Début prolapsus ou aggravation ? - (06/02/2009)

Suite à ma 2ème grossesse, un début de prolapsus s'est installé sans fuite urinaire actuellement, mais avec fréquentes sensations de pesanteurs, poids et sensibilité importante au bas-ventre (accentuées en milieu et fin de cycle), avec difficultés occasionnelles de vider complètement la vessie.

J'appréhende une dégradation dans le cas d'une nouvelle grossesse. Comment l'éviter ?

Un sport tel que l'aquagym est-il possible?

Doit-on éviter les abdominaux ?

La réponse du spécialiste

Docteur Benoit Merlet, urologue à l'hôpital Tenon, Paris, service du Pr. Haab

L'activité physique douce sans chocs est conseillée (gymnastique douce, marche, natation...) car elle participe au maintien de la masse musculaire .
Par contre les activités de sauts ou avec chocs(course, les sports de ballon ou de balle en général, l'équitation...) peuvent favoriser le prolapsus. Les "abdominaux" sont également plutôt déconseillés encore plus si le verouillage périnéal n'est pas acquis.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.