L'électrostimulation périnéale

Stimulation électrique avec sondes

Des courants électriques sont utilisés à titre thérapeutique pour stimuler la contraction musculaire, généralement par le biais d'une activation des nerfs gouvernant les muscles.
La stimulation électrique est un traitement efficace de l'incontinence d'effort et de l'incontinence par impériosité. Cette technique se sert des voies naturelles et des réflexes mictionnels et son efficacité repose l'intégrité de l'innervation des muscles du plancher pelvien. La réponse musculaire au stimulus électrique dépens en grade partie des nerfs qui contractent les muscles. Après déchirures consécutives à un accouchement ou après une chirurgie urogynécologique, une intervention pour une sciatique, … les nerfs peuvent être endommagés temporairement ou définitivement.

L’électrostimulation du plancher pelvien provoque une contraction des muscles élévateurs de l’anus (faisceaux musculaires du périnée) et par conséquent, du muscle sphincter de l’urètre (celui qui assure la continence urinaire) ainsi que du sphincter de l’anus (celui qui retient les gaz). L’ensemble des appareils utilisés par les thérapeutes spécialisés répondent à des critères techniques particuliers pour traiter cette pathologie.

 

Il existe de très nombreuses sondes, disponibles sur le marché mais une évaluation précise des différences anatomiques individuelles permet au thérapeute spécialisé de choisir les sondes appropriées pour obtenir les meilleurs résultats.

La stimulation magnétique extracorporelle

Cette nouvelle technique de stimulation, venant des USA il ya une dizaine d’années, est répandue dans de nombreux pays (USA, Japon, Corée, Allemagne) mais très peu en France. Elle s’appelle stimulation magnétique mais est plus connue sous le nom de « fauteuil de stimulation ». Elle produit un champ magnétique variable dans le temps hautement dirigé pour pénétrer profondément dans le périnée. Elle stimule de ce fait l’innervation des muscles du plancher pelvien. Ce sont les champs électromagnétiques pulsés générés par des courants électriques à haute tension. 

 

Elle ne nécessite pas de sonde, de préparation cutanée, ni de contact physique ou électrique avec la surface cutanée.
La patiente, complètement vêtue, est assise sur un fauteuil contenant un électro-aimant contrôlé par une alimentation extérieure. Chaque séance dure environ 24 minutes et a lieu environ deux fois par pendant 8 semaines.
Les meilleurs résultats sont obtenus lorsqu’il existe une participation volontaire de la patiente au cours de la séance de stimulation passive et très confortable. Les contre indications sont représentées par le pace-maker, la prothèse métallique de hanche et le stérilet au cuivre.

 

Rééducation par électrostimulation à domicile

Il est possible de pratiquer ses séances de rééducation à domicile et notamment par électrostimulation. Cette forme de rééducation date en France depuis 1986 mais avait été quelque peu oubliée. C’est très récemment qu’est apparu un nouveau stimulateur programmable sans fil qui a remis fort heureusement ce mode rééducation à domicile au goût du jour.
L’avis d’un thérapeute est conseillé avant l’usage d’un appareil d’auto-rééducation. Sur le plan pratique, une fois la sonde introduite, vous devez ressentir une contraction ; si la contraction est mal perçue, augmentez l’intensité ; si vous ressentez des sensations de picotement ou douleurs, interrompez la stimulation.

 

Cette auto-rééducation  est indiquée en cas de poursuite de la rééducation avec un thérapeute lorsqu’elle s’est avérée efficace ; en cas de faiblesse du périnée ou d’envies impérieuses après une intervention chirurgicale. 2 mois de traitement sont nécessaires pour obtenir un bon résultat.

Quels peuvent-être les exercices à pratiquer en complément de l’utilisation de d'un appareil de rééducation à domicile?

Réaliser quotidiennement des exercices de contractions volontaires des muscles du périnée en commençant par deux fois cinq minutes par jour, puis effectuer un certain nombre de contractions chaque jour (par exemple 50 contractions)

A voir également :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (39 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 04/05/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.