Bilan urodynamique homme : comment se déroule l'examen ?

L’incontinence urinaire se manifeste par la perte involontaire d’urine. Également appelée fuites urinaires, l’incontinence urinaire touche aussi bien les femmes que les hommes et apparaît généralement avec l’âge, bien que de nombreux facteurs favorisants puissent aussi en être à l’origine. Si les fuites urinaires sont un trouble commun, il est essentiel de demander l’avis d’un professionnel de santé sur ce sujet encore tabou. Après avoir consulté son médecin traitant, le patient souffrant d’incontinence urinaire peut être amené à passer différents examens tels qu’un bilan urodynamique, parfois préconisé dans ce genre de situations.

Bilan urodynamique homme : définition de l’examen et recommandations

Afin de s’assurer d’une prise en charge adaptée à sa situation, il est souvent conseillé au patient souffrant de fuites urinaires de subir un examen urodynamique. Cet acte médical, prescrit par un professionnel de santé, est constitué de plusieurs étapes dont les résultats combinés permettent de mettre en place un traitement contre l’incontinence.

Qu’est-ce qu’un bilan urodynamique homme (BUD) ?

Un bilan urodynamique homme (BUD) est un examen médical composé de plusieurs tests afin de déterminer l’origine de l’incontinence urinaire. Le bilan urodynamique homme intervient lorsqu’un simple examen clinique ou des tests complémentaires ne peuvent expliquer les causes du problème.

En outre, un bilan urodynamique homme est préconisé pour mieux comprendre le fonctionnement de la vessie et de son sphincter urétral, ainsi que les mécanismes des troubles urinaires. Cet examen s’appuie sur l’enregistrement du volume et du débit urinaire du patient, et apporte plus de précisions quant aux causes de son incontinence urinaire.

Dans quels cas recommande-t-on un bilan urodynamique homme ?

Il existe plusieurs cas de figure dans lesquels un médecin traitant préconise un bilan urodynamique homme. Cet examen est notamment demandé :

Où se déroule l’examen ?

Le bilan urodynamique homme se déroule en soins ambulatoires, à l’hôpital, et ne nécessite pas d’anesthésie. Il est recommandé de s’abstenir d’uriner une heure avant le début de l’examen. Le bilan urodynamique homme ne pouvant être effectué si le patient souffre d’une infection urinaire, il devra effectuer une analyse ou un test des urines avant cet examen.

Comment se déroule un bilan urodynamique homme ?

Le bilan urodynamique homme débute par un interrogatoire sur le dossier et les antécédents médicaux du patient, la description de ses différents symptômes ainsi qu’un examen clinique de son périnée. L’examen urodynamique, d’une durée de 30 minutes à une heure, comporte trois phases différentes : la débitmétrie, la cystomanométrie et la profilométrie urétrale.

La débitmétrie

La débitmétrie, première phase du bilan urodynamique homme, consiste à mesurer le volume ainsi que la puissance du jet du patient lorsque celui-ci urine. Il est demandé au patient d’uriner dans des toilettes spéciales, capables d’enregistrer ces différentes données.

Pour pouvoir interpréter les résultats le plus précisément possible, le patient doit produire une quantité suffisante d’urine, c’est pourquoi il est conseillé qu’il s’abstienne d’uriner au moins une heure avant l’examen urodynamique.

La cystomanométrie

Deuxième test du bilan urodynamique homme, la cystomanométrie consiste à enregistrer les pressions dans la vessie lors de son remplissage. Cet examen s’effectue en position couchée ou assise. Le médecin place une sonde très fine dans la vessie par le méat urinaire (orifice de sortie de l’urètre). Cette sonde feint le remplissage de la vessie avec de l’eau stérile tout en mesurant simultanément les pressions. Si le médecin souhaite étudier d’éventuels dysfonctionnements neurologiques de la vessie, une seconde sonde est introduite dans le rectum afin de mesurer l’activité électrique des muscles du périnée.

Ce deuxième test repose également sur la communication entre le médecin et le patient. En effet, ce dernier doit décrire ses sensations tout au long du test (besoin d’uriner léger, normal, fort, douloureux, urgent…). Cet examen est indolore, mais le patient peut éprouver une légère gêne. C’est pourquoi il est nécessaire d’être le plus décontracté possible.

La profilométrie urétrale

Ce dernier examen consiste à analyser les variations de pression du sphincter urétral du patient. La sonde précédemment introduite dans l’urètre est retirée petit à petit pour évaluer l’activité du sphincter. Cette étape nécessite une grande décontraction et une immobilité totale de la part du patient.

Que se passe-t-il à la suite d’un bilan urodynamique ?

Une fois l’examen urodynamique terminé, le patient doit observer quelques précautions et se montrer attentifs aux éventuels effets secondaires qui peuvent se produire.

Les recommandations après l’examen

Après avoir effectué un bilan urodynamique homme, il est possible que le patient ressente une irritation ou une brûlure au niveau de l’urètre et de la vessie lorsqu’il urine. Il est fortement recommandé de boire beaucoup d’eau (1,5 à 2 litres) afin de « nettoyer » la vessie.

Si ces symptômes persistent et si d’autres apparaissent (saignement, fièvre, difficultés à uriner, urines troubles), il est nécessaire de consulter son médecin traitement. Dans de rares cas, le bilan urodynamique homme peut occasionner une infection urinaire, qui sera traitée avec des antibiotiques.

Faut-il effectuer des examens complémentaires à la suite d’un bilan urodynamique ?

Le bilan urodynamique homme va permettre au médecin de déterminer plus précisément les causes de l’incontinence urinaire. Le professionnel préconise généralement une deuxième consultation afin de confirmer le type d’incontinence dont souffre le patient et de lui proposer un traitement adapté :

Si le médecin souhaite préciser encore son diagnostic, il peut compléter le bilan urodynamique homme par des examens additionnels, tels que :

retour au sommaire

Noter cet article :

Note moyenne: 4.1/5 (35 votes)

Réseaux Sociaux :

Date de dernière mise à jour : 17/06/2021

Cet article ne remplace pas le diagnostic de votre médecin. Si vous souffrez d'incontinence, consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste urologue ou gynécologue

Sphère-Santé est le site N°1 pour l'incontinence et les fuites urinaires.

Notre philosophie est de vous apporter à la fois une information exhaustive sur les causes et les traitements de cette pathologie touchant 5 millions de personnes en France, ainsi qu'une gamme de produits absorbants pour vivre au quotidien avec les fuites urinaires et retrouver ainsi toute votre autonomie.

Le site est certifié HONcode pour sa rubrique information et son espace de dialogue.

Sphère-Santé est membre de la Silver Alliance

La Silver Alliance est un collectif d'entreprises au service des seniors, spécialisé dans le bien vieillir à domicile.

Sphère-Santé utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience lors de votre visite. En continuant, vous acceptez notre charte d'utilisation des cookies, mise à jour conformément à la RGPD. Sphère-Santé ne transmet aucune de vos données personnelles à des tiers à des fins publicitaires.