Comment devenir incontinent - Catégorie : Prostate - le 20/01/2021

Comment devenir incontinent - Catégorie : Prostate - le 20/01/2021

20/01/2021 à 21:11 par Pipi au lit

Bonsoir je voudrais savoir comment faire pour devenir incontinent

21/01/2021 à 16:39 par FRK7275

Salut. Aux W.C pour pisser remonte ton slip avant la fin pour humecter le fond. Bois bcp d'eau avant coucher et allongé le + détendu possible sur ton lit protégé masse toi pour favoriser l'envie. Ca ne viendra pas tout de suite car le réflexe de continence est fort. Tu vas arriver à faire un petit pipi. Oh, pas trop mais ce sera le début. Si tu arrives à une bonne petite miction reste ainsi et profites-en. Au bout de 2 ou 3 fois tu te sentiras plus à l'aise. Il sera temps de mettre une couche. Tu verras venir le moment ou tu te videras à longs jets, sans retenue. Essaye de rester en couche jusqu'au matin.
Couche culotte la journée, change complet la nuit tu auras atteint ton but tu seras sur la voie DEFINITIVE de l'incontinence. A paniquer de ne pas pouvoir te retenir si tu n'es pas garni. Tu auras atteint ton objectif.
Adieu la propreté. Pour TRES LONGTEMPS.

21/01/2021 à 18:57 par Pipi au lit

Sault FRK7275
Tu et incontinent ?
Si oui comment tu les devenue

22/01/2021 à 19:06 par Pipi au lit

Salut FRK7275
On peut devenir incontinent en combien de temps ?
Et comment en peut mettre une couche ?

25/01/2021 à 14:19 par FRK7275

Concernant le temps pour devenir incontinent tout dépend de ton lâcher-prise. Il faut compter en semaines si tu es bien motivé.
Comment le devenir ? J'ai évoqué mon expérience un peu avant.
Je devais recevoir mes couches samedi dernier et c'est reporté à demain. Quand on est incontinent il faut vraiment être prévoyant. Et là je n'ai plus qu'un change complet pour cette nuit ! Ca craint.
A plus tard.

25/01/2021 à 14:40 par eric27100

Bonjour à tous mes fuites sont de plus en plus importante je ne peux plus sortir sans ma couche maintenu par un body je dois prévoir une tenue de rechange et mon sac à langer

26/01/2021 à 11:17 par Marlin

Vieux fantasme, malheureux ceux qui n'en ont pas, même s'il peut heurter les incontinents qui subissent leur handicap. Donc sans jugement de valeur, se rendre incontinent est long et difficile. Désapprendre la propreté demande d'en mesurer les conséquences : difficile de trouver un partenaire, risque de solitude, humiliation en cas d'accident, gestion du quotidien pour bien prévoir son équipement, déplacements compliqués, prix des couches...etc...si malgré tout vous décidez de vous engager sur ce long chemin, sachez qu'il est sans retour. Réapprendre la propreté est impossible. Si vous persistez, portez des couches 7/7, 24h/24 et oubliez vous à la première envie. Parlez en à des proches pour valider que vous êtes incontinent.
Progressivement vos sphincters vont d'affaiblir et vos réflexes diminuer. Porter des couches tend à créer une addiction dans le cerveau. Tous les incontinents savent que porter des couches accentue la pertes de réflexes, donc l'incontinence. Ça part sans prévenir en marchant, en dormant. .. Dans 6 mois vous commencerez à avoir les premières fuites involontaires, il faudra plusieurs années pour avoir vos premiers vrais pipi au lit régulièrement. Compter 10 ans pour être vraiment incontinent. Il faut bien réfléchir, avant.

26/01/2021 à 14:34 par FRK7275

Commentaire très pertinent que je valide bien volontiers. J'ai ruiné un canapé pour avoir oublié que je ne portais pas ma couche. Le livreur est enfin passé ce matin et je me suis rué sur le colis pour en extraire un change que je me suis empressé de mettre. En revanche 10 ans me semble un délai très long ? Peut-être cela dépend-il de chaque individu ? Maintenant il est vrai que se revendiquer incontinent publiquement ne peut que renforcer le processus.
Quelques fois sentant venir l'envie je tente de la contrôler mais je n'y arrive plus. Si au départ je trouvais ça assez "fun" je me retrouve aujourd'hui avec un réel handicap.
Et oui, ça coûte cher, ça isole et on se retrouve avec une dépendance à l'instar de la clope, l'alcool ou toute autre addiction. Et oui le voyage de retour ne me semble pas réaliste.

26/01/2021 à 18:12 par Marlin

Témoignage que je partage. J'ai commencé avec des petites fuites à de rares occasions. Mais les pantalons humides, c'est pas top. On commence à baliser quand on est dehors. Ma femme m'a suggéré les pants. Avec une cette sécurité les problèmes se sont accentués , plus de fuites, fuites plus abondantes. Médecin. Médicaments aux effets secondaires insupportables. Restent les couches et.... la dégradation des réflexes qui l'accompagne.

26/01/2021 à 18:54 par FifiAS95

Je confirme les 2 témoignages ; celui de FRK7275 et celui de MARLIN.
Si je prends mon cas ( j'ai 67 ans) entre les premiers accidents d'urgentisme et une incontinence complète il s'est passé une petite dizaine d'années. Le port de couches
apporte une sécurité donc on pense moins à prendre des précautions et a se retenir , de ce fait les sphincter sont moins en éveil et c'est la spirale .

27/01/2021 à 20:10 par Marlin

Oui, c'est une spirale , pour ne pas déprimer il faut se raccrocher aux côtés positifs, eh! Oui ils existent. Porter des couches parce qu'on fait pipi au lit permet de ne plus se lever la nuit . On dort d'une traite sans réveiller le conjoint. Porter des couches le jour permet d'être serein en toutes circonstances , de ne pas être esclave d'une vessie capricieuse.
Tout cela pour rester positifs, c'est important car il ne sert à rien de regretter le temps d'avant l'aspiration dans la spirale de l'incontinence.

30/01/2021 à 14:35 par FifiAS95

De ce point de vue je dirais technique tu as bien raison Marlin . C'est vrais aussi que depuis ces 5 dernières années mon incontinence n'evolue que peu donc c'est 1 pant la nuit car c'est la que je suis le moins gêné puis 1 change complet avec insert et une culotte plastique de 10H à 16H puis de 16H à l'heure ou je vais me coucher. Apres c'est le côté relations sociales qui est plus compliqué. Et je ne parle pas du côté relations avec ma femme.

30/01/2021 à 18:12 par Marlin

FifiAs95, comment fais tu pour te contenter d'un pants la nuit alors que le jour tu sembles avoir besoin d'être très solidement garni? Peut être arrêtes tu de boire dés 16h? Ou ton incontinence est elle encore circonscrite à la journée? Moi, en vivant sans restriction, il me faut un change complet nuit avec une culotte en PU car sinon les fuites seraient fréquentes et 1 ou 2 changes complets jour ou pants pour les journées. Mais je suis sans doute à un stade plus avancé dans la "spirale"

30/01/2021 à 18:35 par FifiAS95

Je m'explique et j'ai lu sur ce forum le témoignage d'une personne qui comme moi souffre d'urgentisme. La nuit dans 80% des cas le besoin d'uriner me reveille et j'ai le temps de me précipiter aux WC. Mais des que je suis debout , que je bois , que je quitte l'appartement il faut que je me garnisse en conséquence. Le pire c'est apres le repas.du midi. Donc solution : rester garni la journée . C'est là qu'intervient le phénomène "spirale" comme au final je me sens bien dans mes couches memes bien imprégnées je les garde . De ce fait je ne me retiens pas et des fois je pense que journée la journée sans trop m'en apercevoir. Apres c'est d'un point de vue social et psychologique que je me pose plus de questions .
De ce côté je suis décomplexé.
Je pense que je suis peut être trop dans l'acceptation .

31/01/2021 à 08:21 par Marlin

L'acceptation c'est à la fois positif ( on fait avec) et négatif (pas d'effort pour s'en sortir). Elle a été pour moi la source de la dégradation. Ceci dit entre se lever en panique la nuit et dormir sereinement, je me demande si je ne préfère pas l'énurésie et la couche mouillée au réveil. En tout cas pour ma femme ce dernier choix a changé ses nuits. Quant au problème sociaux, les gens sont plutôt compatissants, le plus souvent ils ne remarquent rien. Mais si tu es seuls , je conçois qu'il soit difficile de trouver quelqu'un pour partager ta vie, mais pas impossible. Courage.

31/01/2021 à 20:54 par max652

bonjour a tous et lu et relu vos témoinage,avec attention, je ne sait pas si le fait de porter , des couches ,rend incontinent ,avec le temp ,mais je sait que pour ma part , rester sans protection plus de 2 h est compliqué pour moi , et j'ai meme remarquer que cela dépend de mes activités , en mode relax , mes envis sont moins pressante ,que lors que je suis actif , je porte des couches au travail , et perssonne n'a jamais , fait la moindre remarque , de toute façon, cela reste , mon, jardin secret , mais je reconnait que cela n'est pas facile , pour tout le monde , on vas dire que je suis semi incontinent ,, de la a etre incontinent , pour toujour , je ne me suis pas poser la question ,a chaqu'un de gèrer,
en tout cas merci pour vos témoinage ,,, a bientot

01/02/2021 à 16:42 par Marlin

L'acceptation de notre handicap, certes pas très glamour, par le conjoint est fondamental. Il nous permet de bien vivre notre problème. C'est ma femme qui m'a incité à gérer mon urgenturie avec des pants plutôt que de souiller mes vêtements. C'est elle qui a insisté, dés les premiers accidents nocturnes pour que je dorme avec une couche. Nous avons cherché après des examens cliniques approfondis ( bilan urodynamique) si d'autres solutions étaient possibles. Les médicaments me donnaient des infections urinaires, le botox, la chirurgie, nous nous sommes dit que porter des couches était moins risqué . Me garnir est devenu une routine nécessaire. Après la douche du matin, je mets ma couche comme et avec des vêtements ordinaires. Parfois je dois me changer avant le déjeuner pour mettre une nouvelle protection. Le soir, avant de dormir, un change complet et une culotte en PU nous assurent une nuit parfaite. Rien de bien extraordinaire en fait, comme pour gérer d'autres soucis bien courants , de la vie.

02/02/2021 à 17:30 par FifiAS95

Je vais te dire Marlin tu as une femme formidable . Ça rechauffe lecteur de voir qu'il y a encore de belles personnes.

03/02/2021 à 09:53 par Marlin

Merci. C'est vrai, qu'elle est formidable. Le fait qu'elle considère ce sujet comme un sujet ordinaire, permet de le banaliser simplement. De mon côté je suis très attentif à mon hygiène pour éviter les mauvaises odeurs, à ne pas laisser traîner des couches sales, à me changer lorsque c'est nécessaire, à ne pas m'exhiber avec ma couche, bref à ne rien faire qui puisse l'indisposer ou mettre au premier plan mon incontinence. Amour et compréhension.

30/04/2021 à 10:20 par sylou25

bjr a tous, j ai 45 ans , et je suis incontinent 24h/24 et 7j/ 7 depuis des années , en cause des problèmes neurologiques , accident et x opération dorsal , âpres plusieurs examens, mon incontinence est incurable et ma santé se dégrade lentement , donc je met des langes complet avec adésifs + des inserts , + des attelles aux jambes et corset .
j'ai de la chance car ma femme est tres compréensible et s'est elle qui m'a montré comment me changé , je met un deuxieme lange par dessus que lorsque on est de sortie et sur une journée on dois me changé 3 à 4x

28/06/2021 à 00:28 par max652

bonjour et bravo a la femme de marlin, pour moi c'est un peux plus difficile, je porte des protections, et c'est vrais qu'ils est pas facile d'en parler, ni au autres ni a sa femme ,donc bravo a madame

30/06/2021 à 14:58 par Superman

Bonjour, je viens de tous vous lire, depuis maintenant 3 ans je porte des couches, au début de nuit car je me levais beaucoup la nuit pour aller au WC et cela réveillais ma femme, un matin elle en eu marre et m'a proposé la solution des couches, j'y ai réfléchi toute la journée et j'ai accepté au départ pour lui faire plaisir, au final j'y ai trouvé un confort de ne pas me lever, de ne pas la réveiller, quelques semaines plus tard, j'ai commencé à faire pipi dans la couche sans même me réveiller, avec le temps qui passe j'en porte également la journée par confort et sécurité et je ne m'en passe pas, et pour dire ma femme est tellement génial qu'elle a décidé d'en mettre également d'un côté pour me soutenir et d'un autre pour elle aussi être en sécurité

01/07/2021 à 18:59 par Marlin

Je me levais 2 /3 fois par nuit et j'avais quelques rares accidents par an. Après 2 pipis au lit en 2 mois, elle m'a proposé de porter des couches la nuit. J'en portais déjà dans la journée. Mon médecin m'a indiqué que j'allais devenir agraver mon incontinence .Des témoignages sur internet me l'ont confirmé. J'ai donc pris l'habitude de me garnir pour dormir, change complet et culotte en PU. Pas facile au début de s'y habituer. Mais ce qui devait arriver est arrivé. Aujourd'hui, je me mouille presque toutes les nuits. Quand dans le mois je sauve 3 /6 nuits je suis content . Mais en contrepartie je ne me lève plus et nous passons tous les deux de bonnes nuits. Moins positif, la situation le jour s'est aussi dégradée il me faut de 1 à 3 changes en fonction des circonstances. Chose amusante, ma femme par confort et solidarité dort, comme la vôtre, avec un pants mais... elle ne le mouille pas.

01/07/2021 à 21:26 par Superman

La mienne mes des changes complets la nuit et pants la journée quand elle travaille ou quand on se promène, elle fait dedans que vraiment si elle n'a pas le choix ou sur des long trajet en voiture, pour mon cas c'est des changes complets car je ne peu pas faire sans une couche depuis quelques temps, je m'y suis très vite habitué et d'ailleurs j'apprécie le confort et la sécurité que cela procure, et nos femme son extraordinaire a être compréhensif de nos problème

02/07/2021 à 14:53 par Marlin

Oui, sécurité et confort. Une fois dépassé le côté un peu honteux de ne plus se controler , donc d'avoir à s'habiller comme un bébé et contraignant donc d'avoir à prévoir son equipement (sans parler du coût) , porter des couches est souvent très pratique. Les longs trajets en voiture, les courses, la randonnées, le ski et plein d'autres situations. votre femme , si elle se laisse aller trop souvent dans son pant risque fort de rejoindre notre niveau de dépendance aux couches. La mienne qui a vu ce que cela donnait avec moi, fait très attention à ne pas prendre cette habitude.

02/07/2021 à 15:19 par Superman

Effectivement dans les début c'était compliqué à gérer la honte, surtout à l'extérieur, a la maison pas de soucis, mais avec le temps on oublie nos problème même si on doit gèrer la couche, pour ma femme je lui dit, mais elle ne crois qu'elle peu devenir incontinente, après niveau budget c'est vrai que c'est un coût mais dans mon cas comme le votre nous avons pas le choix et d'ailleurs je voudrai bien que madame arrête d'en mettre mais pareil elle ne veut pas

02/07/2021 à 15:46 par Marlin

C'est donc qu'elle apprécie la sécurité et le confort. Le fait que pour vous ( comme du reste pour moi) porter des couches soit une évidence aussi naturelle que de se brosser les dents, doit avoir tendance à la désinhiber. Pourquoi alors se priver. Si elle pense pouvoir continuer à parfaitement maîtriser la situation longtemps, tant mieux. Peut être constituera-t-elle l'exception? Mais les risques sont très important de perdre le contrôle. Nous en savons quelque chose n'est-ce pas ?

02/07/2021 à 15:59 par Superman

Je pense aussi qu'elle apprécie le confort et la sécurité mais je ne souhaite pas qu'elle ne sache pas se contrôler car ce n'ai pas une vie de vivre avec des couches, si on pourrait faire sans j'en serai ravie

02/07/2021 à 17:26 par Marlin

Je suis comme vous, ma femme est bien consciente des risques addictifs. Nous ne pouvons souhaiter à personne l'incontinence même si, en ce qui nous concerne nous gérons ce trouble aussi positivement que possible avec le soutien de nos femmes.

02/07/2021 à 18:06 par Superman

Oui c'est vrai et d'ailleurs sa fait énormément de bien d'être compris

15/07/2021 à 19:48 par nanapoulin

Bonjour, j'ai une question à ce sujet, avant d'être incontinent : quels sont les premiers symptômes ?
Personnellement, j'ai de plus en plus de mal à me retenir, dès que je suis sous la douche, il est impossible de me retenir, dès que je fais un long trajet, il est impossible de ne pas m'arrêter faire pipi. J'aimerais avoir des retours.
J'ai seulement 21 ans.

16/07/2021 à 08:09 par jpg

moi j'ai une vessie neurologique atone et je suis en auto-sondage le jour et sonde a demeure la nuit mais je ne supporte pas la poche reliée a la sonde pour dormir j'ai plusieurs fois arraché le tube de la poche et j'ai complètement inondé le lit heureusement j'ai toujours une alèse lavable qui protège ,maintenant je met la sonde a demeure pour la nuit j'enlève la poche et mets un change complet et plus de tuyaux entre les jambe et ne risque plus de mouiller le lit ,de toute façon avant de voire les urologues je mettais des couches jours et nuits et cela ne me posait aucun problème ,maintenant je suis suis suivi en urologie et néphrologie pour une insuffisance rénale chronique dons test urodynamique une fois par ans analyse de sans tous les mois ECBU souvent il ne faut pas avoir de l'urine dans la vessie pour protéger les reins.
de toute façon le port de couche ne me gène pas et j'ai même besoin d'en porter le jour sinon je suis très inquiet et ai toujours peur d'un accident en dehors de chez moi c'est vrai que l'on devient vraiment dépendant des couches

03/09/2021 à 14:33 par Locka

Je confirme les dires de Marlin. A force de s'habituer au port des couches suite à des accidents, ceux ci deviennent de plus en plus régulier et avec plus d'insistance.
J'ai débuté ainsi avec une petite protection simple.
Et aujourd'hui,, je ne peux définitivement plus me passer de changes complets même en journée, j'ai totalement perdu le controle.

03/09/2021 à 15:31 par FRK7275

Bonjour à vous.
Lorsque le matin j'ouvre mon armoire pour y prendre un change complet je jette un oeuil désolé sur la pile de couches culottes devenues inutiles. Aujourd'hui je tourne avec un stock de 3 paquets d'avance de change complet. Mis à part le temps de la toilette je suis constamment langé + la culotte plastique qui va bien.
Je ne croyais pas les témoignages parlant du côté impérieux et définitif du port du change. J'avais tort.
Portez vous du mieux possible.

08/09/2021 à 15:17 par Marlin

Bonjour, je suis Mathilde, la femme de Marlin. Nous sommes un couple très uni. Quand mon chéri à commencé à mouiller son pantalon, après quelques mois, je lui ai acheté un paquet de pants. Il a commencé par refuser . La honte! Il craignais aussi que cela se voit. Je l'ai rassuré. Et puis il s'y est mis. D'abord chaque fois qu'il y avait des risques de ne pas avoir de WC proches, puis très régulièrement. Visiblement la situation empirait. Une dizaine d'années plus tard , les premiers pipis au lit. Là , j'ai trouvé que changer les draps en pleine nuit, c'était vraiment pénible. Un accident ça peut arriver surtout au moment où du fait de sa retraite nous changions de rythme. Quelques mois plus tard , un autre accident. Je lui ai dit que lorsque nous ne serions pas à la maison, il faudrait qu'il porte un change pour éviter de mouiller le lit d'amis ou de d'hôtels. C'est ce qu'il a fait. Il est vrai que dans les premiers temps, cette précaution n'était pas toujours utile, mais à chaque séjour il y avait au moins un oubli. Une année , nous avons beaucoup voyagé. J'ai remarqué que la couche était souvent pleine au réveil. De toute évidence, il faisait de plus en plus fréquemment pipi au lit. Je lui ai dit: ne penses tu pas que tu devrais mettre une couche systématiquement pour dormir, même à la maison. Il a fait des recherches sur internet et il m'a dit: si je fais cela mon incontinence va augmenter et je vais perdre, ( ce que son médecin lui a confirmé) les réflexes de la propreté. J'avoue que je n'y ai pas cru. Le soir, je lui disais: n'oublie pas la couche! Je voyais bien le résultat le matin Mais il ne se levait plus la nuit. Quelle difference en terme de qualite de sommeil pour nous deux. Lui, apres toutes ces années a vu, comme annoncé, la sitution se dégrader. De toute évidence ne peut plus se passer de couches, de jour comme de nuit.

26/09/2021 à 18:59 par picapou

Je n'avais jamais parcouru ce blog. Bien sûr je ne suis pas surpris même si mon incontinence remonte à loin et sans doute avant vous. A 16 ans j'ai fait pipi au lit le jour de la rentrée scolaire. Je pensais que c'était un accident lié au stress mais au cours de l'année j'ai refait pipi au lit plusieurs fois. Maman ne me grondait pas mais n'abordait jamais la question avec moi. Bilan j'ai continué ainsi et j'ai fait de plus en plus pipi au lit. Alors j'ai commencé à mettre des couches et des culottes. On n'avait pas l'équipement d'aujourd'hui. J'évitais d'en mettre toutes les nuits car évidemment je faisais pipi dedans voulant éviter de m'y habituer. Progressivement j'ai eu plusieurs fois des fuites dans la journée quand l'envie était trop pressante. J'ai donc commencé à mettre des couches dans la journée, appréciant leur confort et leur commodité et j'y ait pris goût.
A ce jour les traitement de radio thérapie n'ont rien arrangé à ma situation. Je suis obligé de porter des couches toute la journée. Cependant j'essaye d'aller aux toilettes le plus souvent possible. Alors j'évite de mettre des couches culotte car je fais le paresseux.
Alors courage à vous. Il faut vivre avec sa situation et quand on peut le partager avec une personne de confiance comme vos épouses c'est une chance.

28/09/2021 à 21:05 par Danyboy

bonsoir, a tous
Je me suis rendu compte devant mes envies de pipi en urgence lorsque j'étais dehors ou au travail et bien plus d"une fois, je ne pouvais me retenir.
J'ai porté des coquilles légères pour quelques goutes avant de trouver des toilettes pour me soulager cela vers 50 ans.
A 56 ans je mets des protections de niveau supérieur (700 ml) en journée que je change 2 à 3 fois .
Cela deviens de plus en plus difficile et je pense devoir mettre un slip d'incontinence en journée comme de nuit.
Cela est très dur à accepter personnellement mais également au niveau des rencontres.
Je suis gay et cela est encore plus tabou que dans un couple hétéro.
Merci à vous


29/09/2021 à 08:52 par phiphi

Message pour danyboy

Tu ne doit pas avoir honte de mettre une culotte d'incontinence, car tu n'ai pas seul dans ce cas
Meme en etant gay tu peut rencontrer une personne qui t'accepteras comme tu ai
De nos jour avoir une couche n'ai plus un tabou, et cela permet de faire beaucoup de chose dans la vie
Moi meme je fait pipi au lit (j'ai 60 ans) et je m'accepte ainsi
Si tu veut en parler laisse moi ton adresse mail

01/10/2021 à 07:48 par Vignes

En réponse à Danyboy également
Moi aussi je porte des changes complets en permanence et je suis gay
Je confirme qu il est vraiment difficile de faire des rencontres (sérieuses)

10/10/2021 à 19:36 par Danyboy

Merci a toi Phiphi pour ta compréhension face à ce handicap et je te remercie d'avance pour des conseils

Articles d'information relatifs au sujet de cette discussion :

Produits vendus par Sphère-Santé relatifs au sujet de cette discussion :

Réseaux sociaux :

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.