Incontinence urinaire chez la femme âgée : causes et traitements

En matière d’incontinence urinaire, les personnes âgées, et particulièrement les femmes, sont les sujets les plus à risque. En effet, au-delà de 75 ans, 30 % des personnes âgées connaissent des formes d’incontinence. Liées à l’âge, les fuites urinaires doivent être traitées en fonction des particularités du patient et de sa pathologie.

Quels sont les types d’incontinence ?

Le vieillissement est un facteur aggravant qui joue un rôle important dans l’apparition et le développement de l’incontinence urinaire chez la femme âgée. En effet, il provoque la détérioration des fibres qui composent les muscles de la vessie et des sphincters.

L’incontinence de situation

L’incontinence de situation est un type de fuite urinaire lié à des troubles cognitifs. Ces pathologies multiples sont connues pour altérer les facultés de la patiente qui perd le contrôle de sa vessie.

L’incontinence de handicap moteur

L’incontinence peut être liée à un handicap moteur qui restreint les mouvements de la femme âgée. Dépendante, elle ne peut plus se rendre aux toilettes seule lorsqu’elle en a besoin, ce qui peut provoquer des fuites urinaires.

L’incontinence urinaire totale

L’incontinence urinaire totale de la femme âgée la rend dépendante de son entourage ou du personnel soignant. Ce trouble est dû à l’absence de contrôle exercé sur la vessie. Cela peut être lié à une maladie ou à une opération chirurgicale.

L’incontinence urinaire d’effort

La fuite urinaire dite « d’effort » survient lors d’un mouvement brusque ou d’un effort physique alors que la patiente ne ressentait pas l’envie d’uriner. La perte d’urine qui en résulte est considérée comme faible, mais reste involontaire.

Ce trouble est dû à une insuffisance du sphincter. La fuite urinaire d’effort est le type d’incontinence urinaire dont la femme âgée souffre le plus souvent.

L’incontinence par regorgement

Le regorgement est une forme de perte urinaire qui survient lorsque la vessie est trop remplie et qu’elle ne peut plus retenir la totalité de l’urine, un « surengorgement » arrive. Les personnes âgées atteintes de ce trouble souffrent le plus souvent d’une vessie distendue.

L’incontinence urinaire d’urgence

L’incontinence urinaire d’urgence est aussi appelée incontinence par impériosité. La perte urinaire est alors accompagnée ou précédée d’un besoin irrépressible d’uriner sans qu’il soit possible de se retenir.

Quelles sont les causes de l’incontinence chez la femme âgée ?

Bien que l’âge et le vieillissement associé soient un facteur central, ils ne sont pas la seule cause pouvant expliquer l’incontinence urinaire chez la femme âgée. D’autres éléments tels que des pathologies sont à prendre en compte et varient en fonction du type de fuites urinaires rencontré.

Les causes d’une incontinence par impériosité

Aussi appelé incontinence d’urgence, ce type de fuites urinaires peut être causé chez la femme âgée par :

Des pathologies comme le rétrécissement de l’urètre, une tumeur ou une sclérose en plaques jouent également un rôle notable.

Des troubles cognitifs peuvent aussi engendrer une incontinence urinaire chez la femme âgée. C’est le cas de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson. Certaines patientes gravement atteintes souffrent de démence.

Les causes d’une incontinence d’effort

L’incontinence d’effort peut être liée à une carence en œstrogène, à des grossesses multiples ou à des accouchements difficiles. Un prolapsus peut aussi être à la source d’un problème de fuite urinaire chez la femme âgée.

Les causes d’une incontinence par regorgement

L’incontinence urinaire par regorgement chez une personne âgée peut être liée à plusieurs facteurs :

Quel est le traitement de l’incontinence urinaire chez la femme âgée ?

Le traitement de l’incontinence urinaire chez la femme âgée requiert une prise en charge complète. Il s’agit de cerner au mieux le type de fuites urinaires dont souffre la patiente et la manière dont cette pathologie se manifeste dans son quotidien.

Pour établir un diagnostic médical clair et mettre en place un traitement adapté, la fréquence et l’intensité des fuites sont étudiées ainsi que le style de vie et les antécédents médicaux de la personne âgée.

Il convient enfin de savoir si la patiente est en situation de dépendance ou non et si elle dispose d’une aide à domicile ou non. Toutes ces données apportent des indications cruciales pour l’efficacité du traitement contre l’incontinence urinaire de la femme âgée.

Les professionnels de santé

Plusieurs types de médecins interviennent pour aider la personne âgée qui souffre de fuites urinaires. Ces troubles peuvent être pris en charge par :

Les traitements non médicamenteux

Il est généralement recommandé aux patients touchés par l’incontinence urinaire de pratiquer des exercices spécifiques. Cependant, pour la femme âgée, la dépendance peut être un frein significatif à la mise en place de ce traitement.

 

La chirurgie est une solution privilégiée dans le cas où les médicaments et les exercices physiques seraient impossibles ou inefficaces. Une nouvelle voie de drainage de l’urine au niveau de la vessie ou l’agrandissement de cet organe peuvent alors être envisagés.

Une solution supplémentaire réside dans la prescription à certaines patientes d’un traitement hormonal substitutif (THS) au moment de la ménopause. Cela consiste à prendre des compléments d’œstrogène disponibles sous différentes formes :

Les agonistes de bêta-3

Le mirabégron est un médicament appartenant à la catégorie des agonistes bêta-3. Son but est de relâcher les muscles de la vessie afin d’éviter les fuites d’urine causées par des spasmes intempestifs.

En cas d’allergies ou de problèmes de santé annexes, veuillez en informer votre médecin : ce traitement n’est pas adapté à tous les patients, âgés ou non.

Les anticholinergiques

Traitement le plus souvent prescrit aux patientes souffrant d’incontinence d’urgence, les antispasmodiques et, plus précisément, les anticholinergiques permettent de réduire le rythme de l’activité vésicale. La fréquence des contractions de la vessie diminue et, avec elle, le besoin d’uriner.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien concernant les effets secondaires possibles. Pour les personnes âgées en cours de traitement pour une pathologie différente, des précautions supplémentaires doivent être prises.

Les médicaments « non indiqués »

Bien que cette solution ne soit pas « recommandée », certains médicaments indiqués pour d’autres pathologies peuvent être prescrits aux femmes âgées souffrant d’incontinence urinaire. C’est le cas lorsque leurs molécules ont fait leur preuve contre les fuites urinaires. Néanmoins, cette solution n’est utilisée qu’en dernier recours si les précédentes s’avèrent infructueuses.

A lire également : l'incontinence en maison de retraite

Cliquez-ici pour consulter les aides à domicile conseillées par Sphère-Santé

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.1/5 (181 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 15/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.