Pose de bandelettes urinaires - (07/05/2016)

En décembre 2015 j'ai eu une hystérectomie avec annexectomie et depuis j'ai d'importantes fuites d'effort. Mon sphincter était déjà faible il y a 4ans avec une rétention d'urine de 120cc pour 600. Refusant un sphincter artificiel mon chirurgien doit me poser prochainement des bandelettes. Mon urologue a compris que j'avais trop de difficultés pour me sonder pour des raisons morphologiques (méat situé trop en arrière etc.). L'incision dans le vagin se faisant juste sous le méat urétral (apparemment mal placé) je m'angoisse de savoir si j'ai plus de risques d'avoir des douleurs post opératoires ou des complications, dans quel cas je préfère encore garder mes fuites et mettre des protections.
Merci pour votre réponse.

La réponse du spécialiste

Docteur Nicolas Henry, chirurgien urologue à Montpellier

Bonjour,

Je ne peux pas vous dire si la bandelette est bien indiquée chez vous car il me manque des éléments mais en tous cas l'implantation de votre méat n'aura aucune conséquence sur vos douleurs et ne posera pas de problème pour votre intervention.

Cette réponse ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue si vous souffrez d'incontinence.

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.