, agressivité soudaine, perte d’estime, peur… Les phénomènes de pleurs et de baisse de confiance en soi doivent vous inciter à consulter rapidement. Les enfants énurétiques sont profondément affectés par un sentiment de dévalorisation et de mal-être. Attention aussi aux phénomènes d’exclusion. Votre enfant ne veut pas partir en camps de vacances ou en classe nature, il refuse de passer la nuit chez son copain, vous avez peur de l’envoyer dormir en dehors de la maison…  Le psychiatre ou le psychologue pourra dépister les événements favorisant les phénomènes énurétiques. Demander de l’aide auprès de professionnels du comportement  évite bien des maladresses et des tâtonnements. A travers son investigation, le spécialiste pourra aider votre enfant à faire ressortir ses peurs ou ses inhibitions. Lorsque le facteur de stress est éliminé, les manifestations énurétiques peuvent cesser du jour au lendemain. D’où l’importance de la consultation spécialisée.

Aller plus loin :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 5/5 (1 vote)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 11/02/2014

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.