Rééducation du périnée : quelle méthode utiliser ?

Les muscles du périnée sont parfois mis à rude épreuve. Ils peuvent finir par s’affaiblir et se relâcher, provoquant alors une incontinence urinaire. Ce trouble n’est pas une fatalité et, même si le sujet est encore tabou aujourd’hui, il est essentiel de consulter un professionnel de santé. Celui-ci pourra alors prescrire des séances de rééducation du périnée afin de pallier ces problèmes d’incontinence.

Périnée et rééducation périnéale

Le périnée, également appelé plancher pelvien, se situe au niveau de l’entrejambe et est constitué de muscles et de tissus. Il soutient les organes de l’abdomen tels que la vessie, le rectum ou l’utérus, et joue un rôle majeur dans le contrôle du système urinaire, notamment des sphincters.

Qu’est-ce que la rééducation périnéale ?

La rééducation périnéale intervient pour anticiper ou pour traiter l’affaiblissement et le relâchement du périnée, provoqué par des facteurs tels que :

Le relâchement du périnée peut entraîner une incontinence urinaire voire une descente d’organes, c’est pourquoi les professionnels de santé recommandent la rééducation périnéale.

Pourquoi faire une rééducation du périnée ?

La rééducation périnéale, à la fois préventive et curative, permet d’avoir une meilleure conscience de son corps et de ses mécanismes physiologiques. Ainsi, les patients réapprennent à contrôler leurs muscles, à renforcer et à tonifier leur périnée afin d’éviter ou de corriger l’incontinence urinaire.

Qui est concerné par la rééducation périnéale ?

La rééducation du périnée s’adresse à toutes les personnes souhaitant se prémunir ou souffrant de :

Prédisposées au relâchement du périnée, qui est souvent malmené durant la grossesse et l’accouchement (déchirure, épisiotomie), les jeunes mamans sont les premières concernées par la rééducation du périnée. Cependant, celle-ci s’adresse également aux hommes ayant subi une opération de la prostate ainsi qu’aux personnes âgées ou en surpoids.

Chez quel spécialiste effectuer les séances de rééducation ?

Les séances de rééducation du périnée peuvent se dérouler dans le cabinet d’une sage-femme ou chez un kinésithérapeute. Il convient de comparer les méthodes des praticiens afin de déterminer celle qui s’adaptera le mieux au profil du patient. Les sages-femmes ont tendance à privilégier la rééducation manuelle alors que les kinésithérapeutes travaillent plutôt avec l’électrostimulation.

Rééducation du périnée : les différentes méthodes

Il existe différentes méthodes de rééducation du périnée. Lors d’une consultation avec un professionnel de santé, celui-ci étudie le profil du patient afin de lui proposer la méthode la plus adaptée à sa situation. Parmi les différentes méthodes de rééducation périnéales, on retrouve notamment la rééducation manuelle, l’électrostimulation et le biofeedback.

La méthode manuelle

La rééducation manuelle du périnée consiste en un toucher vaginal ou rectal. La sage-femme ou le kinésithérapeute évalue les contractions musculaires du plancher pelvien et stimule le périnée du patient en effectuant des mouvements de pression et de résistance. La méthode manuelle comprend parfois des exercices de visualisation mentale afin que le patient puisse prendre conscience de son corps et perçoive au mieux son périnée.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée du toucher génital, sachez qu’il s’agit d’une très bonne méthode pour démarrer la rééducation périnéale. Le contact direct avec le corps est le moyen le plus efficace de faire l’état des lieux et le professionnel pourra alors guider le patient dans la réalisation des contractions. Il est également possible d’associer la rééducation manuelle à une autre méthode de rééducation du périnée afin d’obtenir de meilleurs résultats.

L’électrostimulation

L’électrostimulation est de plus en plus utilisée par les professionnels dans le cadre de la rééducation du périnée. Cette méthode utilise des courants électriques variables et de faible intensité afin de stimuler les muscles du plancher pelvien. La variation des courants électriques permet en outre de faire travailler les muscles du périnée de différentes façons.

Le professionnel insère une sonde (vaginale, rectale ou les deux) par les voies naturelles du patient. Les courants électriques provoquent alors des contractions mécaniques des muscles du plancher pelvien. Le patient peut accompagner ces contractions en effectuant lui-même un travail actif de contractions volontaires.

L’électrostimulation pour la rééducation du périnée englobe également la technique de stimulation magnétique extracorporelle, également appelée fauteuil de stimulation. Cette méthode, peu développée en France, utilise un fauteuil dont le champ magnétique variable stimule et renforce le périnée en profondeur.

L’électrostimulation est un bon moyen de mieux percevoir son périnée. Elle peut être utilisée en complément de la méthode manuelle et peut être un premier pas vers le biofeedback.

Le biofeedback

Cette méthode de rétrocontrôle des mouvements du périnée permet de visualiser sur un écran la durée et l’intensité des contractions musculaires volontaires du plancher pelvien grâce à une sonde vaginale ou rectale. L’utilisation de signaux sonores permet au patient de mieux contrôler les muscles de son périnée et de prendre conscience de ses mécanismes physiologiques. Quelle que soit la méthode utilisée, la rééducation du périnée prend du temps et demande de la régularité. Il faut compter plusieurs séances par semaine pendant 8 semaines minimum pour obtenir un résultat optimal et durable dans le traitement de l’incontinence urinaire.

Il est également possible de continuer la rééducation périnéale à domicile. Le médecin peut, en effet, prescrire des appareils de rééducation du périnée à son patient ou lui conseiller des exercices simples à réaliser à la maison.

Les compléments pour rééduquer son périnée

À la suite de séances de rééducation périnéale chez un professionnel, il est tout à fait possible de poursuivre la rééducation à domicile. Avec une prescription de son médecin, le patient peut se procurer un appareil de rééducation périnéale, une sonde d’électrostimulation ou de biofeedback, par exemple.

Une fois encore, la régularité est la clé pour obtenir des résultats satisfaisants.

La gymnastique périnéale

Les professionnels de santé conseillent souvent à leurs patients des exercices à la maison pour muscler et renforcer leur périnée : c’est ce qu’on appelle la gymnastique périnéale. Plusieurs méthodes existent, notamment :

Quels sports pour muscler son périnée ?

Afin de prévenir ou de traiter l’incontinence urinaire due à un relâchement périnéal, il est recommandé d’éviter les sports d’impact (sport de balle, course, trampoline) qui pourraient fragiliser le périnée.

À l’inverse, sont conseillés des sports tels que le Pilates ou le yoga, qui sont l’idéal pour un renforcement musculaire profond des muscles du périnée. De même, la natation, qui sollicitera tous les muscles de votre corps, est également indiquée.

Suite de l'article sur la rééducation périnéale

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.1/5 (56 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 17/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.