Les différents traitements selon le type d'incontinence

Cette section a pour but de vous donner une idée de ce qui peut être indiqué comme traitement en fonction du type d’incontinence. En aucun cas, cette section n’a pour vocation de se substituer à l’avis de votre médecin. Consultez votre médecin spécialiste pour avoir un diagnostic et la bonne prescription.

chirurgie contre fuites urinaires

L’incontinence par impériosité (ou instabilité vésicale)

L'instabilité vésicale est due à des contractions anarchiques du muscle de la vessie appelé détrusor. Il existe plusieurs traitements notamment les anticholinergiques permettant de bloquer ces contractions afin de réduire voire éliminer les épisodes d'incontinence...

 

Les traitements de l'incontinence par impériosité

chirurgie contre fuites urinaires

L’incontinence d’effort

Cette forme d'incontinence caractérisée par une faiblesse des muscles du périnée et du sphincter urinaire dispose de nombreux traitements efficaces allant de la rééducation périnéale à la pose de bandelette permettant de réduire considérablement voire de supprimer les fuites.

 

Les traitements de l'incontinence d'effort

chirurgie contre fuites urinaires

L’incontinence mixte

L'incontinence urinaire mixte est une forme d'incontinence d’effort combinée avec une incontinence par impériosité. Plusieurs traitements existent et permettent de la traiter.

 

Les traitements de l'incontinence mixte

chirurgie contre fuites urinaires

L’incontinence par rengorgement

La cause la plus frequente d’incontinence par rengorgement est le cas des rétentions d’urine chroniques sur obstacle prostatique.

 

Les traitements de l'incontinence par regorgement

chirurgie contre fuites urinaires

L’incontinence neurogène

La « vessie neurologique » se définit par tout trouble mictionnel retrouvé chez un patient présentant un trouble neurologique. Ces troubles urinaires résultant de l’atteinte du système nerveux central et/ou périphérique disposent de traitements spécifiques.

 

Les traitements de l'incontinence neurogène

 

L’incontinence par insuffisance de pression urétrale

Ce type d'incontinence est due à une altération du fonctionnement de l’appareil sphinctérien de la vessie, qui de ce fait ne joue plus son rôle compresseur de l’urètre.

Les traitements de l'incontinence par insuffisance sphinctérienne

 

L’incontinence idiopathique et psychogène

Le diagnostic d’incontinence idiopathique et psychogène doit être prudent. Il ne doit pas etre porté avant d’avoir éliminé les autres causes d’incontinence urinaire. La prise en charge doit être surtout psychologique en évitant tout traitement invasif comme la chirurgie.
Les médicaments sont parfois utiles.
Les moyens palliatifs sont rarement utilisés.

L’énurésie

Rappelons que l’énurésie ne doit pas être pris en charge et traitée avant l’âge de 5 ans. L’abstention thérapeutique chez ce type d’incontinence de l’enfant en dehors de la psychothérapie est souvent la règle. Toutefois les anticholinergiques peuvent être utiles en cas d’immaturité vésicale se traduisant par des incontinences diurne (en journée).
Les tricycliques sont parfois utilisés dans un deuxième temps.
Tout traitement invasif doit être banni.

Enurésie : les fuites urinaires chez l'enfant

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4/5 (35 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 29/02/2016

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.